Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Traversée des Pyrénées : On en parle. Pour le concret, il faudra attendre.

mercredi 29 avril 2009 par Ortzi Olaizola


Les Présidents Sarkozy et Zapatero ont eu à Madrid de très nombreux échanges d’amitiés. Des dossiers ont bien avancés du côté de la Sécurité Publique mais, rien ou presque de concret pour la traversée des Pyrénées. Le presque résidant dans des déclarations d’intentions et de nouvelles études.

Martin Malvy, Président de Midi-Pyrénées, demandait un signal fort. Il ne l’aura pas eu. En Aragon, le vice-président du gouvernement avait demandé avant le sommet de considérer comme une « affaire d’état la question capitale de la perméabilisation  » des Pyrénées par l’Aragon.

Un sommet de plus et une maigre déclaration commune de tripler le volume actuel de marchandises transportées par fer pour atteindre les 10% du trafic terrestre et d’appuyer le développement de nouvelles connections ferroviaires sur les façades atlantique et méditerranéenne. Une réaffirmation sur la ligne TGV Barcelone Lyon pour 2012. Rien de concret sur le Canfranc (à part de nouvelles études lancées) ou la TCP. 

Cela dit, on a pu entendre le Président Sarkozy dire que l’on ne peut pas affirmer au gouvernement espagnols « on est des amis... et ne pas avoir des connections ferroviaires rapides » et qu’il voulait aller vite. Il nous faudra attendre pour voir les suites données à cette affirmation.

José Luis Zapatero confirmant « qu’il existe une volonté politique, exprimée par Sarkozy, de passer de la déclaration d’intention aux faits en ce qui concerne les interconnections pyrénéennes ». Espoir.

Du côté des « autoroutes de la mer », des décisions plus pratiques ont été prises avec la mise en place de deux lignes : Saint Nazaire-Gijón et Le Havre-Saint Nazaire-Vigo-Algeciras.

 
-  
par Ortzi OLAIZOLA

Source : Radio Huesca

Publico.es

Heraldo de Aragon


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Traversée des Pyrénées : On en parle. Pour le concret, il faudra attendre.
29 avril 2009, par cordebrume  
Montagnes Pyrénées Vous êtes mes...

Etant donné le retard pris dans les relations avec l’Espagne par les prédécesseurs de NS, il est évident que tout n’est pas possible après deux jours de visites en Espagne. La crise énorme que subit l’Espagne de son coté des Pyrénées ne permet pas non plus un engagement maximum dans des dépenses de structures. De ce coté-ci ce n’est pas brillant non plus, donc la sagesse s’impose les protocoles s’échangent avec sourires et promesses. Normal et c’est un bon début. Dommage que N. Sarkosy n’’ait pas été accompagné de Ségolene rien que pour lui montrer son ridicule. On traversera encore les Pyrénées comme aujourd’hui pendant 15 ans soyons-en sûr.

  • > Traversée des Pyrénées : On en parle. Pour le concret, il faudra attendre.
    29 avril 2009, par Bruno  

    Amener Ségolène pour que Sarkozy lui montre son ridicule, celui qu’il exprime si bien chaque jour, tel Louis de Funes, à la télévision lors de ses nombreuses interventions ?

    (ce jour, un métro à 20 milliards d’euros pour le Grand Paris ; hier, des "autoroutes" de la mer, et la promesse d’éradiquer ETA, dont ne subsistent que quelques desperados esseulés promis aux prisons, dont le pouvoir de nuisance est résiduel désormais -pardon pour ce relativisme aux parents et aux proches des quelques victimes, heureusement peu nombreuses, de ces dernières années ; une autre fois inventer des délits que la Loi réprime déjà, faire croire qu’il baisse la TVA dans la restauration, qu’il sauve Gandrange, qu’il moralise la finance... Bientôt on apprendra qu’il a crée le monde lui même tout seul avec ses petites mains, oui, oui...).

  • > Traversée des Pyrénées : On en parle. Pour le concret, il faudra attendre.
    29 avril 2009, par cordebrume  
    revers giratoire

    Cher Bruno... La preuve qu’il est difficile de se faire comprendre ! quand je dis amener Segolène pour lui faire comprendre son ridicule il s’agit évidemment du ridicule de SEGOLENE et pas de Sarkosy !!! Tu es débordé par la gauche dans ton élan d’enthousiasme. Dommage tu étais si bien parti...allez je ne t’en veux pas ...si tu acceptes mon offre ?

  • > Traversée des Pyrénées : On en parle. Pour le concret, il faudra attendre.
    1 mai 2009, par Bruno  
    Il est aisé et vain de vous comprendre, Cordebrume. Média critique et conforme, vous fustigez Royal, facile. Nicolas, lui, est parfait ; chacun le sait depuis le 6 mai 2007. Il a cependant besoin de vous pour le défendre toujours et partout.

  • > Traversée des Pyrénées : On en parle. Pour le concret, il faudra attendre.
    2 mai 2009, par cordebrume  
    mise au point

    Tu as tort cher Bruno, je reçois le programme de Désir d’Avenir, du Modem et de l’Ump, pour tout te dire, car chacun a du bon et ce que je veux, c’est la neutralité pour faire accepter les bonnes idées. Je doute que tu en fasses autant. Et Si j’ai beaucoup de respect et + si affinité pour Segolène...je n’accepte pas tout, surtout parce que Nicolas n’a pas voulu d’elle, ni François ! Mais elle s’amuse trop sur notre dos. (je veux dire celui de la France). C’est une femme (superbe) et maneuvrière pou la sous estimer. Elle est dans le paysage de la France à une bonne place - meilleure que beaucoup d’autres dont Fabius. Alors souvenons-nous de la chanson : Chérie je t’aime, chérie je t’adore comme ... ;

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Traversée des Pyrénées : Lobbying en marche
    Lueur au bout du tunnel du Somport
    Canfranc-Pau : le point de vue aragonais
    Au delà des Pyrénées, la France...
    La Traversée Centrale des Pyrénées (TCP) a-t-elle encore un avenir ?
    Traversée des Pyrénées : le projet Hèches-Bielsa fait l’unanimité
    Etapes à venir pour le Pau-Canfranc
    Pau - Oloron - Canfranc : Dialogue de sourd
    L’histoire du Pau-Canfranc : Beaucoup d’espoirs non réalisés
    L’Union Européenne financera à 50% les études pour la TCP
    La gare de Canfranc vers la réouverture ?



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises