Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Nouvelle route Pau-Oloron : Une étude de l’IGN la "plébiscite"

jeudi 2 juillet 2009 par Jules Gibert


Pau-Oloron, Pau-Aire : Développer la rapidité d’accès avec nos proches voisins pour développer notre économie et l’emploi.

Avec l’A 65 qui va ouvrir d’ici peu, Aire sur Adour va se retrouver directement dans la zone d’influence du Grand Pau. 50 kilomètres qui vont soudain rétrécir dans de fortes proportions, favoriser indiscutablement les échanges et être facteur de retombées économiques.

Autre grand bassin d’emplois et d’activités, celui d’Oloron est éloigné du Grand Pau par une voie d’accès peu roulante et dangereuse. Le bassin de Lacq y accède aussi difficilement.

Une étude* commandée par la CCI à l’Institut National Géographique a démontré que la voie rapide Lescar-Oloron créerait un solde net de richesses** de 80 à 85 millions d’euros pour un coût d’environ 300 millions d’euros. Un retour sur investissement en 3 ans. Du rarement vu ! 

 De quoi susciter l’enthousiasme des décideurs économiques locaux, Patrick de Stampa en tête. Au Conseil Général à mettre la pression sur ce projet. Un syndicat mixte est en place, la CDA de Pau-Pyrénées vient d’y adhérer. Reste à trouver accord sur le tracé et des financements publics-privés comme l’a annoncé Patrick de Stampa lors de la conférence au Palais Beaumont lundi.

Cela dit, si sur le principe, on comprend que la rapidité de relations entre 3 bassins (Pau-Lacq-Oloron) ne peut que créer un supplément d’activité économique, on peut se demander, qui contrôle les modèles mathématiques qui annoncent la création de richesse ?

Lundi dernier, lors de la présentation du projet LGV Bordeaux-Mont-de-Marsan-Pau, le solde positif était de 600 millions d’euros pour le scénario 4. A aucun moment, il n’a été question des transferts de richesse, en sens inverse, vers Bordeaux à partir du moment où Pau sera relié par l’A65.

Un intervenant sur le forum posait justement la question de savoir si l’IGN pouvait mouliner les retombées de l’A 64 (Bayonne-Pau-Toulouse) sur le Grand Pau ?

En tout cas, cela bouge en Béarn et, en matière économique, qui ne bouge pas recule.

-  par Jules Gibert

*Info : La méthode d’évaluation commandée par la CCI est celle prescrite par l’instruction cadre du ministre de l’Equipement et des Transports en date du 25 mars 2004, intitulée : « harmonisation des méthodes d’évaluation des grands projets d’infrastructures de transport. ». IGN Conseil met cette méthode d’évaluation en application par le biais de logiciels SIG appropriés, de développements spécifiques, en s’appuyant sur des bases de données routières et des données socio - économiques publiées par l’INSEE.

** Le barreau de la LGV, scénario 4, Hagetmau-Pau donnerait un solde annuel d’environ 400 millions d’euros.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



Experts
2 juillet 2009  

Il faut espérer que les logiciels de l’IGN ont de meilleures capacités de calcul que M. Gibert, car 300 divisé par 80 égale 3,75 ce qui est beaucoup plus près de quatre que de trois.

  • > Experts
    2 juillet 2009, par pehache  

    Comment prendre au sérieux des gens qui prennent pour argent comptant (c’est le cas de dire) les données brutes sortant d’un logiciel presse-bouton ?

    N’importe quel scientifique placé devant ce genre de situation où il obtient des résultats a priori aberrants va commencer par remettre en cause son modèle, ses données, enfin tout quoi... Mais nos décideurs ne s’embarrassent pas de doutes, il y croient. Quand ils reçoivent un SMS qui dit "vous avez gagné 10000€, envoyez ’COOL’ au 12345 pour toucher votre lot", et bien il le font.

  • > Nouvelle route Pau-Oloron : Une étude de l’IGN la "plébicite"
    2 juillet 2009, par Luc  

    L’idée du tunnel n’est peut-être pas si mauvaise. Actuellement, on perd beaucoup de temps en montée, descente et détour par Gan ; sans compter le coût pour l’automobiliste et la pollution...

    > Nouvelle route Pau-Oloron : Une étude de l’IGN la "plébicite"
    2 juillet 2009, par pehache  

    Il y a en tous cas un truc dont on est richement dotés dans le coin, avant même la contruction de toute nouvelle autoroute ou LGV : ce sont les magiciens. On doit avoir une école cachée en ville et invisible aux moldus, comme dans Harry Potter. Après ils sortent les centaines de millions d’euros du chapeau comme si c’était des lapins.

    IGN Conseil met cette méthode d’évaluation en application par le biais de logiciels SIG appropriés, de développements spécifiques, en s’appuyant sur des bases de données routières et des données socio - économiques publiées par l’INSEE.

    M’enfin, Gibert, vous nous révélez le truc du magicien, là... Ca ne se fait pas !!

    Voilà donc d’où sortent les millions d’euros : d’un logiciel presse-bouton. Vous lui entrez les coordonnées d’une nouvelle route et paf, il vous génère de la richesse ! Plein ! Merveilleux, non ?

  • > Nouvelle route Pau-Oloron : Une étude de l’IGN la "plébicite"
    2 juillet 2009, par madame soleil  
    faites 33

    Il y en a beaucoup qui doivent consulter un docteur souhaitant leur cas potentiellement améliorable.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Mont-de-Marsan Pau - Le chemin de la ligne
    Le CODE Béarn ne roule pas pour la nouvelle route Pau Oloron !
    Un large collectif contre la nouvelle Pau Oloron
    Déclin d’Oloron : La route pas seule en cause !
    Voie rapide de Nay : Comparaison sans raison
    Axe Poey-de-Lescar-Oloron : Leçons de la "voie rapide" de la plaine de Nay
    Pau / Oloron, c’est la route actuelle qu’il faut améliorer !
    Pau - Oloron : Faut-il vraiment choisir entre une route nouvelle et la rénovation de l’axe existant ?
    Lescar-Gurmençon : le consensus politique est acquis !
    Nouvel axe Pau-Oloron : Un projet ne manquant pas d’arguments
    Pau Oloron, les verts doivent gagner !
    Lescar-Gurmençon : Un point de vue d’Oloronais
    Axe LESCAR-OLORON : Le concessus est loin !
    Pétition du « Collectif pour les Déplacements en Béarn » contre la Pau-Oloron
    Liaison Lescar-Oloron : La position de Jean-Yves LALANNE



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises