Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !

mercredi 26 mars 2008


Vous trouverez ci-dessous un "point de vue" que nous a adressé Eric Schatz. Il y met en cause le partialité de La République à la veille du deuxième tour des Municipales. Nous le publions dans son intégralité et ouvrons un droit de réponse à La République...

Comme les observateurs attentifs des dernières élections paloises le savent, La liste Vraiment à Gauche n’avait appelé à aucune consigne de vote pour le 2e tour.

Quelques jours auparavant, la candidate M. Lignières-Cassou avait fait savoir qu’elle avait rejeté toute idée de fusion à la proportionnelle des deux listes de peur que nos 3 ou 4 élus qui risquaient d’être représentés refusent de voter le budget ou quelque autre décision essentielle de sa majorité.

La candidate n’avait pas fait état de l’échange qui s’était déroulé lors de notre brève rencontre. En effet, lors de cette entrevue, MLC avait souligné tous les points de divergences entre notre programme et celui de la liste Cap et Coeur sur des questions variées : laïcité, subventions aux écoles privées, aux clubs sportifs professionnels, ... mais aussi sur le choix du site de la future médiathèque.

Le jeudi qui précédait les élections, j’ai demandé au journal La République de publier un très bref communiqué rappelant ces divergences afin d’éclairer nos électeurs sur leur choix au 2nd tour. La réponse fût sans appel : Pas de place dans le journal, pas même pour trois lignes !

Sachant que les coups de poignards se portent le dernier jour (pas d’information politique dans la presse du samedi), je me suis permis d’insister ... en vain !

Le lendemain (dernier jour d’expression des candidats dans la presse), j’ai eu la surprise de constater que si La République des Pyrénées n’avait pas trouvé la place de publier le bref communiqué de notre liste, elle l’avait néanmoins trouvée pour rapporter qu’un de nos colistiers désapprouvait le choix adopté démocratiquement par notre liste et qu’ il apporterait son vote à MLC !

Bel exemple d’impartialité de ce journal dont je vous laisse juges !


- par Eric Schatz


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !
27 mars 2008, par Machi  

Tiens, c’est marrant, en ce moment, il flotte dans l’air comme un parfum de victimisation du côté des perdants ...

> La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !
25 mars 2008, par Autochtone palois  

Quelqu’un a déjà écrit sur "le gauchisme, maladie infantile..." On trouve bien souvent son meilleur ennemi chez ses "amis". Exemples : Sarkozy et Bayrou, Schatz et Lignières-Cassou.

  • > La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !
    26 mars 2008, par Autochtone palois  

    J’ajoute qu’Eric Schatz, lorsqu’il était élu municipal, a su jouer la mouche du coche, rappeler quelques principes, ce qui n’a jamais fait de mal. Mais il n’a pas su ou pas voulu sortir de sa posture d’observateur pour devenir un acteur, comme a su le faire Danièle Iriart en s’intégrant à l’équipe de MLC, tout en gardant son esprit d’indépendance. On peut pour cela faire confiance à celle qui est surnommée Bibi !

    Il n’empêche que l’attitude de La République est tout à fait inadmissible. Il y a de l’abus de pouvoir là dessous.

  • > La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !
    26 mars 2008, par eric schatz  

    Pas d’accord avec vous, autochtone palois. Mon engagement à conduire une liste devrait témoigner au contraire de la constance de mes positions et de ma volonté de défendre des idées. Comment aurais-je pu, en toute honnêteté, négocier une place au sein de la liste de Martine Lignières-Cassou au 1er tour après avoir été très critique de la politique menée par André Labarrère dont elle a toujours été solidaire, à une exception près ? Question de crédibilité et de rigueur intellectuelle.

    Au 2nd tour nous avons proposé à MLC une fusion technique : D’abord parce que nous estimions nécessaire et démocratique que nos électeurs soient représentés tout en gardant une indépendance politique (pas de chèque en blanc). MLC a refusé de reconnaître notre sensibilité, misant sur un report massif et inconditionnel de nos électeurs au 2nd tour.

    Danièle Iriart a choisi une autre stratégie. L’avenir dira si elle pourra garder l’ "indépendance d’esprit" à laquelle vous faites allusion. Je lui souhaite !

    Quant à "la mouche du coche", je ne serais pas fâché si vous puisiez une autre source d’inspiration dans votre bestiaire !

    Plus sérieusement, une remarque concernant les partis (PC et Verts) alliés à la liste Cap et Coeur : Ils ont négocié des places au sein de la liste au lieu de négocier un programme (stratégie classique des appareils). La suite nous dira s’ils ont eu raison de procéder ainsi mais il me semble que désormais ils ont les mains liés pour le meilleur et pour le pire.

    Je pense que nous avons eu le mérite d’élargir l’offre politique même si nous prenions le risque de ne pas être représentés (et d’éponger en plus quelques dettes) sans pour autant trahir nos idées.

    Pour ma part, je n’ai pas de regret : J’ai le sentiment d’avoir assumé une vigilance citoyenne pendant 6 ans et de m’être présenté devant les palois afin de "dépasser" le rôle d’opposant qui m’était assigné durant ces dernières années.

    Notre score nous a permis de mettre MLC devant ses responsabilités en terme de reconnaissance de la proportionnelle ... No comment !

    Sa stratégie fût celle des appareils nationaux PS et PCF : Eliminer tout ce qui ne rentre pas dans le rang. Il est sans aucun doute beaucoup plus facile de négocier avec des élus adhérents d’un parti, souvent animés par des ambitions personnelles qu’avec des "esprits libres" !

    Enfin, en ce qui concerne la "République", je crois que la majorité des journalistes font ce qu’ils peuvent pour être rigoureux et équitables mais qu’à cette occasion, ils n’ont pas vraiment eu le choix ...

  • > La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !
    27 mars 2008, par Charles  

    Cher M. Schatz,

    arrêtez de ressasser !!

    Vous avez choisi la stratégie du pire. Vous avez choisi de taper sur MLC pour prendre le plus de voix possible à gauche. Vous avez choisi la critique à outrance et systématique de la gauche républicaine.

    Dès lors, pensiez-vous vraiment que MLC vous accueillerait sur sa liste les bras grand ouverts ? Pensiez-vous vraiment qu’elle vous ferez la courte échelle pour entrer au Conseil Municipal ? Puisque vous refusiez d’adhérer au projet de l’équipe Cap et cœur, il est tout à fait légitime que MLC ne vous ait pas accepté dans son équipe.

    La fusion technique n’a aucun sens politique. En proposant ça, vous avez essayé de vous raccrocher aux branches. Mais après votre stratégie perdant-perdant de 1er tour, je pense que votre démarche de "conciliation" avec MLC n’avait plus aucun sens.

    La prochaine fois (si prochaine fois il y a), évitez la stratégie du pire et essayez de déterminer où se situe votre camp politique. Peut-être ainsi n’emmènerez-vous pas 48 autres personnes dans le mur ...

  • > La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !
    27 mars 2008  
    La fusion technique aurait permis que soient représentés les 5% d’électeurs ayant voté pour la liste "vraiment à gauche", rien de plus, rien de moins.

  • > La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !
    27 mars 2008  

    Et bien pourquoi ne pas être allé solliciter les autres listes alors ?

    Soit il y a un sens politique à votre démarche et l’alliance politique avec MLC était condamnée a priori et vidée de son sens par votre attitude d’avant 1er tour et, surtout, par votre refus d’adhérer en quoi que ce soit au projet Cap et cœur.

    Soit il n’y a pas de contenu politique dans votre démarche et il n’est alors pas logique que vous n’ayez pas proposé la fusion technique aux deux autres listes aussi ... Je suis sûr que vous y auriez trouvé un "acheteur" pour représenter vos 5% !

  • > La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !
    28 mars 2008  

    "Soit il y a un sens politique à votre démarche..."

    Stop : ce n’est pas ma démarche. Je ne fais pas parti de l’équipe Schatz et je n’ai pas non plus voté pour eux. Mais je déplore qu’ils ne soient pas représentés au conseil.

  • > La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !
    28 mars 2008, par Tartifiolle  

    Voilà maintenant la Pravda qui s’exprime !

    La vacuité des idées du PS alliée à la prose communiste.

    On t’a reconnu "Charles" !

  • Le Coucou
    27 mars 2008, par Christian Lemarcis  

    Le coucou, c’est connu, fait son nid chez autrui

    Sans répit jour et nuit

    Il vole ses brindilles

    Chez la douce mésange et la pie mercantile.

    Ainsi font nos élus au soir de l’élection :

    Ils pillent nos maisons

    Et séduisent nos filles.

    C’est la démocratie cravates et mantilles !

    Point ne leur est besoin, pour maçonner leur toit,

    De superbes exploits ;

    Il suffit qu’ils grappillent

    Ça et là, à leur gré, la sueur de nos guenilles.

  • > Le Coucou
    27 mars 2008  
    Monsieur Lemarcis, le coucou ne faisant pas de nid, il ne vole évidemment pas de brindille, ni à la mésange ni à la pie.

  • Le Coucou sur Wikipédia
    28 mars 2008, par Mireille  

    Zoologie Le nom de coucou désigne les espèces d’oiseaux appartenant à la sous-famille des Cuculinae. Le Cuculus canorus est fort connu tant par son chant que par son comportement cleptoparasitaire : c’est lui en effet qui place ses œufs dans le nid d’une autre espèce d’oiseau.

    un « crachat de coucou » est une mousse ou émulsion produite par certaines punaises pour se protéger de leurs prédateurs.

    Analogie animale :

    La pendule à coucou, ou elliptiquement coucou, est une pendule dont la sonnerie imite le cri de l’oiseau coucou.

    « Coucou » est utilisé familièrement pour la salutation, en référence à l’apparition de la marionnette chanteuse de la pendule du même nom.

    Coucou (internet) : L’internaute indélicat qui ôte les liens vers des sites concurrents pour y placer le sien à la place.

  • > La boite à coucous
    28 mars 2008, par Christian  

    C’est bien le sens de ma fable, non ?

    De plus, il y a bien des licences poétiques sans doute moins scandaleuses que certaines licences politiques, n’est-il pas vrai ?

  • > La République des Pyrénées et les coups de poignards... dans le dos !
    27 mars 2008, par Palois Paloin  
    Monsieur Schatz, je n’ai pas voté pour vous, mais vous avez le courage de vos opinions et cela est admirable. Il devrait y avoir plus d’hommes et de femmes comme vous, intègres et entiers. Le combat continue. Il ne s’arrêtera jamais, j’en ai bien peur, au vu des réactions sur ce forum.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    5 questions pour 1 élection : Les réponses d’Eric Schatz



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises