Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées

lundi 28 juillet 2008 par Michou64


La Grande tristesse de MICHOU64

Vous êtes vous souvent promenés sur le boulevard, et regardé les jardins privés qui s’offraient à nos yeux, vous souvenez vous de celui des allocations familiales, avec ses magnifiques arbres, ce n’est maintenant plus qu’un souvenir, hélas !

Prenez maintenant le temps de vous arrêter et de regarder le spectacle de désolation qui s’offre à nos yeux !

Nous sommes tous restés insensibles au massacre de ces arbres qui ornaient ce jardin et offraient leur ombre. C’est une honte ces arbres ont été sacrifiés pour faire place au goudron d’un parking.

C’était l’un des derniers jardins privés sur le Bd des Pyrénées, avant la barre d’immeubles menant au pont Oscar. Pau, une ville dans un jardin, et si nous n’y prenons garde deviendra : Pau, une ville sans jardin.

Un tel abattage est il soumi à une autorisation préalable ?? Qui a donné cette autorisation ?? Cette autorisation était elle soumise à une obligation de replanter le même nombre d’arbres, que ceux qui ont été abattus (pas des arbrisseaux, mais des arbres de plus de 10 mètres) ? ?

C’est révoltant, inacceptable, ces arbres font partie du patrimoine de notre ville et en font son charme. Excusez ma colère, mais comme André LABARRERE j’aime notre ville, et tout ce qui la touche, me touche au plus profond de mon être.


- par MICHOU64


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



Le roseau et le chêne
28 juillet 2008, par Christian Lemarcis  

Le roseau dit un jour au chêne :

« - Ne croyez-vous pas que La Fontaine

A dramatisé la situation ?

Vous êtes vigoureux comme une nation,

Fort comme dix bœufs à l’ouvrage.

J’ai peine à imaginer

Qu’on puisse vous déraciner,

Même s’il se lève vent d’orage !

-  Votre sollicitude, fit le titan,

Me touche. Oui, la fable est trompeuse ;

Et pour le prouver j’attends

L’occasion heureuse

Où le fils du nord

Daignera redoubler d’efforts

Afin de me rompre l’échine. »

A ces mots les cieux déchirent leurs flancs

Et, saisis de fureur jacobine,

Délèguent le plus terrible de leurs vents.

Le feuillage trésaille ;

Le tronc frémit ;

L’arbre ne se rend point à l’ennemi.

Ce furent vaines représailles !

L’orage ayant cessé,

Deux bûcherons vinrent embaucher :

De leurs haches sanguinaires,

Ils coupèrent

Le chêne en maints fagots.

Les postes les plus beaux

Sont de faibles trophées ;

Aux suffrages des gueux,

On doit leur destinée.

Tant sera miséreux

Qui fut hier glorieux.

  • > Le roseau et le chêne
    28 juillet 2008, par D’Alembert  
     smiley smiley ça nous manquait plus qu’il paraissait... smiley smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par Pierre  

    Le vrai scandale n’est pas là. Comme l’a dit D’Alembert, des arbres ça repousse...

    Le vrai scandale est dans le squattage du bd des Pyrénées par des administrations et des bureaux. La Banque de France, la CAF... et bientôt peut-être la CCI ! Voir :

    La CCI de Pau s’offrirait la plus belle vue de terre - 2

    (faisant suite à l’épisode 1)

    > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par pehache  

    Relativisons : il s’agissait il me semble d’un jardin privé, non ? Donc le public ne pouvait profiter des arbres de toutes façons.

    Ensuite, c’est sûr qu’avec les bulldozers et les gravats ce n’est pas très esthétique. Mais il faut voir à quoi cela ressemblera une fois les travaux terminés. Peut-être des arbres seront-ils replantés, d’ailleurs ? Peut-être le projet final est-il exposé quelque part, pour savoir ce qu’il en est ?

    Il se peut aussi que les arbres étaient vieux et nécessitaient d’être abattus. Mais c’est sûr que si la motivation principale de ces coupes était de faire un parking c’est quand même très dicustable, alors que l’objectif est de réduire la place de la voiture dans le centre-ville et qu’il y a par ailleurs 2 parkings publics à proximité immédiate de la CAF !

    Enfin, si on perd une vue arborée depuis le boulevard, on y gagne la perspective sur la villa, qui était invisible avant et qui n’est pas vilaine (encore une fois il faudra voir une fois les échafaudage enlevés). Pas sûr que ce soit moins bien.

  • > Carton Rouge à la CCI sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par Autochtone palois  

    Pourtant j’avais retenu que pour abattre les arbres autour de ma résidence, alors classée dans la zone protégée du château et du boulevard des Pyrénées, il fallait l’autorisation de M. l’architecte des bâtiments de France...

    Mais c’est vrai que les arbres ça repousse, si on les laisse pousser.

    Par contre le projet de la CCI d’implanter son siège social sur le boulevard des Pyrénées est une faute bien plus grave. Pas seulement parce la CCI se moque d’occuper un haut lieu touristique, mais surtout parce qu’elle démontre par là que le développement touriste du Béarn ne pèse pas lourd devant la prétention de ses dirigeants à avoir un beau bureau sur le boulevard.

  • > Carton Rouge à la CCI sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  
    la prétention de ses dirigeants à avoir un beau bureau
    ah ? ça sert à autre chose, une CCI ? smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    1 août 2008, par pehache  
    finalement, en revoyant ce soir le site dans un état plus avancé, je vois mal où des arbres pourraient être replantés. C’est un magnifique tapis de bitume bien uniforme qu’ils nous ont fait là...

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    1 août 2008  
    ...qui ne demande qu’à fondre au soleil d’août smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par D’Alembert  

    Heureusement, non, l’abattage d’arbres n’est pas soumis à autorisation. Sinon, il faudrait une pour arracher ses mauvaises herbes. Patrimoine ? Pas vraiment d’accord, Michou. Ca vit, évolue, meurt, et repousse, un arbre. Au pire, c’est remplacé. Ce n’est pas figé comme les vieilles pierres, d’ailleurs elles-même trop sacralisées.

    Mais quel dommage en effet d’avoir saccagé ce bel endroit. Il en va de la responsabilité du propriétaire du lieu, la CAF.

    Mais heureusement, en matière végétale, ce que l’homme a défait, il peut le refaire. Un arbre, ça pousse, il suffit d’avoir la volonté de le planter. Alors, pour vous et moi ce lieu demeurera probablement tel qu’il est maintenant. Peut-être nos enfants auront-ils meilleure conscience de l’intérêt public que la direction de cet établissement. Consolez-vous, Michou, ce n’est pas définitif. Il se trouvera bien un jardinier de la ville pour en (re)faire un écrin fleuri qu’alors votre successeur ici louera avec autant d’émotion que vous louâtes le fleurissement de l’O.T.

    Mouais... smiley on peut toujours rêver, heureusement.

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par pehache  
    Sauf erreur de ma part, la CAF ne dépend pas de la ville, qui n’est donc à priori pas propriétaire du terrain.

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par jardinier du dimanche  
    maintenant que le nullissime et auto-prétendu "directeur" de la CAF, un autre Michou Cette-Cloche, est passé dans l’opposition, tu peux toujours courir que la boite va faire plaisir aux palois.

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par Boby la Pointe  
    D’Alembert évoque la réversibilité du changement. Hélas, cette évolution est une tendance lourde contre laquelle les citoyens dans les forums doivent réagir. La CAF est une administration, n’est-elle pas au courant des recommandations de l’agence de l’eau qui encourage le citoyen à ne pas bitumer les alentours des habitations ? Un parking sur le boulevard des Pyrénées,est-il du goût de l’architecte de la ville ? Pour un immeuble neuf, il y a des règles concernant le stationnement en surface, sont-elles applicables ici ? Pour continuer au fond du problème, que fait une administration sur le boulevard des Pyrénées ?

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par D’Alembert  
    D’Alembert évoque la réversibilité du changement
    Mais D’Alembert précise qu’il n’évoquait la réversibilité que de ce qui est réversible, justement !!

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  

    Ca vit, évolue, meurt, et repousse, un arbre.

    Ben non : s’il est mort, il est mort ! et ne repousse pas... smiley

    Au pire, c’est remplacé.

    Ah ! voilà !... smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  
    Ben non : s’il est mort, il est mort !
    Au temps pour moi. smiley je voulais dire l’arbre, genre. si un arbre meurt, un autre repousse. Merci smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  
    Eh, eh !.... smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par D’Alembert  

    Ben non : s’il est mort, il est mort !
    Au temps pour moi smiley . je voulais dire l’arbre, genre. si un arbre meurt, un autre repousse. Merci  smiley

    C’était lui... moi, quoi... pardon smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par carmontelle  
    Hélas, mon cher D’Alembert, constatons avec amertume que la sottise pousse plus vite qu’un arbre.

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par Boby la Pointe  
    Cette évolution anthropique n’échappe pas à la loi de l’entropie !

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    29 juillet 2008, par Patrice le Bouguignon  
    Couper les Arbres de la Forêt

    J’ai envie de faire un peu d’humour pour une fois et si CAF voulait dire tout simplement (Couper les Arbres de la Foret) Il est vrai que la CAF étant une des branches de l’Assurance Maladie, à les moyens de se permettre de gros travaux de restructuration avec tous les indus qu’elle n’arrive pas à récuperer.

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par Nouveau palois  

    Comme tous les passants, j’avais vu ces travaux, mais je me demandais bien qui en était le maître d’ouvrage. Souvent, j’entends des touristes critiquer ce bétonnage en faisant référence aux banques ou assureur. Mais que ce soit la CAF qui soit responsable me révolte encore plus. Les questions posées méritent des réponses de la Mairie.

    > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par 10co  

    Évitez de citer Labarrere comme quelqu’un attaché à Pau. Il était attaché au pouvoir que lui conféré Pau, mais comme beaucoup de Palois j’ai été choqué qu’à sa mort il n’ait rien légué à la ville.

    Pour la CAF, le parking existait déjà, mais effectivement quelques arbres ont disparu avec la rénovation.

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  
    Labarrère fit de Pau sa danseuse. Il,vécut de et par elle, à son biberon. Souvenez-vous le pied de nez qu’il vous fit à tous : New-York, New-York. Pas Beth Ceu... manière de dire : "la vie n’est pas ici. Ici, c’est un trou perdu". Et pour cause qu’il l’aimait, cette ville. Ou plutôt, qu’il le disait . Comme on le dit à la main qui vous nourrit.

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par D’Alembert  
    Comme on le dit à la main qui vous nourrit.
    pour mieux lui tordre... le cou smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  

    Comme on le dit à la main qui vous nourrit.

    pour mieux lui tordre... le cou smiley

    ...et lui oter le pain de la bouche smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  

    Je me demanderais toujours comment la population peut sacraliser des gens qui réussise a s’enrichir abusément alors qu’ils sont censé être au service du peuple.

    Comment Labbarère a pu arriver "sans le sous" à Pau et finir millionnaire ?

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  

    Comment Labbarère a pu arriver "sans le sous" à Pau et finir millionnaire ?
    Comment Labbarère a pu arriver "sans le sous" à Pau et finir millionnaire Voyons, Ami... (comme il y a encore des naïfs) : tout,le ,monde le sait. En piquant, volant, détournant et toute cette sorte de choses...

    Question corollaire : Pourquoi rien n’a-il été fait sérieusement pour traduire ce gangster devant la justice ? Où étaient les procureurs, les élus, les Gougy (non, pardon, pas ,ça)... je cherche des opposants ; y’en a qui se souviennent s’il y en eut ?

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par D’Alembert  

    y’en a qui se souviennent s’il y en eut ?
    Bayrou smiley

    Non ? smiley

    j’ai dit, une c... ? smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par contribuable palois  

    "y’en a qui se souviennent s’il y en eut ?"

    la presse locale smiley

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  
    mais la presse c’est trop souvent comme les draps une fois passés à la machine à laver.

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par de gaulle  
    au lieu de parler du projet de la CCI, certain sur ce forum devraient plutot s’intéresser à l’ ancienne brasserie du boulevard des pyrénées qui va peut être laisser place à une agence immo... ça c’est du concret. Pourquoi on remplace un lieu de vie et de convivialité par une agence...

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  

    parce que c’est du privé et qu’on n’y peut rien.

    Tandis que la CCI, certes c’est privé aussi, mais ça a une mission d’intérêt public ! Et on peut,y faire quelque chose d’autant que son président, Stampa, n’est pas insensible aux affaires de la Cité. Alors, vaut mieux s’occuper des choses sur lesquelles on a une influence plutôt que de p.sser dans le violon d’un autre

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  

    les agences immo, à Pau, c’est pas comme les arbres. smiley

    ça pousse tout seul, mais ça se casse la gueule tout seul aussi.

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par Pierre  

    au lieu de parler du projet de la CCI, certain sur ce forum devraient plutot s’intéresser à l’ ancienne brasserie du boulevard des pyrénées qui va peut être laisser place à une agence immo...

    Nous l’avions mentionné dans notre premier communiqué :

    "Installer des bureaux sur le Boulevard des Pyrénées relève de la même logique que de remplacer le fleuriste par une banque sur la place Clemenceau, ou un bar récemment fermé par une agence immobilière sur ce même Bd des Pyrénées : c’est détruire l’animation du centre-ville. "

    ça c’est du concret. Pourquoi on remplace un lieu de vie et de convivialité par une agence...

    Parce que vous trouvez que la CCI c’est un lieu de vie et de convivialité ? Tout se tient, et c’est le même "combat".

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  
    Ah, Pierre. heureusement que vous êtes là pour soutenir AetP et ses combats. Merci.

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  

    on te paler D’UNE ANCIENNE BRASSERIE smiley Pas d’une CCI...

    (voilà que je me mets à crier aussi smiley )

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par Pierre  

    "on te paler D’UNE ANCIENNE BRASSERIE Pas d’une CCI..."

    Moi je parle des deux... Ca pose un problème ?

  • > Carton Rouge à la CAF sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  
    il t’a jamis dit qu’une CCI c’était un lieu de convivialité..... Il t’a dit..... smiley UNE BRASSERIIIIIIIIIIIE ! smiley

  • > Carton Rouge à la CCI sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par Le Dalaï Lama  

    Le pire de tout, le plus grotesque, ça reste le projet du président de la CCI d’aller mettre ses bureaux sur le boulevard des Pyrénées.

    Il serait temps que la mairie, qui se préoccupe du Tibet -merci - s’intéresse aussi à ce qui se passe sur le Boulevard des Pyrénées.

  • > Carton Rouge à la CCI sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008, par Pierre André Larrieu  

    s’il est vrai que le terrain choisi pour une future CCI sur le Bd des Pyrénées attirait la convoitise d’un hôtelier de luxe, je comprends l’engouement du propriétaire de la villa Navarre pour verrouiller cet emplacement aux frais de l’organisme consulaire..... smiley

    pas question de se faire estamper !

  • > Carton Rouge à la CCI sur le Boulevard des Pyrénées
    28 juillet 2008  
    pas question de se faire estamper !
     smiley j’adore PAL quand y se lâche... smiley smiley

  • > Carton Rouge à la CCI sur le Boulevard des Pyrénées
    29 juillet 2008, par Patrice le Bouguignon  
    Estamper, estamper

    Vous disiez estamper , on pourrait aussi dire estampiller

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Carton rouge...
    PAU - Travaux de la saison estivale 2010
    PAU - Qui accepterait ceci ? ? ? ? ? . . . .
    Pau - Carton Rouge aux aménageurs de la Place Saint Louis de Gonzague
    Carton rouge à l’A65 !
    Carton rouge au foot français
    Bonnet d’âne
    Carton Rouge à la "com" de la ville de Pau
    Carton Rouge à un palois inconnu !
    Carton rouge au nouveau plan de circulation
    Devinette !
    Grosse colère
    Carton rouge d’e-lecteur
    Carton Rouge à Jean Lassalle
    Pau à vélo : Surtout pas à Trespoey !
    aux grévistes du 26 juin
    Carton Rouge aux automobilistes impénitents
    Coup de gueule à propos du forum du site pau.fr
    Carton Rouge à Yves Urieta. Encore !
    Au pays d’Uburieta, le bitume électoral !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises