Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Arpenteurs sans limites n°62 : la place Albert 1er

lundi 14 juin 2010 par AK Pô


Albert 1er (1875-1934), troisième roi des Belges, semble avoir été,(après une lecture rapide et résumée de sa biographie), un souverain digne de son peuple, (de même que son épouse Elisabeth et leur fils Léopold), bref quelqu’un dont la noblesse ne s’arrête pas au titre dont il hérite à la naissance.

Mais ici n’est pas le sujet, car par manque de place il est primordial de traiter le vrai sujet, qui est la place Albert 1er, Pau quinzième arrondissement, derrière le grand bâtiment du Jugement Dernier où des hommes et des femmes en noir punissent ou défendent les vilains matous descendus des gouttières du ciel pour croquer l’enfer terrestre et les commis d’office, sans langue délier. (Un de mes chats s’appelait Alberto, un matou maffieux de la grande époque des chats sauvages de la FGPF).

Par ailleurs (et histoire de traiter les deux sujets à la fois), notre Albert 1er étant né, par sa mère, Hohenzollern, dans la flamme du souvenir qu’on rallume de temps en temps, monte une poésie d’Aragon que chantait Léo Ferré :

Dans le quartier Hohenzollern

Entre la Sarre et les casernes

Comme les fleurs de la luzerne

Fleurissaient les seins de Lola

Elle avait un cœur d’hirondelle

Sur le canapé du bordel

Je venais m’allonger près d’elle

Dans les hoquets du pianola.

Est-ce ainsi que les hommes vivent

Et leurs baisers au loin les suivent.

http://fr.lyrics-copy.com/leo-ferre/est-ce-ainsi-que-les-hommes-vivent.htm

-par AK Pô

05 06 10


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Arpenteurs sans limites n°185 : un petit tarpé, vers 18 heures, at Tarbes zentrum
Arpenteurs sans limites n°184 : La mer n’était pas là, alors on a regardé la Terre
Arpenteurs sans limites n°183 :les pèlerins marquent le pas à Lourdes
Arpenteurs sans limites n°182 : les rues d’Arudy sont douces l’après midi
Arpenteurs sans limites n°181 : coups de freins dans les virages, Louvie Juzon
Arpenteurs sans limites n°180 : pourrir jeune ou mourir vieux à Lembeye
Arpenteurs sans limites n°179 :Tango Sède, mignon quartier tarbais
Arpenteurs sans limites n°178 : la passegiata (un dimanche aprêm sur le boulevard)
Arpenteurs sans limites n°177 : the last pilgrim in Lourdes senza papa
Arpenteurs sans limites n°176 : Cauterets (village) sous la neige
Arpenteurs sans limites n°175 : a dada(ïste) sur les sculptures d’ Eduardo Chillida
Arpenteurs sans limites n°174 : un vertigineux petit tour à Pau
Arpenteurs sans limites n°173 : animus anima : les poupettes à papi
Arpenteurs sans limites n°172 : les petits bouchons de Liège, années quarante
Arpenteurs sans limites n°171 : Marciac sans chapiteau ni zizique
Arpenteurs sans limites n°170 : ça tourne rond à Oloron
Arpenteurs sans limites n°169 : je gére, j’erre, Gers, aujourd’hui comme hier
Arpenteurs sans limites n°168 : Pau lux (et poil à gratter)
Arpenteurs sans limites n°167 : Tarbes, par petites touches (3)
Arpenteurs sans limites n°166 : Cauterets vaisseau de belles pierres (partie 2)



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises