Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Sport : Un saison très PAU-vre

mercredi 11 juin 2008



Une saison très Pau-vre
La ville de Pau était, il y a encore peu de temps, une cité qui comportait deux équipes énormément craintes sur les pelouses et parquets de France et de Navarre. Le Pau F.C avait pour objectif l’accession en Ligue 2. Qu’en est il aujourd’hui ? Petit tour d’horizon des principaux clubs palois.

Tout d’abord commençons par le Pau F.C. Le club de football de la cité paloise et club formateur d’Edouard Cissé vient de retrouver le C.F.A après 10 ans passé en National. Le club vétéran de National avait pourtant pour objectif l’accession en Ligue 2. Cependant un début de saison catastrophique a eu raison des espoirs des footballeurs palois qui avait déjà failli descendre l’année derniére. Seul point positif, une fin de saison très encourageante qui prouve que les Jaunes et Bleus peuvent avoir leur place en National.

Maintenant au tour de la Section Paloise. Le club de rugby, 3 fois champion de France et demi-finaliste de H-Cup en 1998, était craint de tous les clubs de rugby. Depuis sa descente en Pro D2 la Section ne s’en sort pas et vient de finir la saison à une bien triste dixiéme place à 12 longueurs des premiers demi-finalistes. Les problémes politico-financiers qui ont suivi la desente ont plombé le club qui se remet doucement sur les rails. Le club de coeur de tous les palois jouit d’une popularité énorme dans tout le Béarn et le peuple entier mérite une équipe en Top 14.

Enfin l’ "Elan" Béarnais Pau-Orthez. Et oui il n’y a plus d’ "Elan" que le nom, en effet, les Basketteurs palois viennent de finir 9éme de Pro A soit leur pire saison depuis leur arrivée en LNB. Ils manquent les play-offs pour la deuxiéme fois d’affilée ce qui n’était jamais arrivé au club depuis plus de 20 ans. Aussi, le club palois est en train de traverser une grave crise financiére avec un passif de 400.000 € plus 450.000 € demandé par un ancien joueur, Mate Skelin, pour licenciement abusif. Le club craint même la dissolution ce qui serait un vrai drame pour la ville et le basket français. Même Claude Bergeaud qui devait arriver pour aider le club ne sait plus si il veut vraiment venir. Ajoutez à cela le départ du "Prési" historique Pierre Seillant et la coupe est pleine. Le club 9 fois champion de France et vainqueur de la coupe Korac 84 est au bord de l’implosion. Cependant les jeunes viennent d’être champion de France Espoirs ce qui laisse espérer de meilleurs lendemains.

Ainsi va la vie dans la tranquille petite bourgade béarnaise de Pau. Le château du bon vieux Roi Henri surveille toujours la cité. Mais au loin vers le Cami Salié on entend le chant désespéré du Palais des Sports qui ne sait pas si son coeur va encore battre pour Pau-Orthez à la recherche d’un nouvel Elan. Il attend avec impatience de nouvelles joutes européennes qui le feront vibrer.

Parfois en se promenant vers le Hameau on croirait entendre soupirer ce bon vieux stade qui pourtant en a vu d’autres. On croirait l’entendre soupirer, rêver, certains disent l’avoir entendu sangloter en pensant à tous ces matchs qui l’ont enflammé. Il se demande quand ses tribunes vont retrembler d’émotions pour un match de Top 14 ou pour un match de H-Cup.


URL TRACKBACK : http://www.sportvox.fr/tb-receive.php3 ?id_article=20950


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Sport : Un saison très PAU-vre
11 juin 2008, par Pauvre hère  

Je repose ma question : combien aura coûté au contribuable palois au cours des 20 ou 30 dernières années la politique de prestige des clubs sportifs de Pau ?

Quels transports en commun aurions-nous si seulement la moitié de cette somme avait été investie dans ce secteur ?

  • > Sport : Un saison très PAU-vre
    12 juin 2008  
    combien aura coûté... etc.
    T’as raison, Brenda : supprimons le sport, la culture, les équipements qui vont avec, mais bâtissons des rues et routes... pour que les bagnoles puissent traverser plus vite le désert du Béarn ! smiley

  • > Sport : Un saison très PAU-vre
    11 juin 2008, par perplexe  

    C’est de la faute à Martine ces résultats sportifs et ces clubs qui tombent en quenouille. Urieta lui au moins chaussait ses crampons et s’affichait ainsi dans les média locaux.

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Ustaritz à la dérive.
    Jacques JULLIARD
    Réserve parlementaire
    Un dimanche à l’hippodrome.
    Laàs : Non à l’intercommunalité, vive la principauté !
    Vol de portables
    Moins de RSA mais plus de chômeurs
    WTCC : Pas de manche à Pau l’an prochain selon "F1-action"
    25 décembre : Faits d’Hivers
    L’euro protecteur
    Insolite : On ne peut plus célébrer la messe tranquille !
    Séismes dans les Pyrénées : Vos témoignages intéressent les chercheurs
    Finance, modèles mathématiques et humanités
    Pau : Les pilleurs des jardins familiaux cueillis de nuit
    Versailles, le Pape et les préservatifs
    Le cumul des mandats : une pratique extrêmement coûteuse pour la République
    Insolite : Le petit groin de paradis de « Madame Thatcher
    Ingrid, Nicolas et André
    Pyrénées-Atlantiques, nouvelle vague
    Pau la vie rêvée des ville, objectif ou réalité ?



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises