Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

PAU - Suivez-moi pour visiter un Musée Palois peut être méconnu.

dimanche 13 décembre 2009 par Michou64


Je vous emmène de ce pas pour pousser la porte du Musée Bernadotte, non sans voir au préalable adressé.....

Mes remerciements à Monsieur Guillaume Ambroise, conservateur du musée Bernadotte, pour m’avoir accordé l’autorisation de photographier l’intérieur du Musée, ainsi que certaines pièces non accessibles par le public, à Monsieur Bertil Bernadotte, président de la société des Amis du Musée et à Monsieur Jean-Marc Baradat, responsable des visites, pour m’avoir guidée.

 Nous devons l ’idée de la création du Musée, au Médecin Bordelais Philippe TISSIER qui lors d’un congrès consacré aux méthodes de khiné.... suédoises de Ling, à PARIS en 1928, proposa la création à Pau d’un Musée dédié à Bernadotte.

Et à Monsieur Louis SALLENAVE Maire de Pau, qui mit tout en œuvre pour faire acquérir par la ville l’immeuble de la rue Tran. La famille BALAGUE à cette époque en était encore propriétaire. Il fut inclus dans l’acte de vente que la Ville s’engageait à ne pas expulser les derniers occupants.

 L’immeuble était dans un état de délabrement, des travaux de rénovations furent entrepris, au fur et à mesure des départs de chaque occupants. Le Musée fut installé dans un premier temps au 2ème étage, pour ensuite être installé dans la totalité de l’immeuble. Des 3 cuisines que comptait cet immeuble, ne fut conservé que celle de l’entresol.

Voyons ce qu’en dit Madame Debaisieux, ancien Conservateur du Musée, dans une publication de 1963 :

..... " Par contre, la simple et modeste maison bourgeoise où Jean-Baptiste Bernadotte vint au monde le 26 janvier 1763 , est moins connue du public. Elle a été, comme le château, transformée en musée, dont voici un bref historique.

 Anciennement appelée "Maison Balagué", située entre la rue Tran et la rue Neuve des Cordeliers, désignée depuis le début du siècle rue Bernadotte, elle est l’une des rares, parmi les charmantes demeures bourgeoises de Pau du XVIIIe siècle, aussi bien conservée. Il est naturel que le berceau de la dynastie suédoise attirât l’attention. Si Charles XIV ne semble pas avoir revu son pays natal, il est cependant prouvé qu’à la fin de sa vie il envisagea l’achat de l’immeuble en question. Ses descendants témoignèrent d’un intérêt semblable pour la maison familiale. En automne 1867, à l’occasion d’un voyage à Paris, Charles XV, petit-fils de Bernadotte, avait eu l’intention de venir jusqu’à Pau, sans malheureusement pouvoir réaliser ce projet. Mais sa mère, la Reine Joséphine, fit ce pèlerinage cinq ans plus tard, au retour d’une visite à sa sœur l’Impératrice du Brésil , en séjour à Lisbonne. Durant ce court arrêt de deux jours à Pau, relaté par le Mémorial des Pyrénées, elle visita incognito la maison natale de son beau-père. En allant vers Biarritz, sous le nom de Comte de Haga, son autre fils Oscar II, vingt ans après, s’arrêtait à son tour pour visiter la maison natale de son grand-père. Cette brève escale se répéta encore sept ans plus tard, cette fois officiellement. C’est au cours de celle-ci que le souverain planta dans le parc du Casino, non loin du pont de fer qui porte son nom, un magnolia devenu aujourd’hui un arbre vigoureux. Malgré l’amour pour la France, le Roi Gustave V se désintéressa de la Ville de Pau entrevue au cours d’un voyage qui le menait de Bayonne vers l’Italie, alors qu’il avait vingt ans. Le jeune Prince Guillaume fit, vers 1925, une visite plus sérieuse, s’astreignant même à faire des recherches dans les archives pour voir l’acte de baptême de son ancêtre. A cette époque, la vielle maison était mal entretenue et le Prince décrivit dans un livre remarquable "Sydftanskt"les émotions éprouvées durant sa visite à la maison de Madame Balagué, qui vivait encore dans l’appartement ou son trisaïeul avait vu le jour.

Les diverses personnes intéressées par l’histoire de Pau, ainsi que les autorités municipales, commencèrent alors à discuter du sort de ce mémorable bâtiment. Une société ayant pour but de sauvegarder les intérêts de celui-ci fut constituée en 1935. Elle loua l’appartement où la famille Bernadotte avait vécu et, avec de modestes moyens, tenta de garder l’atmosphère de la maison natale du héros béarnais de la Révolution. Les objets réunis étaient peu nombreux mais constituèrent tout de même le premier fond du musée.

Durant la guerre, le musée fut fermé, la situation financière de la société devint précaire. Les hostilités terminées, la vague de touristes reprenant son essor, beaucoup de ceux-ci, en particulier les Suédois, se plaignaient de l’impossibilité de visiter la maison. Les membres du Bureau de la société étaient dispersés. C’est alors que le Conseil Municipal, ayant à sa tête un maire énergique, M ; Louis Sallenave, prit la chose en main pour sauvegarder ces témoignages historiques. L’Ambassadeur de Suède, M. Kar Ivan Westman, toujours passionné pour l’art et la culture, et son attaché culturel, non moins intéressé furent alertés.

Tous deux virent immédiatement prendre contact avec les autorités locales et le résultat ne se fit pas attendre. La maison natale, propriété privée, et les collections appartenant à la Société Bernadotte, furent achetées plus de deux millions par la Ville ; la Cour de Suède en prit la moitié à sa charge sous conditions que la Municipalité paloise assumerait l’entretien du bâtiment.

L’ancien Prince héritier, devenu Roi de Suède sous le nom de Gustave VI Adolphe, en venant un peu plus tard à Paris, confia à Gunnar W. Lundberg, Directeur de l’Institut Tessin, le soin de veiller, en accord avec les autorités locales, à l’installation du Musée Bernadotte.

 Après quelques mois d’activités intense, le Musée Bernadotte fut inauguré à nouveau, le 21 juillet 1951. Un catalogue de 240 pages, préfacé par M. Georges Salles, Directeur des Musées de France, et richement illustré, fut soigneusement établi par M. Lundberg. ....."

 Maintenant suivez moi, et commençons notre visite, mais je me cantonnerai à vous présenter la partie architecturale de ce bâtiment, ainsi que du magnifique mobilier régional qui le décore.......Les Parents de Jean-Baptiste BERNADOTTE ont habité au 2ème étage, de 1758 à 1767.

La porte d’entrée franchie, nous nous trouvons dans une demeure du XVIIIème siècle, avec un mobilier rustique régional, des cheminées magnifiques, nous observons les portes rustiques de chaque pièce. La cuisine qui possède un accès haut, et un accès bas, cuisine où l’on retrouve la cheminée traditionnelle des maisons Béarnaises, avec l’étagère au dessus, son évier de pierre, avec sur le coté une Hérade, les poteries qui permettaient de garder l’eau fraiche, avec leurs petits goulots pour verser l’eau, d’autres avec leur large ouverture pour conserver dans la graisse, les différents confits, saucisseries etc... Différents articles en cuivre.

 La magnifique charpente aperçue depuis le couloir du dernier étage a retenu mon attention, le gardien a exaucé ma demande et m’a ouvert la porte du grenier non accessible par le public, afin que je puisse la photographier dans sa totalité, et vous en présenter des photos. De très belles armoires, bonnetières. Divers tableaux, dont je vous montrerai certains, permettez moi d’arrêter là mon énumération.

Il y est également possible de voir deux bustes réalisés par Ernest GABARD : celui de Jean-Baptiste BERNADOTTE, et celui du Docteur Philippe TISSIER

Dans une vitrine : un sous-main ayant appartenu à Bernadotte : voir photos

 Le Musée est ouvert le Dimanche, et, l’hiver, le beau temps n’est pas assuré, de plus le dimanche pas de problèmes pour garer son véhicule PARKING GRATUIT PLACE DE VERDUN, et pratiquement pas de circulation en ville, tout est donc réuni pour pouvoir aller visiter ce Musée, qui est certainement méconnu, et cela est dommage.

Aussi permettez moi de vous souhaiter de passer un Bon Dimanche, et surtout une très bonne visite du Musée Bernadotte, un accueil chaleureux vous y sera réservé : le Musée est ouvert de 10 H à 12 heures et de 14 Heures à 18 Heures - jour de fermeture LE LUNDI

Il m’a été demandé de ne présenter que 10 des nombreuses photos que j’ai faites pour ce Musée,j’ai donc décidé d’échelonner la visite sur plusieurs dimanches.

Ce jour je commence la présentation des photos par celles du rez-de-chaussée.

Avant de terminer, je tiens à remercier Paul MIRAT, qui a été le premier lecteur de ce texte.

Et, maintenant vous dis : à Dimanche prochain .

- par MICHOU64


La Porte de l’accueil

Fenêtre donnant sur la cour, observez le volet intérieur

La Rue Bernadotte vu depuis l’intérieur du Musée...

Une des portes intérieure du Musée

Une des 5 cartes postales encadrées du Musée que vous pourrez voir, celle ci date de 1931

Magnifique objet qui nous vient du Nord de L’Europe

Magnifique coffre

L’escalier qui nous mènera aux étages

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> PAU - Suivez-moi pour visiter un Musée Palois peut être méconnu.
13 décembre 2009, par Maximo  

Excellent, Michou, je vais y aller. Car je n’y fus jamais smiley Pourtant je dois passer devant quasiment tous les jours.

A propos de meubles béarnais dont vous parlez : sauriez-vous (ou quelqu’un d’autre ?) donner des nouvelles du Musée béarnais ? Naguère, il étalait tristement ses collections au Château de Pau. Disparu ? Où sont les collections ?

On va dire que ce n’était pas terrible et en piteux état. Mais tout de même, ça existait. C’est dommage, non ?

  • > PAU - Suivez-moi pour visiter un Musée Palois peut être méconnu.
    13 décembre 2009, par MICHOU64  

    Bonsoir Maximo,

    Peut être poser la question, au château de Pau smiley ou aux amis du château de Pau, ils devraient peut être pouvoir vous répondre smiley

    Je suis désolée de ne pouvoir vous répondre.

    Pourquoi ne pas lancer l’idée d’un Musée Béarnais ? ? ?

    Bonne soirée

  • > PAU - Suivez-moi pour visiter un Musée Palois peut être méconnu.
    16 décembre 2009, par MICHOU64  

    Bonjour Maximo,

    Hier j’ai rencontré une personne, lui ai parlé de ce Musée disparu, smiley Elle m’a dit qu’il lui semblait qu’il avait été déplacé à Lourdes, et que les objets y aurait été transférés.

    Je vous donne ce renseignement sous toute réserve.

    Bonne Journée smiley

  • > PAU - Suivez-moi pour visiter un Musée Palois peut être méconnu.
    16 décembre 2009, par le coq  
    Non Michou ce n’est pas sous réserve mais sans garantie....coucou il fait froid même à Trespoey, puisque les "gens biens" y jettent aussi les gobelets dans les rues... j’ai vu ?

  • > PAU - Suivez-moi pour visiter un Musée Palois peut être méconnu.
    18 décembre 2009, par MICHOU64  

    Bonjour Maximo,

    Une bonne nouvelle, j’ai demandé à Paul Mirat ce qu’est devenu le Musée Béarnais, voici donc sa réponse :

    le musée béarnais a été éjecté du château lors des travaux de réfection de charpente. Une partie est abritée à la maison carrée de nay, l’autre à Oloron. Il faut contacter Michel Fabre, il en est le "gardien".....

    En le remerciant pour ces renseignements.

    Vous en souhaite bonne réception. Et vous souhaite de passer une bonne journée.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    PAU - Pour notre promenade vais vous proposer d’aller voir une place Paloise...
    Béarn - Pour notre promenade, allons visiter une abbaye...
    BEARN - Pour notre promenade venez suivez moi pour aller au bout du monde.....
    BEARN - Ce jour pour notre promenade suivez-moi sur les chemins de St Jacques de Compostelle
    PYRENEES - Pour notre promenade de ce jour une fois n’est pas coutume nous allons prendre de l’altitude.
    PAU - Pour notre promenade allons à la découverte d’un petit chemin, entouré de propriétés ayant une histoire
    A Deux pas de Pau - pour notre promenade vous propose un retour et peut être une découverte ....
    La Maison des vins de Jurançon la suite des photos ...
    PAU - Pour notre promenade estivale allons bénéficier de la fraicheur des cascades Pyrénéennes
    Proche de PAU - Pour notre promenade, nous allons bénéficier d’un panorama exceptionnel
    Pyrénées - Michou vous propose un pique nique et une randonnée
    A deux pas de Pau - Pour notre promenade allons dans un coin de notre Béarn
    PAU - Pour notre promenade, vous allez certainement avoir une surprise...
    Plaine du Gave - Pour notre promenade suivez moi nous allons longer...
    "PAU au Pays des Lacs" ce jour je vous propose une dualité...
    "Pau, au pays des lacs" : venez avec moi pour peut être découvrir....
    PAU - Pour notre promenade il va vous être demandé d’imaginer..... :
    PAU - Pour ce dimanche vous est proposé une promenade de découvertes
    A deux pas de Pau - Allons à la recherche de mes souvenirs...
    PAU - A la découverte du “ PARC DE LA SERENITE “



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises