Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable

jeudi 13 août 2009 par Ortzi Olaizola


A@P parle du projet* de "Las Vegas" aragonais voire espagnol depuis son lancement en décembre 2007. Il avance malgré l’opposition des protecteurs de la nature. Le point selon « Le journal du développement durable ».

Gran Scala, un ambitieux projet dédié aux loisirs et à la culture, à Monegros, en Espagne ©ILD

"On l’appelle aussi le Las Vegas espagnol. Compromis par la crise, contesté par les écologistes, retardé plusieurs fois, Gran Scala, le plus grand complexe de loisirs et culture d’Europe, pourrait bien voir le jour en 2012, à Monegros près de Saragosse. La communauté d’Aragon lui a donné son feu vert en juin dernier en votant un texte de loi favorable. Cet ambitieux projet de 2 025 hectares prévoit de lier tourisme et écologie. Un exercice délicat.
Gigantesque projet, Gran Scala devrait s’enraciner en 2012 sur les terres désertiques de Monegros, dans la communauté espagnole d’Aragon. Cet immense parc de 2 025 hectares proposera un voyage ludique et culturel à travers seize périodes de l’histoire des civilisations, entouré de 32 casinos, 70 hôtels, 230 restaurants, une dizaine de musées, cinq parcs à thème, trois golfs, un hippodrome et un centre de congrès. Un conseiller historique a même été recruté pour donner à la structure un réel contenu. Il en coûtera 17 milliards d’euros au consortium International Leisure Development (ILD) dont les investisseurs promettent que le complexe sera alimenté en « majorité aux énergies énergies solaire et éolienne ».

25 millions de visiteurs attendus

La communauté d’Aragon a intégré le nouveau parc dans son projet de développement régional et se chargera de créer des infrastructures pour y accéder. Les 25 millions de visiteurs attendus chaque année devraient permettre de développer l’activité touristique de Monegros, région souffrant de l’exode rural qui pourrait devenir la deuxième destination du pays, selon ILD. Gran Scala prévoit en effet la création de 60 000 emplois, bien plus que le minimum de 3000 imposé par la loi votée en juin dernier par la communauté d’Aragon sur « les centres de loisirs de grande capacité ». Des chiffres qui n’ont pas calmé la polémique autour des impacts socio-économiques et environnementaux du projet, notamment liés aux transports, aux sanitaires et à l’utilisation de l’eau.

Un développement durable ?

Des associations nées à l’encontre du projet, comme Les Monegros ne sont pas à vendre et Les Enseignants contre Gran Scala, dénoncent le manque de transparence sur ces questions sensibles. La zone concernée est en effet considérée comme l’une des dernières steppes sauvages de l’écosystème méditerranéen. Elle abriterait de nombreux oiseaux, certains devenus rares en Europe. Autres reproches des écologistes et des associations : les dimensions du parc jugées excessives - voire « pharaoniques » - mais aussi son aspect « éthique » avec « ses activités de luxe, ses paris d’argent et la consommation de masse » qu’il engendrerait. Les risques de blanchiment d’argent, à l’heure où les paradis fiscaux sont sur la sellette, et l’encouragement à la ludopathie sont pointés du doigt.
Le démarrage du chantier a pris du retard depuis sa signature en décembre 2007 entre IDL et la communauté d’Aragon. Prévu initialement le 15 septembre 2008, au lendemain de la clôture de l’exposition universelle de Saragosse, le parc Gran Scala nécessitera une construction en trois temps, vu la complexité du projet."


Archives :
Aragon : Le gouvernement approuve un projet de loi pour « Gran Scala »
Gran Scala : La contestation apparaît en Aragon
Aragon : LAS VEGAS demain dans le Désert de Monegros !


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable
20 août 2009, par pehache  

Décidemment, la crise de 2008-2009 n’a pas été assez sévère, tout le monde est prêt à repartir à fond dans le mur. Quel est le sens d’un tel projet débile (si vous n’êtes pas convaincu par la débilité, allez visiter le vrai Las Vegas, ses chantiers pharaoniques interrompu en plein milieu, sa pénurie d’eau chronique...) par rapport aux enjeux sociaux et environnementaux qui nous attendent ? Aucun...

> Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable
18 août 2009, par Georges 2  

"le complexe sera alimenté en « majorité aux énergies énergies solaire et éolienne ». 25 millions de visiteurs attendus"

Seront-ils eux aussi "alimentés" en énergie solaire et éolienne ou en "bons produits" de l’agriculture productiviste espagnole que l’on connaît bien ??

On oublie de dire qu’il y aura aussi un autre avantage.En Espagne, la taxe carbone n’est pas d’actualité, cela fera une économie considérable car le rejet de CO2 sera énorme pour la construction, l’entretien, le fonctionnement des activités ludiques, le transport des visiteurs, du matériel, la climatisation, l’arrivée d’eau, le traitement des déchets, j’en passe, et des meilleurs !

60 000 emplois !! Illusoire ! Pour combien de temps ? D’où viendront les travailleurs ? Des mêmes pays que ceux qui récoltent les fruits et légumes en Espagne ? A quel tarif seront-ils exploités ? Sera-t-il en rapport avec leur survie durable ? Cela profitera, c’est certain, aux entreprises qui, comme à Pau, lors des travaux au centre ville, utilisaient des sous-traitants qui sous-traitaient avec des sous-traitants !

Ce projet étalant le luxe, le jeu, la richesse, est une provocation, en cette période de crise sociale et environnementale.

> Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable
16 août 2009, par Jean Paul Penot  

Dommage que dans notre monde un projet misant sur le jeu recoive si facilement des appuis alors que d’autres besoins ne sont pas facilement pris en compte...

17 milliards d’euros, c’est dix fois l’investissement necessaire pour le barreau ferroviaire vers Pau.

Et si une petite fraction des 25 millions de visiteurs transitait par Pau-Canfranc, est-ce que cela ne contribuerait pas a rentabiliser la ligne ?

Enfin, meme si le projet est retarde, un demarrage en 2012, c’est autre chose qu’un projet pour 2020...

  • > Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable
    16 août 2009, par le coq  
    On n’est pas toujours récompensé au mérite

    Cher JPP, vous êtes suffisamment averti pour comprendre que Pau s’est toujours MOQUE de ce qui se passait de l’autre coté des Pyrénées. Depuis Pau comme depuis Bordeaux. C’est bien à cause d’irresponsables que nous en sommes à ce niveau ridicule de développement dans la région. Vous même avancez des fantaisies et maintenant vous vous voudriez des miettes de ce programme ? Il faut rester digne cher Monsieur ! Les DECIDEURS ont compris ce qu’est le folklore uniquement par la lecture des commentaires des uns et des autres. Laissons faire les autres, il ne nous en coutera rien et peut rapporter alors que vos élucubration et celles de vos amis COUTENT DEPUIS TRENTE ANS ET NE RAPPORTENT RIEN.

  • > Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable
    13 août 2009, par le coq  
    En faire plus c’est ESPAGNOL en rêver c’est Français.

    Superbe initiative qui va créer environ 60000 emplois et un volume de transactions financières pour les entreprises, c’est énorme. Les Espagnols montrent l’exemple. On comprend pourquoi le projet de voie ferrée transpyrérénées Bordeaux ou Toulouse via Lannemezan devient crédible. Soyez rassurés à Pau nous aurons toujours le funiculaire qui permet en 10 minutes de monter de la gare à la mairie. Quand les poules auront des dents ce sera 10 minutes pour Pau Oloron....

  • > Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable
    18 août 2009, par Georges 2  

    "Quand les poules auront des dents ce sera 10 minutes pour Pau Oloron...."

    Ne soyez pas si pessimiste, avec les OGM on peut faire des poules avec des dents quand on veut ; ce qu’il faut c’est que ce soit économiquement rentable !

    Vouloir aller toujours plus vite, est-ce raisonnable ? Serons-nous plus heureux quand nous serons arrivés avant d’être partis ?

    Les poules n’ont pas besoin de dents, elles sont équipées avec leur jabot et leur gésier ; sachons faire comme elles, contentons-nous d’un temps qui va déjà beaucoup trop vite !!!

  • > Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable
    24 août 2009, par Lou Tillous  

    Bonjour,

    Je reviens à ma marotte : l’alimentation en eau du complexe de Monegros. smiley

    25 millions de visiteurs/an, c’est en gros une moyenne de 70.000 visiteurs/jour. La norme française est de 140 litres d’eau par habitant/jour.La norme espagnole ne doit pas être sensiblement différente. Cela nécessite , à la louche, 9.800.000 litres/jour, soit 9.800 M3. smiley Si je ne me suis pas trompé dans cette arithmétique simple.

    Où les trouver dans le désert des Monegros ? smiley

  • > Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable
    24 août 2009, par le coq  
    Eau de vie

    Demande à tes potes de l’UPPA tu auras confirmation que l’eau peut être entièrement recyclée après traitements. C’est déjà utilisé dans la station orbitale mais ailleurs aussi, le Seine se "boit" en amont et en aval. Il n’y a que l’évaporation qu’il faudra compenser à condition de savoir quelle est la part de l’alcool. Donc pas de problème à craindre.

  • > Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable
    25 août 2009, par pehache  

    Demande à tes potes de l’UPPA tu auras confirmation que l’eau peut être entièrement recyclée après traitements.

    C’est à se demander alors comment des régions entières peuvent manquer d’eau, et pourquoi des villes comme Séville font venir en été des bateaux-citernes pour pallier au décicit en eau.

    Le recyclage intégral des eaux usées est bien sûr possible, mais en pratique c’est très compliqué et très cher à grande échelle.

  • > Le "Las Vegas Aragonais" : Gran Scala et le développement durable
    25 août 2009, par le coq  
    objectivement

    bonjour PH, Paris est un exemple de traitement rentable, l’eau du robinet n’est pas très chère et les poissons de la Seine n’ont jamais été aussi variés ( 32 variétés aujourd’hui contre quatre ou cinq il y a dix ans) . Séville n’est pas dans les Pyrénées pas plus que Tombouctou et Venise qui flotte sur la polution a aussi de quoi faire mais pour reprendre les chiffres...70000 visiteurs par jour plus les salariés en place et la structure environnante vont représenter autour de 120000 personnes en équivalent permanent ce n’est que l’agglométration paloise autrement dit pas grand chose ni de quoi en faire une pyramide. Une simple station d’épuration et de recyclage n’est pas à exclure...il y a bien pire.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Aragon : Les travaux d’infrastructures reprennent
    Saragosse : OPEL, le temps des rumeurs
    S’évader près de chez soi : La région de « LAS CINCO VILLAS »
    Aragon : Le gouvernement approuve un projet de loi pour « Gran Scala »
    Quand la Garonne se jette dans l’Ebre !
    Le Pavillon du Maroc à Saragosse plébicité
    General Motors couvre l’usine de Saragosse de panneaux solaires
    Le guide pratique de l’Expo de Saragosse
    Aller ou pas à l’Expo ??
    Saragosse 2008 : Un enjeux de taille pour les Pyrénées-Atlantiques
    Expo internationale de Saragosse : l’Espagne, mauvais élève pour l’eau
    Tous à l’Expo !
    Zaragoza 2008 : Jour J - 6 !
    Médiathèque Zaha Hadid : On l‘a échappé belle !
    Le coup de colère de Rosa
    Entre Catalogne et Aragon, rien ne va plus !
    "Zaragoza 2008" vu par les Québécois
    Zaragoza 2008 : N’oubliez pas Goya
    Zaha Hadid à Pau, Londres et Saragosse
    Gran Scala : La contestation apparaît en Aragon



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises