Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !

samedi 5 juin 2010 par AK Pô


A la question :"pleut-il beaucoup en Bretagne ?" Olivier de Kersauson répondait : "En Bretagne, il ne pleut que sur les cons." Si l’on posait la même question ici : "pleut-il beaucoup en Béarn ?", la réponse serait sans doute : "En Béarn, il ne pleut que sur les vaches." Alors, tout s’éclairerait dans les esprits : la France serait un beau pays, composé de deux parties, l’une d’une vache qui rit, l’autre d’une vache qui pleure (la vache à lait).

Que pensez-vous de cette vision de la France ? Vous avez quatre heures. Eteignez vos portables, ne fumez pas dans les toilettes, interdiction de plagier par des copier/coller le sujet à l’aide de votre Ipod tactile et de communiquer entre vous par quelque moyen que ce soit. Tout abus sera puni par un renvoi immédiat de la salle , cinq ans d’interdiction de vous présenter à un quelconque examen, y compris le permis de conduire( !), et peut-être rajoutera-t-on une amende conséquente permettant l’embauche d’un collaborateur supplémentaire pour notre député qui vit dans la misère et qui, vu son grand âge, ne peut plus se déplacer seul dans son fauteuil roulant (en cuir) dont les patins de frein sont usés jusqu’à l’os, vous êtes prévenus, bande de petits chômeurs en puissance, et rédigez votre texte en un français potable, les textos et anglicismes divers ne seront pas acceptés par la commission de contrôle des copies qui analysera votre ADN avant de noter votre rédaction (les paiements par chèques ne sont pas acceptés).

N’oubliez pas que cet examen est primordial pour votre avenir, et que, pour les plus chanceux, dans un mois débutera la grande course aux inscriptions dans les facs surpeuplées et les organismes privés à sept mille euros/an qui saigneront vos parents mais feront naître également chez eux l’espoir d’avoir à la maison un grand garçon qui deviendra député, voire ministre ou président du Monde, et qu’ils sont prêts à sacrifier le fauteuil roulant du grand-père pour vous, petits bagnards inconstants qui ne rêvez que de stupre, de lucre et de jeux vidéos.

A la question :" Est-il vrai que la mite est originaire d’Auvergne ?", Alexandre Vialatte répondait :" C’est exact : la mite est apparue la première fois qu’un Auvergnat a ouvert son porte-monnaie (et ce fut corroboré par le professeur Mondor lui-même)." Si l’on posait une question semblable ici : "Est-il vrai que la poule est originaire de Pau ?", la réponse serait certainement : "en effet, c’était même une poule aux oeufs d’or (ce qui fut prouvé par Henri IV lui-même, qui la proposa au peuple par pure démagogie, à moins qu’il n’y eût, à l’époque, qu’un dimanche par trimestre, le temps que la poule soit prête pour sauter dans le pot). Alors, tout s’éclairerait dans les esprits : la France serait un beau pays, composé de deux parties, l’une miteuse, l’autre dorée.

Pensez-vous que l’on puisse comparer l’esprit français par ce seul exemple de la mite auvergnate et de la poule béarnaise ? Argumentez. Vous situerez l’Auvergne sur une carte géographique issue d’une capture d’image sur Google Earth, et positionnerez le mont Dore par rapport à la poule de Pau, à une échelle comparable, c’est-à-dire admise par le Parlement réuni en séance plénière, moins trois députés partis pleurer sur les gradins de Roland Garros après avoir défendu la cause de la Française des Jeux et perdu, mais ayant sauvegardé leurs cinq à sept personnels et mis leurs fauteuils roulants (en cuir) au vestiaire de la porte d’Auteuil, où leurs collaborateurs surveillent les placards.

Le jury sera très sensible à la présentation de vos copies, les petits ronds sur les i étant un gage d’innocence et de romantisme seront sanctionnés, un décret récent les interdisant car contraires aux principes de l’égalité hommes-femmes, les ratures seront acceptées uniquement sur justificatif médical approuvé par la sécurité sociale, le médecin traitant se portant garant de l’élève, et une fiche d’état civil sera requise en cas de ponctuation maladroite, avec empreinte du pouce gauche et domiciliation des parents au lieu de naissance de leur progéniture.

Tout manquement à cette règle impliquera un stage obligatoire en auto-entreprise d’une durée de cinq ans, rémunérée de façon inversement proportionnelle à la rétribution d’un député de base (sans bureau, ni collaborateur, ni vélo, ni encre, ni internet, juste un poste télé branché en continu sur la chaîne parlementaire -LCP-) pratiquant son métier dans la campagne la plus absolue, perché en haut d’un arbre, comme tout baron de la politique en démocratie volubile.

A la question :"Pensez-vous que le fait que 25% de la population paloise soit en dessous du seuil de pauvreté révèle un malaise social évident ?", aucun bachelier n’a pu répondre. Cela ne figurait pas au programme. Passe ton bac d’abord, tu verras la misère après. Mais non, papa, la misère, elle est partout, même chez les députés, mais moi je m’en fiche, je suis l’Onassis du vingt et unième siècle :

Le jeune Aristote ne se montre pas très doué pour les études. Son père avait rêvé pour lui d’un parcours dans les universités les plus prestigieuses d’Europe. Le fils ne veut rien savoir.(.../...)(Wikipédia)

Rien savoir, rien savoir, passe ton bac et ne me fais pas le coup de Trafalgar, mon petit Nelson, car comme dit La Fontaine : tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se brise...

-par AK Pô

30 05 10

5 juin : saint Igor. Dicton : "En juin, si saint Igor fend du bois, c’est qu’on se gèle à Hossegor."


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
5 juin 2010, par le coq  
recalé au bac pour cause de...

AK Po - On n’a pas besoin de réfléchir 4 heures pour te dire que de ta plume de "génie" ne sort que du "vachement nul"...à toi .

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par AK Pô  
    c’est un compliment, de la part d’un coq... ovin ! smiley . Vous m’honorez, ma plume n’est que de génisse ! Quand je passerai ma licence V, je vous offrirai un coup de rouge, avec les cornes, promis ! smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par le coq  
    Un zeste d’humour en plus...pour boire il faut une licence IV cher AKPAU

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par Maximo  

     smiley smiley smiley

    5 juin : saint Igor. Dicton : "En juin, si saint Igor fend du bois, c’est qu’on se gèle à Hossegor."
    quelle imagination smiley smiley smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par AK Pô  

    Sachant sa cité menacée, Igor s’échappe fendre la tête de bois du déloyal Galitski (réfugié à Hossegor, où ça pince dur en juin) smiley

    Igor de retour au Kremlin est accueilli et traité en sauveur par sa femme et son peuple.(Medvedev est absent, il promène le chien de Vladimir, Youkos) smiley

    Ensuite, Borodine et Poutine signent un traité de paix avec les Polovtses (ou Coumans), avant d’aller déjeuner sur les bords de la Volga.

    ( dicton résumé par un ancien batelier) smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par Maximo  
    dicton résumé par un ancien batelier bachelier... of course

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par Carola  

    Je propose un antisujet d’antiphilosophie pour les épreuves de bac 2010.

    Une citation de Victor Hugo : "La France est sous les mots comme un champ sous les mouches". L’orthographe de "mots" et de "champ" est totalement libre d’appréciation. Vous en situerez seulement vos références épistémologiques.

    Vous avez quatre heures, le droit de sortir de la salle pour fumer et discuter entre vous. Bon week-end smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par Louis H  

    Carola,

    de grâce arrêtez de jouer à la "lettrée" qui a de la répartie

    Pourquoi affabuler sur vos connaissances. Carola et l’épistémologie c’est comme une grenouille sous le portrait de la Joconde : 2 mondes s’observent. Point.

    . Méditez plutôt cette phrase de A. Detoeuf

    Pensez vite et parlez lentement. Le poids des mots est directement proportionnel à leur durée

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par Carola  
    Non je ne joue pas à la lettrée, je plaisante comme une grenouille sous le portrait de la Joconde. Votre image est rigolote smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par Maximo  
    Votre image est rigolote
    ce n’est pas une image smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par Carola  
    croac croac ! merci pour le polaroïd smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par claudiqus  

    AK Pô a raison !

    le blason du Béarn adopte la gent des bovidés ! effectivement, les vacheries pleuvent ! smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par le coq  
    A Drénaline.

    Eh Claudiqus, avant de devenir aussi NUL que Carola rattrape-toi en nous servant l’histoire des VACHES DU BLASON de Pau... sinon c’est "le coq" qui va descendre dans la reine pour vous tailler un costar traditionnel. Dire qu’il faut rire de leurs conneries quand ils n’ont rien à dire d’autre...ou de constructif réalisable.

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par claudiqus  

    ouais ...

    suis pas un spécialiste en épistomologie, mais plutôt un épiphénomène ... smiley

    et pour les vaches du blason, je n’ai jamais eu le fin mot, en définitive !  smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par Maximo  
    personne t’oblige à rire, ni à dire, ni à lire. smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    5 juin 2010, par claudiqus  
    et de quoi me mèle-je ? je causais à le Coq ...  smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    6 juin 2010, par Maximo  
    moi aussi. smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    6 juin 2010, par claudiqus  

    oups ! au temps pour moi ...

    mais comme disait Desproges : "ce n’est pas parce que je suis paranoïaque, qu’ils ne sont pas tous après moi" smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    6 juin 2010, par le coq  
    ragot de grenouilles

    AKPO tout le monde connait ce batracien qui ravage le Sud-ouest : "les grenouilles taureau" à détruire sans sommation. Carola aussi... à détruire d’urgence même si les cuisses sont succulentes parait-il !

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    6 juin 2010, par claudiqus  

    mais enfin, le Coq ...

    qu’avez vous donc tous contre Carola ??

    pour ma part, je la trouve charmante ...en tout bien tout honneur, n’est-ce pas !! smiley

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    6 juin 2010, par le coq  
    Erreur "d’informaticien filou" sans doute...quoi de plus facile d’intégrer une erreur de mot de passe pour éviter de donner la parole à quelqu’un si elle gène...Carola. Mais il y a d’autres moyens de contourner les petits malins. Si tout le monde se charge de critiquer Carola c’est que ma vista n’est pas sectaire. Alors il te sera plus facile en la trouvant charmante d’être à ton tour ISOLE. dommage pour toi !

  • > Passe ton bac d’abord, tu sortiras après !
    6 juin 2010, par claudiqus  

    ma foi ...

    être isolé n’est pas forcément désolant ! c’est être cerné par d’autres concernés ... smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Obsolescence de la publicité
    Le complot
    Pau - Malédiction ou bénédiction pour le boulevard des Pyrénées ?
    Les oiseaux
    Le corbeau
    L. l’entrepreneur
    Généalogie existentielle, ou comment vivre avec des cornes (en bois)
    Les infos, les manies, les infomaniaques et les canapés-lits.
    Feuilleton (chap 21) : Oncle Joé engrange le blé
    Petit conte à rebrousse-poil
    Feuilleton (chap 20) : les oeufs durs
    Feuilleton (chap 19) : le témoignage de Guido
    Feuilleton (chap 18) : les doutes de Carlyle
    Feuilleton (chap 17) : au bistrot, chez Carlyle
    Feuilleton (chap 16) : la carte postale
    Feuilleton (chap 15) : l’œil vitreux de John tombe sur le carreau
    Feuilleton (chap 14) : ville d’automne et flambée des prix
    Feuilleton (chap 13) : fin de séjour d’Angélique et du paupoète
    2035 : la ville des trois mirages
    Feuilleton (chap 12) : le stage de Chinette



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises