Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Soirée électorale à la Brasserie Royale

dimanche 16 mars 2008


A la Brasserie Royale (ex Le Champagne), le champagne ne coulait pas à flot.

Le résultat était attendu certes. La désillusion du pays ne pouvait que jouer dans une élection qui donnait l’occasion d’une sorte de revanche. Le bouclier fiscal et la suppression de la dispense de la redevance TV pour les plus démunis n’avaient révulsé que les plus conscients politiquement. Les difficultés des travailleurs dont le pouvoir d’achat s’est érodé ont touché plus largement. Le comportement du Président a fait déborder le vase.

Les militants assemblés place Royale ne se font donc guère d’illusions. Les plus curieux ou les plus impatients sont descendus à quelques pas, sous le Boulevard des Pyrénées, au Pavillon des Arts où sont égrenés, bureau par bureau, les résultats officiels. Mais les membres de la liste de François Bayrou savent depuis 19h45 que ces résultats fluctuants d’une centaine de voix d’écart à une autre totaliseront 340 voix d’écart et une représentation au conseil d’environ un sur cinq. Les premiers résultats arrivent peu après 20h sur les écrans. Les chaînes donnent des scores variés qui suscitent les réactions que l’on imagine.

Yves Uriéta passe sur la place Royale. Il est accompagné d’un cortège de houh ! houh ! Mais comme François Bayrou arrive, le maire sortant, qui était interrogé par une équipe de journalistes est vite délaissé. On s’entasse dans la salle de la brasserie, trop petite pour contenir tout le monde, d’autant qu’une large place est occupée par les batteries de caméras. F. Bayrou attend qu’elles soient toutes en place. On entend sa réplique « Elle est très bonne, M. Patrick Poivre d’Arvor », mais celui-ci a été inaudible dans la salle.

F. Bayrou commence sa déclaration. « Le résultat est insuffisant, pour à peine 300 voix. Une manœuvre en a détourné 7300 qui se sont portées sur M. Uriéta. Ma première pensée est un regret pour Pau, en particulier ses jeunes. 37 ans sans alternance, c’est beaucoup. Ma deuxième pensée est d’ordre national. On assiste à une vague de gauche, énorme. Elle prouve l’instabilité de la vie politique française, qui, à 10 mois d’intervalle change dans un mouvement de balancier. On ne peut avancer ainsi. Ceci se reproduira tant que l’on n’aura pas un centre fort. Ma troisième pensée est une résolution : c’est un honneur et un devoir pour nous de construire une architecture plus riche et plus stable. Il y aura d’autres combats. »

Il reprend en remerciant les hommes et les femmes de sa liste pour lesquels cette campagne a été une formidable expérience « d’amour et d’amitié ». Les applaudissements crépitent. Quelques jeunes ou moins jeunes, sifflent Martine Lignières-Cassou lors de son passage à la télévision, mais ils sont rappelés à une attitude plus sportive par la majorité des présents.


- par Théophraste


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Soirée électorale à la Brasserie Royale
17 mars 2008, par D’Alembert  

Comment peut-on dire, lorsque l’on se proclame démocrate, que des voix ont été "détournées" pour la seule raison qu’elles n’étaient pas pour vous (lui !) ?

Les électeurs ne seraient-ils pas libres de leur vote ? En pleine lucidité et conscience ? Ou des bulletins auraient-ils été soustraits, falsifiés ?

Une défaite est une défaite. Ce n’est jamais une victoire volée. Surtout quand le voleur s’appellerait Uriéta et le volé Bayrou. Joueraient-ils dans la même cour ? FB ne recule devant rien. Mais alors, vraiment, rien !

 smiley

  • > Soirée électorale à la Brasserie Royale
    19 mars 2008, par lili  
    Conscience éclairée ?

    si les électeurs sont libres. Libres de se renseigner, de s’éclairer,de lire et de voter selon qu’ils ont mis en pratique ces différents supports de réflexion. on peut se demander comment ces électeurs se sont éclairés pour arriver à ce résultat. Lisent-ils le monde ? et les autres médias ? ou regardent-ils simplement TF1. Et vous ? ou vous forger vous cette lucidité ?

  • > Soirée électorale à la Brasserie Royale
    17 mars 2008, par Palois en colère  

    théophraste

    tu ne ressors pas innocent de cette campagne

    tu t’es ridiculisé

    > Soirée électorale à la Brasserie Royale
    17 mars 2008, par un bleu  
    Question de mots

    Je crois que Bayrou n’a pas dit "il y aura d’autres combats" mais "il y aura d’autres victoires". Cela ne vous rappelle-t-il rien ? Un nouveau sur ce site passionnant

  • > Soirée électorale à la Brasserie Royale
    17 mars 2008, par J-P.  
    exact, il a bien dit ça ! Son but aurait-il donc été atteint ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    François Bayrou saisit la Commission des comptes de campagne
    Elections à Pau : Des chiffres bizarres
    Les Mousquetaires du Sud
    Zoom sur Pau : François Bayrou, un homme en confiance.
    5 questions pour 1 élection : Les réponses de François Bayrou
    Le MétroPau, un tramway nommé désir ?
    C’est quelqu’un qui m’a dit...II
    Le programme de François Bayrou dévoilé
    Présentation de la liste "Pau confiance"



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises