Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé

lundi 21 avril 2008 par Bernard Boutin


Les rapports se suivent et se ressemblent. Nos piscines sont en si mauvais état que Martine Lignières Cassou vient d’être contrainte de prendre la difficile décision de ne pas ouvrir le Stade Nautique cet été. C’est un lieu de vie estival important à Pau qui disparaît à tel point que l’UNSA, syndicat des policiers, s’en inquiète. Que vont faire les jeunes cet été ? Dans l’urgence, par quoi le remplacer ?

Inauguré en 1964, le Stade Nautique est vite devenu un point de rencontre incomparable pour les palois de tout âge et toutes origines. Un facteur de mixité sociale, de rencontres, de « drague » et de jeux pour les plus jeunes. Son écrin de verdure et le calme environnant faisant du site un quasi-lieu de vacances dont profitaient volontiers les plus désœuvrés. Fréquentation : de 30.000 à 50.000 palois selon les étés ; le temps influant beaucoup sur le chiffre de ce bassin à ciel ouvert.

Un point d’histoire, la piscine aurait dû recevoir le label «  olympique ». Ce ne fut pas le cas, les ingénieurs qui l’avaient conçu ayant tout simplement oublié dans leurs mesures de prendre en compte la pose du carrelage. Il manqua au grand bassin, un ou deux centimètres, pour arriver aux 50 mètres qualificatifs pour tenir des compétitions !. Un flop retentissant en son temps.

« Pau, en été, c’est mort ». Combien de fois a-t-on pu entendre cette réflexion ? Mis à part l’excellente programmation des soirées musicales de « L’Eté à Pau » et justement le Stade Nautique, il n’y a pas grand-chose qui anime la ville. Bien entendu le passage du Tour de France et Hestiv’Oc sont là pour prendre le relais quelques jours.

Bref, il appartient à la municipalité paloise de trouver dans l’urgence un nouveau point de chute pour les palois pour cet été. Du côté de la Base d’Eaux-Vives ?

Quant à la construction d’un remplaçant au « Stade Nautique », gageons qu’il va prendre du temps à se concrétiser. Les besoins sont autres maintenant avec une forte demande en activités ludiques, comme des « contre-courant et bassins à vagues ». Ne va-t-on pas l’implanter aussi plutôt du côté de la Base d’Eaux-Vives où les plus anciens y ont déjà connu la piscine du COY ?

En tout cas, l’héritage (après la Médiathèque Henri IV) s’avère de plus en plus lourd pour Martine Lignières Cassou. Va-t-il se transformer en chemin de croix ?

- par Bernard Boutin


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
25 avril 2008, par AML  

Un stade nautique est-il absolument indispensable à Pau ?

L’espace laissé par l’ancien ne pourrait-il être l’objet d’un beau parc style "Beaumont" ? Loisirs, détente, verdure, calme, etc.... Qu’en pensent les habitants du quartier ? et les autres ?

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    26 avril 2008, par Gaël  
    pourquoi du logement social a la place il y a la une bonne réserve foncière. Il faut de la mixité sociale dans nos quartiers, MLC ne pourra être que d’accord avec moi. Qu’en pensez vous ?

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    2 septembre 2008, par Claire  
    La piscine du stade nautique m’a énormément manqué cette année ... et me manquera si on la supprime totalement. Allier parc , piscine olympique et plein air , en été , est indispensable à Pau où tout le monde n’a pas la possibilité de se déplacer facilement pour aller à la mer. Merci d’écouter les amoureux de la natation et de "la bronzette".

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    2 septembre 2008, par Titou  

    Attention, pour madame il faut une piscine *olympique*, pas une piscine tout court !

    Les amoureux de la natation n’arrivent donc pas à trouver leur bonheur dans les gaves ? Les lacs qui entourent Pau ne sont donc pas suffisemment *olympique*. Pour la bronzette, ça marche mieux sur sur du béton qu’au mileu de la nature ?

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    2 septembre 2008, par bilou  
    a claire

    titou,

    Et pourquoi claire ne pourrait pas rêver d’une piscine olympique ou elle pourrait bronzer ?.

    pourquoi l’envoyer dans les gaves ou dans les lacs pour bronzer ?.

    vous manquez de respect envers cette dame.

    n’est telle pas une contribuable comme nous tous.

    n’a telle pas le droit d’exprimer sa frustration.

    courage claire, vous exprimez la vérité même si elle déplaît a certains.

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    23 avril 2008, par Jean  

    Personne ne découvre ce dossier. Relisez les programmes des diffèrents candidats, ils exprimaient tous l’urgence de construire une nouvelle piscine. On pouvait par contre espérer que le Stade nautique tiendrait 2 ou 3 saisons supplémentaires. Ce n’est hélàs pas le cas et il a fallu prendre une décision responsable. Un entretien régulier ou une réhabilitation n’auraient rien apporté de plus qu’un gaspillage d’argent public car c’est le terrain qui est instable. Le défi consiste à trouver une animation pour l’été qui vient.

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    23 avril 2008  

    "Le défi consiste à trouver une animation pour l’été qui vient"

    malheureusement, s’il n’y avait que ça comme défi sur ce dossier, ça irait ! smiley

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    24 avril 2008, par tibet libre  
    J’ai trouvé une animation pour les jeunes cet été : (humour) La construction d’une statue de 15 mètres de haut en bronze dans la lignée des statues de l’époque bolchévique et troskiste qui semble tant plaire à MLC et à M. DARTIGOLLES. Cette statue serait édifiée en lieu et place de la fontaine De Vigny car la poésie ne semble pas etre le plat de résistance de la nouvelle équipe municipale.

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    24 avril 2008, par Bernard Boutin  

    Jean,

    Le terrain est-il instable depuis 44 ans ?

    Ou est-ce la dernière trouvaille des services techniques pour se cacher derrière l’absence d’entretien de fond du site ?

    La grande crainte du quartier, c’est de voir le seul espace de détente de tout le quartier Buisson/Trespoey disparaître pour réapparaitre ensuite au Nord de Pau ; comme c’est le cas depuis 15 ans !

    Affaire à suivre.

    Bernard Boutin

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    24 avril 2008, par Une Paloise qui n’est jamais allée au stade nautique !  
    Tout est discutable.

    J’ai entendu dire que beaucoup d’argent des contribuables a été servi à colmater , réparer mais on n’en parlait pas . Cette piscine a triste mine, aujourd’hui ! Allons de l’avant !

    Que faire de cet emplacement ? Les riverains seront consultés , espérons-le ! Et ils auront des idées réalistes pour leur quartier , pour leur ville et pour l’agglo !

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    24 avril 2008, par Jean  

    Bernard

    Pour ce qui m’a été rapporté ce terrain est instable, plein de sources et donc de ruissellements.

    Les entretiens et colmatages divers devenaient ainsi de plus en plus inefficaces et couteux.

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    25 avril 2008, par Un pisciniste professionnel  

    En fait, il ne s’agit pas de sources mais des fuites innombrables du bassin qui auraient miné le sol. En fait, tous les piscinistes vous diront qu’une piscine vidée remonte et entraine des fissures donc des fuites, ce qui est le cas pour le stade nautique depuis de nombreuses années.

    Il semblerait donc que ce dossier n’aurait pas été géré par un "homme de l’art" comme cela aurait du se faire.

    Quel dommage pour la ville, mais à priori, rien n’est définitivement perdu.

    PS : Je reste anonyme par respect vis à vis de mes confrères. Que la ville nous demande une étude, nous sommes assez nombreux à Pau pour proposer des solutions économiques.

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    25 avril 2008, par Information, de source sûre  
    Cher pisciniste, ne vous faites pas d’illusion : il n’y aura pas de demande d’étude pour une autre piscine, vous n’aurez donc pas le marché. Sachez, de source sûre, qu’il existe bien des sources qui coulent dans la pente de l’avenue Nitot. Il suffit d’aller voir les écoulements permanents dans le chemin qui passe au dessus de la piscine.

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    16 mai 2008, par pehache  

    Ces histoires d’instabilité du terrain sont un prétexte un peu facile.

    Oui il y a des sources et des résurgences tout le long de la butte, c’est incontestable. Oui ça peut déstabiliser des constructions mal faites.

    Mais on en parle comme si le BTP était incapable d’en tenir compte, comme si on ne savait pas construire sur ce genre de terrain. Pour un homme de BTP ça ne pose aucune difficulté : il fait des fondations adaptées, il draine...

    Tout le long de la butte il y a des dizaines de maisons, dont beaucoup ont des dizaines d’années. Comment se fait-il que les tours Aspin elle-mêmes ne se soient pas effondrées, sur un terrain soit-disant aussi instable ? Les bâtiments du stade nautique lui-même devraient être complètement fracturés si la situation était si critique : ils sont certes vétustes, mais pas hachés menu, le terrain n’y est pour rien...

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    16 mai 2008, par Peyo  

    Qu’il y ait des problèmes, ce n’est pas forcément criticable en soi. Par contre comment se fait-il que le secret ait été total et pendant si longtemps ? Y avait-il une faute et quelqu’un à protéger ?

    en 2007 plus de 400.000 litres de fuite par jour !!

    Et pourquoi la Maire se retranche-t-elle derrière l’avis de la DDASS sur le côté sanitaire (carrelage descellé et moisissures) ? Le simple aspect technique(*) et financier suffit à lui seul pour qu’on ne persiste pas dans ce non-sens. Et surtout qu’on dise comment on en est arrivé à ce summum du dysfonctionnement, ce qui évitera peut-être qu’une telle ânerie existe dans un autre domaine des "compétences" municipales.

    (*) 400.000 litres, chiffres calculés sur les éléments de la lettre que j’ai reçue de Mme la Maire : 100.000 euros d’eau en 90 jours et taux de facturation aux particuliers de 2,7 euros/m3

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    16 mai 2008, par D’Alembert  

    Peyo,

    Etes-vous bien certain de ce 400.000 l/jour ? Je n’arrive pas à l’imaginer.  smiley

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    16 mai 2008  

    Même sans aucune fuite, une piscine municipale consomme de l’ordre de 100m3 (100.000 litres) par jour.

    http://colleges.ac-rouen.fr/ndgravenchon/idd4/letter04_fra_8.htm

    Ce qui laisse quand même 300m3 par jour de fuites au stade nautique.

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    16 mai 2008  
    L’eau "consommée" est d’un peu plus de 30 litres par baigneur. Une consommation de 100 m3 par jour suppose env 2000 à 2500 baigneurs dans la journée... C’est crédible à Pau ?

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    23 avril 2008, par cuffies  

    Je suis scandalisé par les propos de MLC et de son 1er adjoint concernant la piscine. Celà fait 32 ans que MLC est soit conseillère municipale ou 1ère adjointe et elle découvre comme ça que la piscine est dans un état catastrophique. Se fout elle de notre tête ou est elle totalement irresponsable ?? Je crois avoir la réponse. A vous de deviner.

    > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    23 avril 2008, par AML  

    Les chiffres avancés pour le fonctionnement, sans compter la facture d’eau, me semblent E N O R M E S !

    Ne peut-on faire mieux en gestion des deniers publics ?????

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    23 avril 2008  
    c’est probablement exactement pour cela que la piscine est condamnée... smiley

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008, par tell  
    le gourou..

    Pas d’argent, pas de Suisse...pas d’argent pas de piscine à Pau, mais si les banques ont de problème, alors l’argent cule a flot, entre cinq et quinze milliards de dollars, pour éviter le chaos du crédit immobilier. Pau continue dans la même lignée, André n’est pas mort, son esprit règne en Maitre dans la Mairie et "ces disciples" avec le nouveau gourou François, et nous sortons nos canoës au cas ou !

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    23 avril 2008  

    ""ces disciples" avec le nouveau gourou François"

    Hum : François = disciple de Labarrère = nouveau gourou de la municipalité ? J’ai du mal à comprendre. Il y a eu des municipales, dernièrement, savez-vous ? smiley

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008, par J Fagot-Barraly  
    piscine Pau

    Tout ce que je viens de lire au sujet du stade nautique est ...navrant . La critique est aisée ,mais l’art ....est difficle .

    A chaque éléction municipale,depuis 30 ans tous les candidats sans exception ont promis ,juré ,qu’au cours de leur mandat ,le stade nautique serait chauffé ,couvert et ouvert toute l’année .Aujourd’hui l’équipe "Cap et Coeur" le ferme. Rien de plus normal . Pas entretenu (va savoir pourquoi)Il est a ce jour devenu vétuste et dangereux .

    Il faudra le détruire ,c’est sûr alors au lieu d’écrire ,comme je l’ai dit plus haut, des propos navrants essayez donc d’êtres constructifs . Par quoi remplacer le stade Nautique ? J’ai des idées . J’attends les vôtres

    P.S J’habite le quartier et je n’ai pas envie d’y voir n’importe quoi smiley Encore qu’avec MLC je sois beaucoup plus tranquille .

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008  
    N’exagérons rien. Il n’y avait pas danger au point de le fermer si soudainement ! Ou alors qu’on me dise quel danger ? Même MLC envisageait de le laisser ouvert le temps de construire autre chose...

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    23 avril 2008  
    38OOOO€ DE FONTIONNEMENT PAR AN ET 100000€ D EAU PAR AN CA FAIT REFLECHIR ECONOMIE ECONOMIE.......

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008, par AML  

    Il semble plutôt réjouissant, qu’enfin, une sage décision cncernant ce qui était un "danger public" soit prise !

    Certes, reste à "échaffauder" des propositions alternatives ......

    Plutôt que de dénigrer, censurer, réprober, râler etc.... pourquoi ne pas prendre "la plume" pour faire des propositions qui pourraient être étudiées par des "spécialistes", chiffrées et ensuite "plebiscitées" ?

    Les jeunes et moins jeunes ont besoin d’espace libre pour trouver un équilibre social vital. Il existe certainement d’innombrables idées sans trop alourdir les budgets municipaux (ce sont nos deniers ... !)et varier les distractions pour tous les goûts.

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    23 avril 2008  

    "jeunes et moins jeunes ont besoin d’espace libre pour trouver un équilibre social vital"

    Voilà une belle idée qui demanderait à être plus longuement et largement exposée, Chère AML, si le cœur vous en dit... smiley

  • > Pau Plage
    21 avril 2008, par Bruno  

    Il existait un projet de lac artificiel et de plage à proximité des berges du Gave et du Stade d’eau vive, derrière la Gare,(qu’on peut imaginer sur le modèle de Baudreix ou Biron, mais probablement de moindre taille, au vu de l’espace disponible) ; sa réalisation dispenserait du coût d’investissement d’une nouvelle piscine, serait d’un fonctionnement moins onéreux, dynamiserait un secteur lourd de potentiel à proximité du centre ville, (où était la piscine du Coy qu’alimentaient les eaux certes froides du Gave).

    Un tel équipement aussi libérerait l’espace du Stade nautique, (et hop, Aspin II, et le prix du terrain à la ville !).

    Et un lieu de soleil, nature, sport et farniente près du centre pour les palois.

  • > Pau Plage
    21 avril 2008  

    Oui, si le but est vraiment de faire pas cher, on peut aussi se contenter d’une pataugeoire... smiley

    Un lac artificiel ne remplace pas une piscine et vice-versa.

    Quant à faire un Aspin II à l’emplacement du Stade Nautique actuel, on sent bien là l’âme du bétonneur, déjà entrevue avec l’A65 : remplacer un espace vert et de loisir par des tours... C’est pas comme ça qu’on fait une ville agréable à vivre.

  • > Pau Plage
    21 avril 2008, par Bruno  

    @Anonyme courageux et écolo,

    Avec vos petits impôts, vous voudriez donc tout payer, (piscine olympique, bassin de plongé, lac artificiel..., hein, faut pas confondre !), et aussi ne voulez rien payer pour des infracstructures de transport. Vivons entre nous, nous vivrons mieux, surtout si nous sommes moins nombreux.

    Alors aussi il ne faudrait pas construire de logements, surtout proches du centre, rien de neuf dans la ville ; construisons donc loin en banlieue ou les villages voisins. Tant-pis pour le temps perdus de ceux qui y vivrons, le prix des déplacements, le coût carbonne. Tant-pis si la population s’accroit. Les derniers arrivés n’auront qu’à aller vivre en Espagne, où on construit 600000 logements par an. Vous devez avoir vos quatre murs à vous, (en béton ?).

    On est tellement mieux si on est peu nombreux, entre soi, dans une ville agréable. On peut profiter d’un espace vert et de loisir accesible trois mois par ans, dont vous n’avez pas remarqué qu’il était bâti déjà au point d’être délabréet maintenant inutilisable.

    Vous n’avez pas non plus remarqué qu’un hôtel avait été aussi construit au Parc Beaunmont. Vous savez faire des villes, spécialement conçues pour le déclin.

    Je suis impatient de connaître vos arguments, par délà votre avis péremptoire sur tout, qui est un peu court.

  • > Pau Plage
    21 avril 2008, par Jacques SAURY  

    OK sur (presque) toute la ligne avec vous, Bruno.

    hors peut-être "...aller vivre en Espagne, où on construit 600000 logements par an"... Là, pas sûr que l’exemple soit bon, vu la crise des subprimes que les Espagnols sont en train de prendre de plein fouet et à toute volée... smiley

    Malheureusement, notre tour viendra bientôt... smiley

  • > Pau Plage
    22 avril 2008, par Bruno  

    Vous avez raison Jacques. J’ai lu le monde aujourd’hui, comme chacun. Et notre tour vient déjà. Nous pouvions nous douter depuis de nombreuses années. Les prix de l’immobilier sont en baisse, le Btp bientôt en faillite.

    Les espagnols, avec subventions et dettes, ont su cependant mieux concentrer l’urbanisme que nous ne l’avons fait, à force de lotissements lointains,(pour parfois préserver des espaces verts accessibles trois mois par an, ou quelques précieux visons blancs). Ils disposaient aussi d’un climat favorable, d’une main d’oeuvre bon marché, d’un espace vaste et souvent maritime et d’une densité faible de population qui favorisaient la contruction et la vente de résidences secondaires (25 % des constructions en Espagne), que nous ne connaissons pas.

    Les français veulent des logements individuels avec jardins ; les ouvriers palois construisent leurs maisons à plus de trente minutes (auto) de leurs lieux de travail... Qui ne suivront pas les usines qu’on délocalisera.

  • > Pau Plage
    22 avril 2008  

    Un peu de lecture, Bruno ?

    "L’attrait d’une ville dépend beaucoup de l’importance réciproque des masses bâties et des espaces verts. Un PLU est un document essentiel pour régler ce subtil équilibre." http://www.certu.fr/spip.php ?page=article_theme&id_rubrique=140&id_article=741&lang=fr

    Et spécialement pour vous qui donnez l’Espagne en exemple :

    "Paris dispose d’environ 3000ha d’espaces plantés, càd 14,5m2 ou 5.8m2 par habitant selon que sont comptés ou non les deux bois. C’est beaucoup, mais moins que les villes comme Amsterdam avec 36m2/hab, Londres 45m2, Bruxelles 59m2, Madrid 68m2, Vienne 131m2, ou Rome 321m2." http://www.apur.org/images/notes4pages/4P13.pdf

    Donc les espagnols ont su concentrer l’urbaniste (c’est en tous cas ce que vous affirmez), sans pour autant sacrifier les espaces verts urbains. cqfd.

  • > Pau Plage
    23 avril 2008, par JS  
    Je lis votre réponse bien tard.... et n’ai pas lu le Monde que vous citez... dommage

  • > Pau Plage
    21 avril 2008  

    Ah oui, et "Bruno" c’est qui ? C’est pas anonyme peut-être ?

    Quant au fond, votre message n’en comporte aucun, vous mélangez tout dans un salmigondis d’absence de réflexion.

    -  Je ne vois pas le rapport entre les piscines et une autoroute : une piscine relève du budget municipal, une autoroute non jusqu’à preuve du contraire.
    -  Si le stade nautique ferme il faudra évidemment une structure équivalente pour le remplacer. Ou alors il faut dire tout de suite qu’on veut réduire la capacité d’accueil des piscines sur Pau.
    -  Une ville respire si elle a des espaces verts et/ou de loisir, et le centre de Pau en manque. Mais évidemment il faut aller voir ailleurs pour s’en rendre compte. Je n’ai rien contre les tours en soi d’ailleurs, mais avoir pour seule réflexion de coller des immeubles sur le site du stade nautique c’est le degré zéro de l’urbanisme.
    -  Par ailleurs vous n’avez rien compris et me prêtez des intentions : je suis pour la densification des villes et l’arrêt de l’étalement urbain, ce qui n’est pas incompatible avec le point précédent. Au contraire : dans une ville dense, les espaces verts sont encore plus nécessaires.
    -  L’hôtel Beaumont n’a pas été construit sur le site du Parc.
    -  pouet-pouet tralala...

  • > Pau Plage
    21 avril 2008, par D’Alembert  

    l’anonyme en colère a dit : " pouet-pouet tralala..."
     smiley

    Il s’est trahi : c’est un élève de l’école de musique, un copain de Dupeyrou, ça se voit toudsuite

     smiley

  • > Pau Plage
    21 avril 2008, par Bruno  

    @ l’anomyme canal habituel, (de Bruno qui ne change pas de pseudo)

    1/ Vous voulez distinguer taxes locales entre elles et impôts nationaux, qui constituent ensemble une fiscalité unique, et lourde, qui se confond à force de péréquation et subventions, que nous payons toujours, vous qui me reprochez avec les plages, les logements et les autoroutes, pour n’y voir ensuite aucun rapport ;

    2/ Mourenx a avantageusement remplacé sa (véritable) piscine olympique par un bassin (couvert) de 25 m, (une structure non pas équivalente, mais préférable) ; une plage par ailleurs réduirait les besoins de capacités d’acceuil des piscines en été, comme le Stade nautique en offre aujourd’hui,(hormis pour les plongeurs et nageurs de compétition) ;

    3/ Une plage et évidemment des espaces verts alentour dans ce secteur seraient préférable aux friches industrielles actuelles, (où souvent vous devez vous promener) ; vous voulez aussi construire, excluant le site du Stade nautique , mais où donc à relative proximité du centre ville ?

    4/Racontez nous donc votre rêve palois de ville dense et verte ;

    5/N’imaginez vous pas qu’on puisse construire au Coy sans plus dénaturer le quartier que l’hôtel n’a bouleversé le Parc Baumont ?

    6/...

  • > Pau Plage
    22 avril 2008  

    "@ l’anomyme canal habituel, (de Bruno qui ne change pas de pseudo)"

    Bruno comment, déjà ?

    1/ Vous voulez distinguer taxes locales entre elles et impôts nationaux, qui constituent ensemble une fiscalité unique, et lourde, qui se confond à force de péréquation et subventions, que nous payons toujours, vous qui me reprochez avec les plages, les logements et les autoroutes, pour n’y voir ensuite aucun rapport ;

    Rien compris, refaites-le au ralenti...

    2/ Mourenx a avantageusement remplacé sa (véritable) piscine olympique par un bassin (couvert) de 25 m, (une structure non pas équivalente, mais préférable) ; une plage par ailleurs réduirait les besoins de capacités d’acceuil des piscines en été, comme le Stade nautique en offre aujourd’hui,(hormis pour les plongeurs et nageurs de compétition) ;

    Je ne vois toujours pas le rapport entre une plage et une piscine. A part qu’il y a de l’eau dans les deux cas bien sûr.

    3/ Une plage et évidemment des espaces verts alentour dans ce secteur seraient préférable aux friches industrielles actuelles, (où souvent vous devez vous promener) ; vous voulez aussi construire, excluant le site du Stade nautique , mais où donc à relative proximité du centre ville ?

    Réponse simple : on a inventé le bulldozer. Quand on veut faire du neuf bien conçu, on commence par mettre par terre les vieilles bicoques, comme ça se fait régulièrement dans toutes les villes.

    Grignoter tous les espaces verts (et plus généralement les espaces dégagés) disponibles dans le tissu urbain est une solution de facilité bien tentante, mais inacceptable.

    4/Racontez nous donc votre rêve palois de ville dense et verte ;

    Racontez-nous donc votre rêve de ville dense sans espace vert.

    5/N’imaginez vous pas qu’on puisse construire au Coy sans plus dénaturer le quartier que l’hôtel n’a bouleversé le Parc Baumont ?

    J’ai dit qu’il ne fallait pas construire au Coy ? Où ? Quand ?

    Et expliquez-moi ce que l’hôtel Beaumont a bouleversé ? Il est original, s’intègre bien au site, et n’a pas été construit sur le parc.

    6/...

    un moment de faiblesse ?

  • > Pau Plage
    22 avril 2008, par Bruno (canal historique)  

    Pouet pouet tralala, oui, me semble un réel et grave moment de faiblesse, (6)

    J’avoue humblement. Vous avez raison de la hauteur d’où vous parlez, expert de ville mélangée de verdure durable, peuplée de peu.

  • > Pau Plage
    23 avril 2008  

    Un lac artificiel ne remplace pas une piscine et vice-versa.

    le Stade nautique était-il vraiment autre chose qu’un mini "lac" artificiel ? (mini-mini, hein ?) smiley

  • > Piscine in Pau : les jeunes à la rame
    21 avril 2008  

    Question : qui gère aujourd’hui le complexe de pelote ? Tout cet argent dépensé pour faire plaisir à qq copains, le pbme de vétusté de la piscine n’est pas nouveau, ce n’a tout simplement jamais été une priorité, question d’électorat ?

  • > Piscine in Pau : les jeunes à la rame
    21 avril 2008, par D’Alembert  

    "ce n’a tout simplement jamais été une priorité"

    Qui pourrait citer UNE priorité vraiment traitée entre 1971 et 2008 ? smiley

  • > Piscine in Pau : les jeunes à la rame
    21 avril 2008, par D’Alembert  

    Personne ? Vraiment personne ??? smiley

    Même à la Mairie ? Ni dans l’opposition ni dans la majorité ? Personne ??? smiley

  • > Piscine in Pau : les jeunes à la rame
    21 avril 2008  
    L’immobilisme ?

  • > Piscine in Pau : les jeunes à la rame
    23 avril 2008, par D’Alembert  

     smiley smiley L’immobilisme smiley smiley

    bravo, oui ! ce fut en effet LA priorité des mandats labarrériens. Mais bon, comme personne n’osa le dire pendant, ne l’a pas osé durant la campagne, et ne l’ose toujours pas, on risque d’avoir bientôt de sérieux problèmes de décisions !! Ou alors, il faudra aller à Canossa et dire les choses comme elles doivent être dites smiley

  • > Piscine in Pau : les jeunes à la rame
    26 avril 2008, par Requin  
    La piscine coulée depuis 1971

    Cela prouve bien que de 1971 à 1989, on n’a mis que des fleurs à Pau et que de 1989 à ce jour on a construit quelques édifices sportifs, certes notables, mais qui n’ont rien amenés économiquement parlant à la ville. Pau , c’est chouet, on a la mer et la montagne à côté mais si on n’a pas de boulot, ces investissements ne sont que des joujoux. Quant à la piscine, ni Labarrère, ni, MLC, ni Urieta ne s’y sont intéressés au fil du temps, nos 3 châtons se sont bien embourgeoisés...Pouet, pouet !

  • > Piscine in Pau : les jeunes à la rame
    24 avril 2008  
    LE FIPAU !!!! (voté par MLC)

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008, par doudou  
    piscines PAU

    Ce pourrait etre résolu par FB cette affaire de piscine rapidement car vu la réaction a la perte de ses troupes du MODEM qui continue il serait peut etre sage de lui confier cette tache cela lui permettrait de voir comment on peut couler une piscine en quelques mois et un parti en quelques jours mais il faudra bien un piscine pour les jeunes et comme il n a pas a faire grand chose en ce moment il pourrait s en occuper cela lui passera le temps

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008  

    Vous êtes sûr que c’est une bonne idée ?

    N’oubliez pas qu’il y a quelques années, le bon François plongea dans une piscine sans eau smiley

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008, par cuffies  
    Quel humour partisan, réac ou tout simplement troskiste !!! Je retrouve bien là les traits de l’esprit d’ouverture proné par MLC : garder pour soi les honneurs et dès qu’il y a un dossier difficile à gérer essayer de le donner aux autres ! (cas du stade d’eaux vives qui face à l’incompétence très vite entrevue de M. Fauthoux, MLC essaie de refiler le dossier à P. Estanguet) SVP : Proposez au lieu de dénigrer

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008  
    Même méthode pour la médiathèque ! On somme les parents d’élèves de faire des choix qui vont déterminer le sort des élèves à partir de propositions restreintes. Autrement dit, on refile le bébé ! C’est ça la démocratie participative ! Suffisait d’y penser ...

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008  
    Je ne vois pas le rapport entre réac et troskiste. Parfois vos débats sont d’une telle bassesse !

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008, par Patrice  

    Je croyais que Bayrou dans son état des lieux des infrastructures municipales faisait du catastrophisme ?? En fait il y avait du vrai donc ? Merci pour votre honneteté MLC et YU. Aquand l’audit sur les écoles les parkings les bâtiments communaux la voirie.....

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008, par D’Alembert  

    Malheureusement, il n’y a pas besoin d’audit pour voir que
    -  les écoles seraient toutes à reconstruire presque entièrement tellement elles sont vieillottes, mal adaptées, et bien pis encore...
    -  la voirie est entièrement à refaire,
    -  la circulation à repenser,
    -  les bâtiments communaux : à quand une cité administrative ?

    Mais ce n’est pas neuf. Tout cela a été dit avant le 16 mars !

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008  

    Allez-y continuez à vous chamailler !!!! On dirait la cour de récréation. En attendant, la vraie question.

    Fermer le Stade Nautique arrange beaucoup de monde : Les voisins qui se plaignent des gosses. Il est bien connu que certains enfants de certains quartiers crient plus que les autres. (Entre nous, j’habite pas loin de l’école du Buisson et des fois, il sont déchaînés, les petiots) Bref, passons.

    Le terrain situé là où il est, il devient quoi ???? Ils prétendent faire les tours d’Aspin II ?? Ca doit valoir des sous, oui ...

    Et un dernier truc que je n’ai jamais compris ni de le part de FB, ni de MLC : Les piscines de Pau sont saturées (je l’ai entendu dire aux deux)un fait une nouvelle, olympique pour FB, de 50 m pour MLC. Mais si en même temps, on ferme tous les équipements existants, Stade Nautique, Plein Ciel, on sera toujours en dessous des besoins.

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    21 avril 2008, par D’Alembert  

    Eh bien, Cher Ami anonyme, vous y venez : on ne se chamaille pas, au contraire, on touche l’essentiel :
    -  si le maire fait ce qu’il doit et ferme certains équipements (devenus dangereux par vétusté)
    -  c’est la cata....

    Ce sont les vraies questions

    On ne peut que souhaiter du courage aux élus pour qu’ils prennent les bonnes décisions qui seront bien impopulaires... smiley

  • > Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé
    22 avril 2008, par Spanique  

    Oui, j’ai été anonyme malgré moi, je n’avais pas tout rempli smiley XQS

    Je suis allé l’été dernier (au Stade), je n’ai pas vu de dangerosité (sauf pour le jet d’eau qui tombe sans prévenir en passant la porte)

    La dépense d’eau "enooorme" de l’année passée c’était à cause d’une canalisation qui a été réparée.

    Et désolé, mais je trouve que si on parle de mixité et de tous le blasblas à l’usage, la piscine à Trespoey/Buisson, avec de mômes de Saragosse, c’est excellent, mais cela ne doit pas plaire à tous.

    Ma question : ils feront quoi à la place ???? Personne ne prend le risque ???

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau - L’eau à la bouche (*)
    PAU - Les Travaux du Stade nautique au 26 Octobre 2011....
    PAU - Travaux de démolition du Stade Nautique reportage du 21 Octobre 2011
    PAU - La démolition du Stade Nautique a commencé....
    Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    PAU - Les jours du Stade Nautique sont comptés.
    Une si longue attente : la nouvelle piscine de Pau
    Pau - Remous autour de la piscine
    Nouvelle piscine paloise : Bon sens et mobilisation ont payé
    Le site du futur « Complexe Nautique » bientôt arrêté
    Débat public sur les Piscines : Pau Sud est indiscutablement attaché au Stade Nautique !
    Le Stade Nautique de Pau est-il déjà condamné ?
    Piscines à Pau : Votre avis nous intéresse !
    Une pétition pour la réouverture du Stade Nautique
    Avis de "Pau Sud Ensemble" sur le devenir du Stade Nautique



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises