Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense

vendredi 9 octobre 2009


Sauvons le Grand Prix de Pau. C’est l’objet d’une pétition en ligne par un fan-club des courses automobiles à Pau.

Pour y participer, il suffit de vous connecter au site de pétition en ligne suivant :


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
9 octobre 2009, par claudiqus  

c’est ..

une carbonade ? ...

> Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
9 octobre 2009, par georges  

En consultant sur le site indiqué, la liste des signataires on constate qu’une bonne partie d’entre eux résident ailleurs qu’à PAU et que de ce fait, financièrement leur engagement ne leur coute rien.

Cette consultation " populaire" est une pantalonnade !

Consacrons ce budget à d’autres priorités de la ville de PAU.

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    9 octobre 2009, par Autochtone palois  

    Alternatives paloises est là clairement le relais du lobby "économique" (CCI, BAP...) et de ses annexes, avec toutes les théories fantaisistes et dépassées que ces gens nous assènent comme des vérités absolues (Voir le TGV Bordeaux-Pau en 35 minutes !) smiley

    Ce n’est pas ce que j’attends de A@P.

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    9 octobre 2009, par Marc  
    5 palois sur 27 signatures ! On se moque de nous !

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    9 octobre 2009, par pehache  

    C’est à l’image du groupe facebook (aujourd’hui privé) qui rassemble les défenseurs du GP : on y retrouve des passionnés de sport auto de toute la France, rameutés par des messages sur les forums nationaux qui tournent autour de ce sujet.

    Les palois y sont du coup ultra-minoritaires. Mais tous exigent que la ville de Pau continue à payer pour leur joujou (d’ailleurs 99.9% n’a aucune idée de ce que ça coûte et ne veut pas le savoir).

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    9 octobre 2009, par Contribuable Palois  

    Prenez connaissance de la pétition mise en ligne pour demander à Mme la Maire de Pau de modérer ces dépenses mal justifiées .

    Si vous aussi estimez qu’il y a nécessité de sélectionner avec rigueur dans toutes ces subventions à la dérive

    lisez et signez cette pétition

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    9 octobre 2009, par Louis H  

    Le texte de la pétition en ligne de ceux qui gardent des doûtes sur le Grand Prix et autres dépenses à l’utilité mal démontrée :

    Les signataires demandent à Mme la Députée-Maire de ne pas céder sans necessité dûment validée aux demandes d’organisateurs de manifestations et de spectacles qui souhaitent se faire financer par les subventions publiques. Ils souhaitent, avant tout apport conséquent d’argent de leurs impôts, qu’un un audit indépendant et transparent soit effectué, que les retombées alléguées et le bénéfice supposé sur l’image de notre Collectivité soient démontrés et qu’aucune rente ne soit attribuée au titre d’une quelconque « pratique habituelle » à quelle qu’institution sportive, culturelle ou festive que ce soit.

    Le lien vers la pétition. Faites passer le message !

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    9 octobre 2009, par pehache  

    Signé, et fais passer :

    http://forum.lespatouspalois.fr/viewtopic.php ?f=5&t=625

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    15 octobre 2009, par pehache  
    L’auteur de la pétition "Pour la mesure dans des dépenses paloises" pourrait-il me contacter à l’adresse suivante : pehache.7@gmail.com ? Merci par avance...

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    11 octobre 2009, par Pierre FOSSE  

    Désolé, cher ami pehache, je ne suis qu’un simple palois soucieux de l’avenir de notre cité et permettez moi d’exprimer une opinion partagée par un plus grand nombre de palois que certains ne voudraient le laisser entendre.

    Il n’y a pas que Facebook pour être en faveur de NOTRE GRAND PRIX il y a un grand nombre de palois en de voisins de l’agglomération qui sont en faveur de cette manifestation locale des plus renommée sur le plan national et même international. Continuez a faire agir les minorités agissantes et Pau sera dès demain réduite à une petite ville de rien du tout et la ’GRANDE BAYONNE’ deviendra très vite la capitale du Béarn.

    Je me demande même, pour être tout à fait conscient de ce qui se passe aujourd’hui dans la bonne ville de notre bon Roi Henri si ce n’est pas l’ambition secrète de nos politiques !

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    11 octobre 2009, par pehache  

    une opinion partagée par un plus grand nombre de palois que certains ne voudraient le laisser entendre.

    La fameuse majorité silencieuse ?

    Il n’y a pas que Facebook pour être en faveur de NOTRE GRAND PRIX

    Vous prenez vos désirs pour des réalités : Facebook n’est pas en faveur du grand prix...

    il y a un grand nombre de palois en de voisins de l’agglomération qui sont en faveur de cette manifestation locale...

    Les "voisins de l’agglomération" ne payent pas un kopek pour cette manifestation, alors vous me permettrez de ne pas me préoccuper de leur avis sur la question.

    ...des plus renommée sur le plan national et même international

    Vous délirez.

    Dans l’Equipe, le dernier GP de Pau n’a donné lieu qu’à quelques lignes. Dans les journaux TV nationaux : rien. Seul France 3 Aquitaine en a parlé... quelques secondes. Je vous fais grâce de l’international smiley !!

    Continuez a faire agir les minorités agissantes et Pau sera dès demain réduite à une petite ville de rien du tout et la ’GRANDE BAYONNE’ deviendra très vite la capitale du Béarn.

    Vous donnez les bâtons pour vous faire battre : ce n’est pas nouveau que le BAB est plus dynamique que Pau, et on peut se demander justement si ce n’est pas parce que le BAB ne s’encombre pas de conneries ruineuses genre grand prix. Le BAB investit son argent utilement, lui...

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    15 octobre 2009, par Christophe  

    Il faut quand même crier haut et fort la vérité ! Pau se meurt. L’équipe en place devrait certainement penser à démissionner après tout ce gachis et avant d’agraver encore plus la situation...

    Certains parlent de Bayonne comme nouvelle capitale du département, mais soyons sérieux, économiquement, c’est déjà la vraie capitale du département ! Pau est une nouvelle Tarbes... Encore que Tarbes devient de plus en plus attrayante. Pau ne rayonne plus, elle est éteinte.

    Le seul projet mené à bien est celui qui consiste à se venger d’on ne sait quoi en réduisant à néant tout le travail accomplis depuis plus de 20 ans : basket, rugby, foot, grand-prix... Bravo ! oui Bravo. C’est quoi la suite ?

    Y’a bien quelques "heureux" de voir tout cela, ils sont tous d’ailleurs adeptes de ce site et vont me fustiger sitôt ce commentaire mis en ligne mais je persiste à dire que ces gens sont haineux envers la majorité de c... qui aime aller au stade, se passionner pour un sport,... mais la grande majorité qui ne dit mot à ce jour dessine déjà son choix pour les prochaines municipales (munici-pâles...). Soyez-en sûrs.

    Le palois était fier de sa ville, il n’a plus vraiment de raison pour l’être encore.

    On parle de fric jeté par les fenêtres mais quelles sont les retombées économiques et culturelles des événements sportifs de notre région ? (comprenez bien qu’il s’agit aussi de spectacle, donc de loisir, d’échapatoire...)

    Aucune répondront nos anti-sports...

    Pure ignorance et sectarisme leur renverais-je en retour.

    Par contre, mettre plusieurs centaines de milliers d’€ pour être ville étape du tour de France qui n’a d’ailleurs de Tour de France que le nom, c’est sûrement mieux...

    Le vélo... C’est vrai que ce sport porte de magnifiques valeurs : la conquête, le dépassement de soi, l’esprit de compétion, le dopage... [Cherchez l’intru]. Et puis c’est beau de voir rouler de front tous ces mecs pour qui on ferme les routes de France à grand coups de peletons de gendarmerie ou police nationale (Avec l’argent public alors ?).

    Autre calcul plus simple : plusieurs centaines de milliers d’€ pour être étape du tour de France, proportion gardée, combien faudrait-il donner aux clubs qui portent les valeurs et souvent l’histoire de notre région et qui oeuvrent 18 à 20 journées à domicile par saison si on décidait d’être justes...

    Allons, tout ça est pitoyable... Vivement 2014...

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    16 octobre 2009, par le coq  
    Trop c’est déjà dit mais pas assez répété.

    Il faut raison garder. Pau n’a plus les moyens avec la crise de financer avec autant de force le SPORT ET LES ASSOCIATIONS. Les citoyens en ont assez d’être des vaches à lait. Ceux qui râlent le plus sont ceux qui ne paient rien ou sont hors de Pau dans l’agglomération qui refuse toute participation...c’est trop facile. A Pau il est urgent de répartir uniformément les charges de mécénat sur l’agglo entière et en réduire le montant pour tenir compte de la crise. C’est une évidence. L’esprit sportif c’est aussi cela d’autant que les subventions sont mal utilisées, mal réparties, sans retour suffisant et autres choses aussi de moins normal comme des salaires trop élevés à des nuls. Joueurs et dirigeants.

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    16 octobre 2009, par pehache  

    Et oui le coq, tu as tout à fait raison.

    Mais Christophe et d’autres ne veulent pas savoir que Pau dépense pas loin de 10 millions d’euros par an pour le sport pro (tout compris), soit au bas mot 2 fois plus que les villes de taille équivalente.

    Ils ne veulent pas savoir que les retombées du grand prix ne sont estimées qu’à 3 millions d’euros (étude CCI) pour une dépense engagée de 2,5 millions d’euros, ce qui est un très mauvais ratio (pour comparaison les retombées du tour de France sont estimées à 1,2 millions d’euros pour 500.000€ depensés).

    Ils ne veulent pas savoir que tout l’argent parti dans le sport pro a manqué pour le développement de la ville (transports en commun préhistoriques, voirie en très mauvais état, équipement de sport amateur négligé, etc...) et qu’on ne peut pas continuer comme ça.

    Ils ne veulent pas savoir que pour payer tout ça Pau a des impôts locaux parmi les plus élevés de France, et qu’on ne peut pas continuer comme ça, surtout en temps de crise.

    Non, tout ce qu’ils veulent c’est leur Grand Prix, leur Elan Béarnais, etc... Le reste ne les intéresse pas.

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    16 octobre 2009, par Maximo  

    Le palois était fier de sa ville, il n’a plus vraiment de raison pour l’être encore.
    Sois franc, Christophe : qu’est-ce qui a changé depuis les 20 ans dont tu parles, et dont la municipalité actuelle serait responsable ? RIEN ! Alors si Pau se meurt, comme tu le dis, est-ce vraiment de son fait, ou du fait de celui/ceux qui furent en charge de son avenir, il y a... 20 ans ?

    C’est il y a 20 - 30 ans que s’est construit l’avenir de la ville. Et cet avenir, c’est aujourd’hui. Je ne suis pas sûr que cette municipalité, guidée par des sectarismes archaïques dont les tenants d’un parti communiste pur et dur sont les plus voyants, fasse les bons choix, soit à la hauteur. Certes. Mais en un an et demi, ce n’est pas elle qui a tout mis par terre. Il n’y a rien eu de soudain ni brutal, il n’y a pas eu de "11 septembre palois". L’effondrement a mis deux décennies.

    Oh, certes, ce n’est pas au crédit de MLC qui était premier adjointe de Labarrère, je suis d’accord. Mais cesse de dire qu’avant c’était super et maintenant horrible. Mais n’y revenons pas, on en a déjà assez parlé ici.

  • > Grand Prix de Pau : Une pétition pour sa défense
    16 octobre 2009, par Maximo  
    et Pau sera dès demain réduite à une petite ville de rien du tout
    Soyez -soyons- lucides : c’est déjà le cas depuis 20 ans !!

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau - Le boulevard des Pyrénées piétonnier : une telle évidence !
    Pau - Derrière le Palais de Justice
    Pau - L’étape du Tour 2012, hommage aux bénévoles
    Pau - Gratuité pour IDELIS ?
    L’attractivité du centre ville de Pau au mois d’août
    PAU - Rue Saint Louis les Palois attendent une rénovation
    PAU - Une aire de stationnement ignorée de beaucoup
    PAU - Idée pour un aménagement à réaliser, près de l’école de Musique et à coté du lac
    Pau - Cité de la Montagne : Dépenses - Recettes - point mort !
    Pau - Démocratie de trottoir
    Pau - Et, si le parking de la Place de Verdun devenait totalement payant ?
    PAU - Palois attention....
    PPP : Give me my money back !
    Pau : Pour une privatisation de l’entretien de la ville ???
    Logo pour Pau : Une contre-proposition bonne pour les finances locales
    Etes vous plutôt débris ou semence ?
    Transports en commun gratuits : c’est pour quand ?
    Pau - Hestiv’Oc, la convivialité pour tous
    Entre les deux, mon cœur balance
    Pau : « Trop de cuisiniers font une mauvaise garbure »



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises