Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Les "Nouvelles Pratiques Municipales" : Verre à moitié vide. Verre à moitié plein.

lundi 5 octobre 2009 par Daniel Sango


Alternatives-Paloises crée en mars 2003, dans une ville où la transparence était inexistante et le clientélisme roi, a contribué à la réflexion publique lors des élections municipales de 2008 à Pau en introduisant dans le débat son "Pacte pour les Nouvelles Pratiques Municipales". Martine LIGNIERES-CASSOU élue a nommé Alain LAVIGNOTTE en charge de la mise en place des Nouvelles Pratiques Municipales. 18 mois plus tard A@P fait le point avec ce dernier.

Il a fallu aller à deux pour rencontrer Alain LAVIGNOTTE, tellement le dossier est complet et dense. Beaucoup a été fait et si Alain LAVIGNOTTE se dit "satisfait de l’état d’avancement". Il est conscient que l’on peut mieux faire et que le niveau d’exigence croit au fur et à mesure que les NPM sont mises en place.

Le verre à moitié plein... par Bernard BOUTIN

Il y a eu très vite la définition de quartiers pour la ville et la mise en place d’élus référents par quartier. Cela a été suivi par la création de Conseil de quartiers. Instruments de dialogues et d’échanges dans les quartiers entre les élus, les services et la population. On pourra regretter toutefois que les conseils ne soient pas doté de budget, ni de moyen de communication indépendant, ni de possibilité de s’émanciper puisque tous les membres doivent être remplacés à périodes régulières.

Présent au Conseil de quartier de Pau Centre, Alternatives-Paloises peut confirmer l’importance de cette structure où tant d’informations circule alors que les projets pour la ville, grands ou petits, sont si nombreux aujourd’hui.

Le magazine de la ville s’est conformé à la législation en laissant à l’opposition la place requise par la loi soit une page. Ni plus, ni moins. Cela dit, l’opposition n’est pas encore présente sur le site de la ville pau.fr.

Une très bonne chose : Le conseil municipal a très vite été mis en ligne sous forme de vidéo. Le dernier est allé plus loin encore puisque diffusé en direct. De même l’ordre du jour, un ordre du jour explicatif et une note de presse sont téléchargeables.
Il n’en reste pas moins que le conseil municipal est toujours une caisse d’enregistrement et les débats sur le fond sont souvent escamotés. Une douzaine de spectateurs, est-ce là le signe d’une démocratie citoyenne vivante ?

Des réunions publiques à thèmes ont eu lieu à la Mairie sur des sujets aussi divers que le sport d’élite, les orientations budgétaires, la culture, les piscines...
Un système d’e-ateliers permet par internet de poser des questions aux élus.

Il faut aussi rappeler la mise en place de la "Charte des élus", voulue par Alain Lavignotte, destinée à créer un cadre de travail pour les élus. Objectif : favoriser la transparence, faire passer le devoir d’information, éviter le clientélisme. Dommage que la signature de ce document n’ait pas été rendu publique et que l’opposition ne l’ait pas signé ?

En 18 mois, les pratiques municipales ont fait indiscutablement un grand bond en avant dans le sens de la transparence. Il convient de féliciter Martine LIGNIERES-CASSOU et Alain LAVIGNOTTE d’avoir initié le mouvement, mais le verre est loin d’être plein nous rappelle en suivant Daniel SANGO.


Le verre à moitié vide... par Daniel SANGO

Malgré les avancées décrites dans le fond du verre, le chemin est long pour améliorer d’une manière permanente la transparence et la pédagogie vers les citoyens. Cela passe par une méthode, c’est à dire un plan écrit, des objectifs, un échéancier, une mesure des progrès.
Au delà de cette formalisation absente, nous avons trouvé un certain nombre de convergences dans nos approches.
Tout d’abord il est primordial de bien voir que le qualificatif municipal est trop limité, c’est au niveau de l’Agglomération Pau Pyrénées que les pratiques doivent aussi évoluer, en même temps, car une partie de plus en plus importante de l’action communale se traite au niveau de l’intercommunalité. On ne peut parler du budget de la ville de Pau sans identifier clairement la partie communautaire qui s’y ajoute.
Le site Internet doit être un outil majeur dans l’information. Un certain nombre de documents en particulier financier doivent y être accessibles : Orientations Budgétaires, Budgets, Comptes Administratifs, etc... Même si l’utilisation de ces documents n’est pas toujours aisée, ne pas les mettre à disposition pourrait induire une suspicion. (accord pour mise en ligne immédiate des orientations budgétaires 2009)
Les documents plus pédagogiques y ont aussi leur place, chacun suivant son intérêt devant y trouver réponse à ses questions.
Faut-il aller jusqu’à la mise en ligne des notes de frais comme dans certains pays anglo-saxons ? Le verre n’est pas encore suffisamment plein, il y a , pour le moment, des manques plus importants comme par exemple, des éclairages spécifiques sur le fonctionnement et la gestion d’entités phares de la ville tels que : complexe de pelote, Palais Beaumont, Palais des sports, Zénith, orchestre de Pau, etc.. qui permettraient au citoyen d’y trouver une information plus claire

Les informations concernant "l’entreprise" Ville de Pau (et Agglomération) doivent aussi apparaître sur le site : organisation, organigramme, effectifs, bilan social, etc... après tout, les citoyens sont les "propriétaires" de cette entreprise, il faut qu’ils la connaisse.

Les nouvelles pratiques municipales, impliquent aussi "l’opposition", de manière à ce qu’elle puisse jouer tout son rôle. Sans doute celui d’expliquer une position différente, mais aussi d’être une force de proposition. Si l’accès aux documents pour pouvoir travailler correctement semble être acquis, il faut que les élus d’opposition communiquent, y compris sur le site Internet de la ville.
Il serait dommage qu’ils n’aient des idées qu’en période électorale...

Notre entretien avec un élu compétent, disponible, sans trop de langue de bois, s’est déroulé dans l’esprit des nouvelles pratiques, qu’il en soit remercié. Nous avons convenu de faire un nouveau point dans un an.

- par Daniel Sango et Bernard Boutin

PS : Pour consulter le Pacte des Nouvelles Pratiques Municipales d’A@P

Sondage : Donnez votre avis sur la "Transparence Municipale"


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Les "Nouvelles Pratiques Municipales" : Verre à moitié vide. Verre à moitié plein.
5 octobre 2009, par pehache  

Nous nous sommes permis, il y a 3 mois, de faire un bilan des Nouvelles Pratiques Municipales, en reprenant point par point les proposition du pacte des NPM proposé par A@P et signé par MLC.

Le Verre est plus à moitié vide qu’à moitié plein...

C’est ici :

http://forum.lespatouspalois.fr/viewtopic.php ?f=27&t=541

  • > Les "Nouvelles Pratiques Municipales" : Verre à moitié vide. Verre à moitié plein.
    5 octobre 2009, par Marc  

    Cher Pehache,

    J’ai suivi votre conseil pour avoir des réponses de la Mairie à certaines demandes d’information (telles que le montant des subventions aux écoles), auxquelles on n’avait pas voulu me répondre au téléphone.

    J’ai donc envoyé un mel aux "e-ateliers". Comme la mairie a un bon système informatique,j’ai effectivement recu un accusé de reception automatique. Mais depuis rien...

    Ma demande a été enregistré le 25 septembre. Toutes les entreprises qui ont des relations clients ont adopté le principe de la réponse sous cinq jours...

    Ne pensez vous pas qu’il y en assez d’une municipalité qui méprise aussi ouvertement les citoyens ?

  • > Les "Nouvelles Pratiques Municipales" : Verre à moitié vide. Verre à moitié plein.
    5 octobre 2009, par pehache  

    Que voulez-vous que je vous dise, Marc, sinon que vous avez raison...

    Le fonctionnement des e-ateliers est loin d’être satisfaisant, avec un délai de réponse médian de 12 jours, et qui atteint parfois... 4 mois ! (voir quelques statistiques sur les e-ateliers)

    C’est assez typique du fonctionnement de la mairie : quel que soit le sujet il est très rare des objectifs (ici en terme de délais de réponse) soient affichés.

    Se fixer et surtout annoncer des objectifs est pourtant le B.A-BA (pour la gestion d’une ville comme dans bien d’autres domaines) : cela permet d’une part aux citoyens de savoir où la ville va et ce qu’ils peuvent attendre de l’équipe en place, et cela engage l’équipe qui a annoncé ses objectifs, qui est ensuite motivée pour faire ce qu’il faut pour les tenir.

    En l’absence d’objectifs affichés le citoyens est dans le noir, et personne ne se sent tenu à quoi que ce soit.

    Alain Lavignotte est certainement de bonne volonté, mais si on excepte les conseils de quartier (gros morceau certes, il faut le reconnaître, même si le fonctionnement ne semble pas toujours idyllique que décrit dans l’article) on est obligé de faire le constat que pratiquement aucune procédure formelle n’a été mise en place autour de la transparence et des nouvelles pratiques. On doit se contenter d’initiatives ponctuelles qui n’engagent à rien et dont la pérennité sera inexistante le jour où Alain Lavignotte se lassera et/ou il sera remplacé.

  • > Les "Nouvelles Pratiques Municipales" : Verre à moitié vide. Verre à moitié plein.
    10 octobre 2009, par Louis H  

    Et si la Mairie peu disserte allait nous surprendre prochainement ?

    Dans SudOuest de vendredi, un journaliste peu incisif et un adjoint aux déplacements qui nous ressortaient les mêmes poncifs

    " Une première ligne TCSP doit être réalisée selon un axe nord-sud qui devrait partir du pôle des Bus (Bosquet-place d’Espagne) vers le pôle de santé, en passant par l’université. D’autres itinéraires vont être aménagés, eux, pour être transformables à termes en TCSP. L’idée, c’est bien de donner les moyens aux bus d’être au moins aussi rapides que les voitures pour attirer un public plus large qu’aujourd’hui et réduire, aussi, la circulation en centre-ville. Ce qui passe par l’élaboration d’un nouveau plan de circulation - à laquelle travaille déjà le cabinet d’étude Setec - et la mise en service d’un système de régulation des feux tricolores moderne. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des grandes décisions en matière de transport et de circulation devraient être prises, selon Pascal Boniface. Y compris les travaux de rectification des parkings souterrains, au niveau des accès et des sorties. Le plus gros investissement devrait concerner le parking Aragon. Selon l’hypothèse retenue, faire une ouverture au sud, au niveau de l’avenue Bonaparte ou plus bas, devrait coûter entre 6 et 12 millions d’euros ".

    On se dit que de l’eau va encore couler...

    Et pourtant l’appel d’offre "étude du stationnement" est lancé ; pour preuve le document

    Pau marché public Elaboration du plan de stationnement

    remis aux cabinets d’étude et dont monsieur Blanchard a mis une copie en ligne. De quoi être surpris avec certaines pistes mentionnées par la Mairie dans les 10 pages de son Cahier des clauses techniques particulières

  • > Les "Nouvelles Pratiques Municipales" : Verre à moitié vide. Verre à moitié plein.
    10 octobre 2009, par L’ OURS du Bois  
    Bonjour tout le monde sait qu’un appel d’offre pour étude n’est pas pour "réalisation"

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau : Mais quand donc nos élus finiront-ils par parler vrai ?
    « Nouvelles Pratiques Municipales » à Pau : Beaucoup reste à faire !
    A y regarder de plus près.
    Pau : Expression citoyenne et presse institutionnelle
    Jusqu’où doit aller le service Internet à destination des Palois ?
    Conseil Municipal : la « boite à subventions » à nouveau ouverte.
    L’Ecole Supérieure des Arts et de la Communication de Pau expliquée
    La première journée des Conseils de Quartier : Studieux
    Conseils de quartier, verre à moitié plein ou à moitié vide ?
    « La Charte des Élus » : Oui bien sur, mais...
    « La charte pour les élus » : Pas pour un « homme honnête » !
    Labarrère : La langue de bois, c’est enfin fini !
    Les Nouvelles Pratiques Municipales progressent
    À Pau et dans la CdA, notre démocratie participative : Bien malade
    Pau : MLC rend la parole aux Palois
    Martine Lignières Cassou : Mère la rigueur
    Les embauches municipales : Quel tintamarre !
    Emplois municipaux : Pas transparent du tout !
    Les Comités de quartier en phase de gestation
    La TacaTacaTique du Modem...



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises