Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet

lundi 7 septembre 2009 par AK Pô


Qui dira la solitude des bancs de la place Peyroulet, alors que tous les boulistes se dorent à la foire expo ? Même le loup a fermé son bistrot (ce dimanche, il descendait le gave avec le petit chaperon rougeot sur un radeau sponsorisé par les établissements Perrault, cousin lointain de la famille Pernod)

Quant à la place Peyroulet, ceinturée de macadam, elle n’est pas prête de s’évader...


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet
11 septembre 2009, par Cathy  

Pour le coq : Le père de la pensée existentialiste, ce sacré Jean-Paul, prenait la peine de faire corriger ses fautes de français par son éditeur... Il faut croire que l’amour de la langue française n’est pas incompatible avec une certaine hauteur d’esprit... smiley Ton agressivité inutile me fait penser à la fougue du petit poussin inexpérimenté mais sois sans crainte : la maturité viendra et tu sauras un jour t’affirmer autrement que par la négation. PS : c’est quoi un orgasme ???? Gros bisous

  • > Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet
    11 septembre 2009, par le coq  
    que de temps perdu

    à Cathy, Un orgasme commence toujours par un bisou "Chère Cathy" mais la suite t’appartient. Ne coupe pas un cheveu en quatre, tu perds du temps. Ce n’est pas de l’agressivité mais un "réveil matin" pour bien démarrer la journée. Penser à la tête de ceux qui lisent mes "douceurs" c’est aussi une forme d’orgasme à double sens : le blanc et le noir !

  • > Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet
    11 septembre 2009, par Maximo  
    Cathy a dit : c’est quoi un orgasme ????
    on se donne rencard ? je suis prof de ça, justement !! smiley

  • > Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet
    11 septembre 2009, par le coq  
    superlatif en trop

    C’est quoi l’histoire ? espèce de comique, tes méthodes relèvent du rut dans la hutte...sauvage hirsute et primaire ...eh bien maintenant on va voir si tu relèves le défi... Vas-hiiii et dis-nous tout. Mais le coq a plus de savoir faire bien que macho. Bisou C... fais-moi rire en baissant le caquet de ce prophète.

  • > Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet
    7 septembre 2009, par Cathy  

    Je sais bien que l’erreur devient banale, mais je le dis quand même : il faut dire (ou écrire) "La place Peyroulet n’est pas près de s’évader" et non pas "prête de ...". Pardonnez mon arrogance, mais vous faites cette faute à chaque fois et ça m’énerve javascript :emoticon(’ smiley’)

  • > Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet
    7 septembre 2009, par le coq  
    à une tomate farcie

    Chochotte tu as des problèmes tellement existentiels que je me demande s’il faut - 2m - à "orgasme" quand c’est "mm" comme à "hors gamme" si on n’y pense plus ? Pirouette cacahuette.....moi tu m’ "émeu"...

  • > Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet
    7 septembre 2009, par AK Pô  
    Réponse à Cathy : vous avez raison de me signaler cette erreur et je ne vois aucune arrogance de votre part à faire ce genre de remarque, plus constructive que certaines réflexions idiotes (suivez mon regard). Dans la rubrique s’en trouve une autre (faute), que je commets aussi souvent. J’en suis rougeaud de honte ! Pour autant, inutile de vous énerver un lundi matin pour si peu, la semaine est longue ! smiley

  • > Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet
    8 septembre 2009, par Maximo  

    je suis comme vous Cathy. La confusion des deux expressions est courante et me fait également râler on dit

    la place est prête à... (préparée à...)

    ou

    la place est près de... (proche de...)

  • > Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet
    8 septembre 2009, par Maximo  

    "s’en trouve une autre (faute)"
    Ah ben oui... smiley je l’avais pas vue smiley le chaperon rougeaud sur son radot smiley

    N’empêche qu’elle est drôlement sympa, votre rubrique.

  • > Arpenteurs sans limites n°23 : La place Peyroulet
    8 septembre 2009, par le coq  
    Vilain petit "canard", c’est-y que tu serais prêt à la draguer ta coiffeuse... ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Arpenteurs sans limites n°185 : un petit tarpé, vers 18 heures, at Tarbes zentrum
    Arpenteurs sans limites n°184 : La mer n’était pas là, alors on a regardé la Terre
    Arpenteurs sans limites n°183 :les pèlerins marquent le pas à Lourdes
    Arpenteurs sans limites n°182 : les rues d’Arudy sont douces l’après midi
    Arpenteurs sans limites n°181 : coups de freins dans les virages, Louvie Juzon
    Arpenteurs sans limites n°180 : pourrir jeune ou mourir vieux à Lembeye
    Arpenteurs sans limites n°179 :Tango Sède, mignon quartier tarbais
    Arpenteurs sans limites n°178 : la passegiata (un dimanche aprêm sur le boulevard)
    Arpenteurs sans limites n°177 : the last pilgrim in Lourdes senza papa
    Arpenteurs sans limites n°176 : Cauterets (village) sous la neige
    Arpenteurs sans limites n°175 : a dada(ïste) sur les sculptures d’ Eduardo Chillida
    Arpenteurs sans limites n°174 : un vertigineux petit tour à Pau
    Arpenteurs sans limites n°173 : animus anima : les poupettes à papi
    Arpenteurs sans limites n°172 : les petits bouchons de Liège, années quarante
    Arpenteurs sans limites n°171 : Marciac sans chapiteau ni zizique
    Arpenteurs sans limites n°170 : ça tourne rond à Oloron
    Arpenteurs sans limites n°169 : je gére, j’erre, Gers, aujourd’hui comme hier
    Arpenteurs sans limites n°168 : Pau lux (et poil à gratter)
    Arpenteurs sans limites n°167 : Tarbes, par petites touches (3)
    Arpenteurs sans limites n°166 : Cauterets vaisseau de belles pierres (partie 2)



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises