Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives

lundi 15 février 2010 par Michou64


Le Directeur du Stade d’Eaux Vives, au cours d’un entretien, répond aux questions de MICHOU64, qui se fait l’interprète des lecteurs d’A@P

 MICHOU : Bonjour Monsieur FORMET, je tiens à vous remercier de m’avoir accordé quelques minutes, pour nous parler du Stade d’Eaux Vives.

 MICHOU : Pouvez-vous nous parler de votre cursus, étiez vous déjà en poste à l’U.C.P.A. avant votre arrivée à Pau ?

..." Je travaille dans le sport de pleine nature depuis plus de dix ans, mon parcours m’a permis de travailler régulièrement avec l’UCPA. La dernière fois fut en 2007, où j’occupais le poste de Responsable des activités sportives en Auvergne. Ces deux dernières années, je travaillais pour une association aveyronnaise qui gère deux bases de voile, un camping, une base d’eaux vives et un chalet sur l’Aubrac ; ma tache était de coordonner toutes ces ressources et de développer des séjours multisports itinérants...."

 MICHOU : Qu’est ce qui vous a incité à demander votre mutation à Pau, plus précisément au Stade d’Eaux Vives ? ?

..."J’ai découvert le Stade d’Eaux Vives Pau Pyrénées en février dernier, lors d’une compétition organisée par le CUPPEV. A cette époque, je n’étais pas au courant que ce site allait être mis en gestion. Mais le monde du kayak est petit, et le bouche à oreilles est assez efficace, C’est pourquoi, lorsque l’UCPA a été choisie par la collectivité, je me suis positionné sur ce poste. Cela me paraissait évident.

L’occasion de rendre accessible à tous cet équipement unique, qui accueillait la Coupe du Monde 2009, me paraissait un beau projet, mais surtout un projet cohérent.

De plus, comment ne pas tomber amoureux de cet équipement, espace d’eaux vives et de pleine nature en cœur d’Agglomération !! ..."

MICHOU : Le Président et le Conseil communautaire, ont donc choisi l’U.C.P.A. comme gestionnaire du Stade d’Eaux Vives Pau-Pyrénées. A quelle date avez vous pris possession de ces locaux ?

..."Nous avons pris en charge l’animation et la gestion du Stade d’Eaux Vives le 15 juin 2009, en pleine Coupe du Monde : un évènement très réussi. Ce fut très impressionnant et très motivant d’arriver sur une organisation de cette ampleur, réglée comme une horloge. Coup de chapeau au Comité d’organisation et à tous les bénévoles.

La Coupe du Monde s’est achevée le 29 juin, permettant l’ouverture au public le 1er juillet. Une ouverture sur les chapeaux de roues, avec près de 900 entrées en juillet et plus de 1400 en août. ..."

MICHOU : La Communauté d’agglo rémunère-t-elle l’U.C.P.A. pour la gestion du Stade d’Eaux Vives ? ? . Sinon est-ce l’U.C.P.A. qui paye un droit pour pouvoir utiliser ces installations ? ?

..."L’UCPA est attributaire d’un marché d’exploitation pour le Développement du Stade d’Eaux Vives et des Equipements Associés pour une durée de 3 ans. La Société dédiée est rémunérée selon les termes du marché, sur une base forfaitaire. Toutes les recettes enregistrées vont directement à la Régie de recettes de la Communauté d’agglomération...."

 MICHOU : Son inauguration s’est déroulée à l’occasion de la Coupe du Monde de Canoë Kayak, manifestation très suivie par les Palois ayant eu en retentissement Mondial.

..."Oui, la fête était au rendez vous. Nous avons pu tous profiter d’un spectacle hors normes offerts par les athlètes présents lors de cette manifestation du plus haut niveau international. Il faut d’ailleurs noter dans vos agendas la future grande rencontre des kayakistes qui aura lieu le week-end du 3-4-5 avril prochain...."

MICHOU : Pouvez vous nous parler des activités qu’il est possible de pratiquer au Stade d’Eaux Vives ?

 ...."Les activités d’eaux vives débuteront dès les beaux jours (Pâques), mais nous ouvrons toute l’année pour les slalomeurs, les formations, les groupes déjà constitués... en bref : tous ceux qui sont friands de sensations, même si la température de l’eau peut parfois pondérer l’ardeur de certains !!

 Nous proposons du canoë- kayak, du raft, de l’air boat (kayak gonflable) et de la nage en eaux vives (hydro speed). En résumé, nous ouvrons à toutes saisons et pour tous les âges !! La seule contrainte est de savoir nager.

 L’avantage majeur de cet équipement de pointe est qu’il peut offrir des conditions de navigation extrêmes pour le plus haut niveau, comme des conditions de navigations parfaitement sécurisées pour les familles paloises qui souhaiteraient s’initier à la descente en rivière. En effet, le débit du Stade d’Eaux Vives peut être modulé de 4 à 14 m3/s.

 D’autre part, le choix de matériels d’initiation (raft - air boat...) et de perfectionnement (Strim, Robson...) nous permet de répondre à tous les publics et de satisfaire toutes les attentes (loisirs, entrainement ou compétition)....."

 MICHOU : Le C.A.S. des personnels de C.D.A.P.P. propose-t-il à ses adhérents, des initiations, et des cours pour pouvoir pratiquer le Canoë Kayak ?

..."Le CASI (Centre d’Action Sociale Intercommunale) est naturellement amené à proposer à ses adhérents des activités au sein du Stade d’Eaux Vives, au même titre que les autres comités d’entreprises...."

 MICHOU : Les Comités d’entreprises de Total, Turboméca, des banques Paloises et Béarnaises, et des diverses entreprises locales, vous ont-ils contacté pour proposer à leurs adhérents des activités au Stade d’Eaux Vives ?

 ..."En effet : nous avons proposé l’an dernier des prestations à des entreprises, associations ou groupes d’amis, des challenges raft sous forme de « Boarder cross ».

Le principe est d’initier les différentes équipes à l’eau vive. Après avoir maîtrisé la rivière grâce aux conseils du moniteur, les rafts partent tous en même temps sous forme de départ aligné pour s’amuser et être les plus fins pagayeurs sur cette rivière de la coupe du monde 2009 !

 L’an passé, nous avons fait jusqu’à 10 départs de raft en même temps : cela peut représenter des challenges jusqu’à 300 personnes sur 2h. Je peux vous garantir que chacun se procure de belles sensations et beaucoup deviennent fans de ces activités...."

MICHOU : Ne serait-il pas possible de proposer aux Parisiens ou autres, avec le concours des voyagistes, des week-end où seraient inclus l’aller-retour en avion ou en train, les nuits d’hôtels, avec une navette amenant les personnes au Stade d’Eaux Vives, pour initiations, stages, etc..

..."Il est vrai que la proximité du centre ville, de la gare, et des axes autoroutiers laisse à penser que cet équipement proposera très vite des formules attractives et tout compris. Un concept de produits touristiques est d’ailleurs en cours d’élaboration, en lien avec l’Office Municipal de Tourisme de Pau...."

 MICHOU : Et pour les accompagnants n’étant pas intéressés par le Canoë Kayak, leur donner la possibilité d’aller skier dans les Pyrénées, jouer au Golf, ou visiter des caves du Madiranais et du Juranconnais ? ?

..." Nous faisons en effet notre maximum pour mettre nos clients en relation avec les opérateurs d’activités sportives et culturelles du territoire afin de promouvoir celui-ci.

 En ce sens, le Stade d’Eaux Vives constitue un atout supplémentaire pour notre région, dès lors qu’il contribue a dynamiser l’économie locale par ses multiples retombées directes ou indirectes : les commerçants et autres acteurs du tourisme ne pourront que s’en réjouir...."

MICHOU : Beaucoup de lecteurs d’A@P s’étonnent que l’U.C.P.A. ne fasse aucune promotion, et de publicité pour le Stade d’Eaux Vives, comme elle le fait pour ses centres de Lozère, Haute Pyrénées ou Alpes

..."En ce moment, la force de vente de l’UCPA se porte sur les sports d’hiver avec une communication sur Internet uniquement, mais nous travaillons activement à la préparation de la saison tout public qui commence dès Pâques. Dans cette perspective, nous communiquerons fortement (comme pour la Coupe du Monde de 2009) dès le printemps. ..."

MICHOU : Beaucoup de lecteurs d’A@P et de Palois estiment que ces équipements sont sous-employés.

..."Je répondrais seulement que plus de 8000 personnes ont déjà fréquenté la rivière artificielle en 2009, tous publics confondus : un bilan très positif pour une première année d’exploitation.

Rappelons-nous que les sports d’eaux vives se pratiquent essentiellement aux beaux jours, nous pouvons donc envisager une très belle fréquentation pour 2010. ..."

MICHOU : Ils estiment que le Club de Kayak comme le CUPPEV Universitaire utilisent très peu les équipements du Stade d’Eaux vives, quelle en est la raison ? ? ? ?

..."Le CUPPEV a un très beau bassin au pont d’Espagne où sont organisées depuis longtemps des compétitions nationales et internationales.

 Toutefois, le club du CUPPEV est présent sur le Stade et profite des installations au minimum 2 à 3 fois par semaine. Et c’est sans compter la Section Sportive et l’UNSS qui viennent aussi toutes les semaines durant l’année scolaire...."

 MICHOU : Qu’envisagez-vous de proposer de pratiquer comme nouvelle activité au Stade d’Eaux Vives ? ? Surf, plongée sous marine, sauvetage côtier, randonnée en scooter des mers sur le gave, ou autres activités ? ? ?

..."L’année dernière, grâce à la participation des Archers du Vert Galant, de la Maison de la Montagne et du Poney Club du Béarn, plus de 1000 baptêmes ont pu être réalisés sur le Stade en 1 après midi.

 Raft, hydrospeed, kayak air, tir à l’arc, poney et escalade ont été organisés autour de la journée porte ouverte le 7 aout dernier. Nous réfléchissons à créer une vague pour offrir un terrain de jeu aux Kayakistes free style et une arène pour les promeneurs qui souhaiteraient assister à ce spectacle

 Le surf, la plongée, le sauvetage côtier : ces pistes sont à creuser, mais il me semble qu’en dépit de la montée des océans due au réchauffement climatique, l’océan Atlantique mettra un peu de temps à venir jusque Pau !..."

MICHOU : Concernant les nouveaux aménagements prévus dans le cadre du Projet « Portes des Gaves », pouvez vous nous indiquer ce qui est prévu pour le Stade d’Eaux Vives ? ?

..." Le projet Portes des Gaves avance de mois en mois. Il se structure autour d’un immense Parc Naturel Urbain qui s’étendra sur une superficie de 350 ha, de Mazères-Lezons à Lescar.

 Dédié aux sports de Nature, à la détente et à la promenade, cet immense espace de Nature doit permette la reconquête du Gave et de ses berges, promis à devenir l’une des principales vitrines de l’Agglomération Pau-Pyrénées.

Le camping intercommunal implanté sur la base de loisirs de Gelos ouvrira quant à lui ses portes dès le 1er juin 2010...."

MICHOU : Permettez moi de vous remercier, pour avoir apporté ces éclaircissements aux questions des lecteurs d’A@P, à qui je donne Rendez vous au Stade d’Eaux Vives Pau Pyrénées, à qui je souhaite le succès qu’il mérite.

- par MICHOU64


Entrainement ce 9 Février 2010 malgré une eau à 5°

Ce 10 Février 2010 des Espagnols s’entrainaient.

Depuis le balcon du Club House, en fait du restaurant.

Le Logo du Stade d’Eaux Vives

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
16 février 2010, par Jidé  

Nous apprenons, de source sûre, lors du troisième débat avec la municipalité de Pau concernant le coût de fonctionnement du Stade d’eaux vives que la Ville devra débourser 1 million d’euros cette année.

L’argent du contribuable ne coûte rien !!! Nous sommes les vaches à lait au service d’une politique ringarde !

Ne croyez-vous pas qu’il serait plus honnête que ce soit la direction du "stade d’eaux vives" de développer une politique plus volontariste ? Plutôt que de ponctionner inlassablement nos poches trouées !

Nous vivons encore sur un modèle du 19e siècle ! C’est l’affaire du privé qui saurait gérer cela bien mieux que l’administration locale.

Mais quand donc nos édiles prendrons leur responsabilité ? C’set toujours plus facile de plonger dans nos poches !

> Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
16 février 2010, par Jidé  

Merci Michou pour cet entretien ! il fallait le faire.

Une fois encore, Monsieur le directeur a répondu à toutes les questions positivement et l’on peut donc en conclure que tout va bien ! No problem !

Tout va bien ? Rien de plus opaque et discret qu’une telle langue de bois !

(Je vous passe la valse des sigles : entre l’UCPA, le CUPPEV, le CDAPP, le CAS ou CASI... j’ai dû en perdre en chemin...tout est fait pour limiter les vrais responsabilités et s’assurer ainsi d’un certain confort !)

C‘est curieux, mais lorsque je me ballade du coté du stade d’eaux vives (Je ne vous conseille pas de passer à pied par l’avenue Léon Heid, c’est dangereux !) il y a tout juste 3 ou 4 pèlerins : le personnel je suppose ?

Et puis tapez sur Google « Stade d’Eaux Vives » à part quelques articles de la Communauté d’agglomération de Pau, vous ne saurez rien de plus ! Mais pourquoi de pas vouloir communiquer ? Comment je fais, moi, pauvre lambda, pour avoir des renseignements ? Ah oui, avec Internet ça risque d’être connu ! Je comprends alors, restons entre-nous et shuttttt !

Comment peut-on se débarrasser de ces mentalités du 19e siècle ?

Ce qui est sûr, c’est qu’il faut une offre. Nous avons tout ce qu’il faut pour y répondre (il faudra quand même un jour sécuriser l’avenue Léon Heid, ça fait mauvais effet pour le touriste), sauf peut-être...la volonté ?

Vous avez besoin d’argent pour vous développer ? Alors il faut attirer le client avec des activités alléchantes, plus tôt que de compter sur la vache à lait que sont les contribuables !

Prenez exemple sur les sportifs : dépassement de soi ! C’est le contraire d’un certain confort et d’un laisser-aller si souvent justifié !!!

  • > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    18 février 2010, par gerard manvuça  
    L’avenue Léon Heid est la vision, version MLC du quartier à "haute qualité environnementale" : une friche industrielle et une bonne centaine de caravanes. La municipalité a bien fait de faire élaguer les arbres pour améliorer la vue du boulevard des pyrénées. Vraiment top...

  • > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    28 avril 2010, par Louis H  

    Certains parlent d’un complot quand on pose des questions pleines de bon sens sur le stade d’Eaux Vives.

    Ce 27 avril Madame la députée-maire-présidente consent à dire qu’à la CDA on pense faire quelque chose, un peu plus tard, différent, avec un attributaire qui sera peut-être celui qui a postulé mais qui pourrait être un autre, après des aménagements...

    Mais "un « point restauration » sera ouvert « en plein air » à titre temporaire durant l’été " affirme-t-elle. La fritte à Martine sans doûte. De quoi être rassuré sur la (bonne ?) utilisation des fonds

  • > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    16 février 2010, par pehache  

    Celle-là elle est pas mal, aussi :

    ..."Le CUPPEV a un très beau bassin au pont d’Espagne où sont organisées depuis longtemps des compétitions nationales et internationales."

    D’où sans doute l’importance qu’il y avait de construire un parcours artificiel à 14M€.

    > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    15 février 2010, par mael  

    Qu’envisagez-vous de proposer de pratiquer comme nouvelle activité au Stade d’Eaux Vives ? ? Surf, plongée sous marine, sauvetage côtier

    euh c’est une blague ?

    > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    15 février 2010, par pehache  

    ..."L’UCPA est attributaire d’un marché d’exploitation pour le Développement du Stade d’Eaux Vives et des Equipements Associés pour une durée de 3 ans. La Société dédiée est rémunérée selon les termes du marché, sur une base forfaitaire. Toutes les recettes enregistrées vont directement à la Régie de recettes de la Communauté d’agglomération...."

    Ce serait trop demander d’avoir les chiffres, ou bien est-ce un secret d’état ?

    > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    15 février 2010, par Rêveur des villes  

    ..."Je répondrais seulement que plus de 8000 personnes ont déjà fréquenté la rivière artificielle en 2009, tous publics confondus : un bilan très positif pour une première année d’exploitation.

    J’imagine qu’il s’agit "d’entrées" plutôt que de "personnes"... Ca fait 22 entrées par jour en moyenne... Un coût approximatif de 120 € l’entrée. Sachant qu’il y a eu cette année-là les championnats du monde et beaucoup d’entraînements, et que le nombre total d’entrées se fait sans doute avec un nombre faible de personnes, plus qqes jeunes de centres de loisirs locaux.

    Je propose de transformer le bassin de départ en piscine d’été, traitée biologiquement et pouvant être chauffée par des panneaux solaires thermiques, et la rivière en piscine ludique. Ca intéresserait peut-être davantage de monde.

  • > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    15 février 2010, par Autochtone palois  
    Michou, il eut été intéressant de poser la question du coût de fonctionnement (en particulier du coût du système de pompage de l’eau)et d’un objectif de rentabilité économique. Questions trop dérangeantes ?

  • > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    15 février 2010, par Contribuable Palois  

    Merci à Mme MICHOU pour cet entretien.

    Le directeur en place au Stade d’eaux vives est trop discret sur le rôle que l’UCPA entend jouer. Et ce n’est pas être médisant de signaler que l’existence du Stade d’eaux vives de Pau ne figure pas de façon très lisible alors que les destinations UCPA de la saison sont publiées.

    Les catalogues, brochures 2010 UCPA ou site internet ne semblent pas très accrocheurs. Et encore n’y mentionne-t-on pour le Stade d’eaux vives que des stages de 6 jours "Cocktail Sensation" uniquement pour les juniors 13-17 ans,

    La destination Cocktail eaux-vives sensations faite par l’UCPA est restreinte car elle ne figure que sous l’onglet "les 13-17 ans", (camp sous toile, accès au Gave de Pau, départ pour la Vallée d’Ossau , 6 séances sur le Bassin)

    Dommage que l’information UCPA soit auto-censurée, notamment pas mention de la large ouverture, de l’accueil des individuels et des possibilités de pratiques diversifiées... Il faut dire que l’UCPA peine à maintenir à flot ses propres centres (Chamonix, Serres Chevalier, Haut Allier et Saint Pé de Bigorre) après avoir fermé d’autres bases, et qu’il serait surprenant que l’UCPA aide beaucoup un concurrent potentiel.

    Espérons que la CDA s’est autorisé, dans le protocole signé avec l’UCPA, le droit de faire elle-même de la promotion sur le Stade d’eaux vives et ses possibilités sportives et ludiques au cas où son "fermier" serait peu actif.

  • > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    15 février 2010, par mael  

    Dommage que l’information UCPA soit auto-censurée, notamment pas mention de la large ouverture, de l’accueil des individuels et des possibilités de pratiques diversifiées... Il faut dire que l’UCPA peine à maintenir à flot ses propres centres (Chamonix, Serres Chevalier, Haut Allier et Saint Pé de Bigorre) après avoir fermé d’autres bases, et qu’il serait surprenant que l’UCPA aide beaucoup un concurrent potentiel.

    mince on est pas loin de la théorie du complot la !

  • > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    15 février 2010, par Louis H  

    La subvention à l’UCPA : infos données (Pau Magazine été 2009)par M Lalanne en charge des sports à la CDA

    l’UCPA a été choisi pour son expérience suite à un appel d’offres. Cette prestation reste toutefois sous la responsabilité de l’agglomération qui verse une subvention d’équilibre de l’ordre de 300 000 €. Au terme de ces trois années nous réfléchirons si on continue avec un prestataire extérieur, si l’on met en place une délégation de service public ou si l’on réintègre la gestion au sein de l’agglomération.

    Pour ce qui concerne la fréquentation l’appel aux bonnes volontés du CUPPEV semble inquiétant

    par contre la promotion, elle se fait très bien, auprès du réseau des copains de l’UCPA

  • > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    15 février 2010, par Rêveur des villes  

    "coût de fonctionnement", "objectif de rentabilité economique"...

    Autochtone, arrête un peu avec ces insanités qui vont te faire passer pour un grossier personnage auprès de la municipalité.

  • > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    15 février 2010, par Autochtone palois  
    Rêveur des villes, pardon, parlons plutôt de la température de l’eau, des belles vagues sur les cailloux, des belles photos que le Stade des Eaux Vives nous permet de prendre. smiley smiley

  • > Rencontre avec le Directeur du Stade d’Eaux Vives
    16 février 2010, par mael  

    Cher stade d’eaux-vives. Le déficit de fonctionnement du stade d’eaux-vives qui a ouvert l’an dernier est évalué à 1 million d’euros pour 2010. Un chiffre avancé hier, lors du débat d’orientations budgétaires ».

    infos provenant de Sud-ouest

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises