Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La chance de Pau

vendredi 14 mars 2008


Message à tous les votants et ex-abstensionistes : Seul Bayrou peut enfin créer un fort axe de développement entre Pau et Bordeaux.

Ne ratons pas la chance que donne le vote municipal de Dimanche en élisant François Bayrou et son équipe à la Mairie de Pau, malgré toutes les difficultés de compréhension d’un parcours et de démarches difficiles à suivre pour certains d’entre nous.

C’est la chance inespérée de faire enfin exister l’axe de développement tant attendu entre Bordeaux et Pau que les précédents pouvoirs personnels vieillissants à Bordeaux comme à Pau, enfermés dans leurs cages dorées, ont ignoré depuis trente ans en se contentant, avec nombrilisme et délectation, de faire, comme les enfants, « quelques pâtés sur la plage ».

Ne ratons pas cette chance qui tient au lien amical et constructif existant entre Alain Juppé et François Bayrou, tous deux à l’age de la maturité politique, et qui ont compris, à travers des parcours bien différents, la vanité des clivages, la nécessité de les dépasser, et qui ont, à eux deux, la capacité de donner l’élan tant attendu permettant à Pau d’espérer réintégrer enfin « l’Aquitaine active » et participer à son développement.


- par Palois Basique


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La chance de Pau ?
14 mars 2008, par Un landais de Pau  

Mais à quoi donc Bordeaux sera t’elle utile à Pau ? En quoi l’axe Bayrou / Juppé servira la ville ? L’université sera t’elle pour autant sauvegardée, face à sa puissante rivale girondine ? Juppé prêtera t’il son superbe tramway à nos rues qui n’y sont pas adaptées ?

Du n’importe quoi : les deux travaillent à recomposer une alternative nationale à la droite, qui en a bien besoin. Bordeaux se suffit à elle même et Pau est en difficulté, notamment face à l’agglo basque, qui court de Tarnos à Irun, (regardez où on construit, aujourd’hui, par exemple dans la République, vous constaterez la différence de dynamisme entre notre chère ville et la Côte).

Enfin, à Mont de Marsan, plus proche voisine, le Modem, (Darrieussecq), soutenu par l’Ump, (tiens ?), représente la droite traditionnelle, très années 40, amère, revancharde, sectaire. Même le Figaro ce matin considère la possible victoire de cette "proche" de Bayrou comme un succés pour la droite, (ils sont rares). Les discours de Bayrou varient selon les lieux, selon le temps. Ces variations le disqualifient, malgré des qualités que ne lui conteste pas.

PS : s’il perd, Alternatives s’arrête lundi matin ?

  • > La chance de Pau ?
    14 mars 2008, par Amphitryon  

    Cher Landais,

    Je doute qu’Alternatives paloises s’arrête lundi, quoi qu’il arrive ! Vous avez tant à y écrire !

    Mais je doute que votre analyse par le filtre des options politiques fasse quoi que ce soit de bien pour Pau. Endiguerez-vous l’engouement pour le littoral ? Ferez-vous en sorte que les succès des étudiants de Pau aux concours nationaux seront mieux reconnus dans un pays fasciné par le classement de Shanghai et la course au gigantisme ?

    A Pau, François Bayrou a fait confiance à des gens de tous bords et de toutes conditions. Il se veut accueillant et refuse les a priori d’étiquettes. Est-ce si absurde et condamnable ? N’est-ce pas plutôt un modèle pour d’autres villes, comme Henri IV et son Edit de Nantes l’ont été dans l’histoire en reconnaissant à tous les français des droits égaux, quelle que soit leur religion ?

    Pau vous accueille, bien que vous soyez landais (je plaisante) ; vous pourriez même être de la Corrèze ou de Maubeuge que cela nous ferait plaisir ! Nous voulons une ville ouverte, tolérante et dynamique ! Et AP vous accueillera encore...

  • > La chance de Pau ?
    14 mars 2008, par Pierre (un landais de Pau)  

    Je suis palois de naissance et de coeur, mais je vis dans les Landes. Mais peu importe. Je m’interrogeai relativement à "l’axe de développement entre Pau et Bordeaux" évoqué dans l’article.

    Et j’espère et veux croire qu’Alternatives continuera lundi.

    Bien à vous et bon vote dimanche, (où je vis, comme habituellement, c’était plié dimanche, aux deux scrutins).

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Autochtone palois  

    "Les chants désespérés sont les chants les plus beaux. "

    Isodore Ducasse, duc de Lautréamont, ancien élève du lycée de Pau.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Pierre (un landais de Pau)  

    "Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de spectacles. Tout ce qui était directement vécu s’est éloigné dans une représentation".

    Guy Debord, un autre ancien de Barthou, (comme nous ?).

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par marc  

    Palois Basique,

    Tu devrais enlever la photo du tramway, tu nous fais beaycoup de mal, à nous Bayrousites. c’est à croire que tu joues contre ton camp. La tramway est dans le fossé. Cela a même paru dans les coulisses.

    De grâce, enlevez ce tramway, on va finir par couler Bayrou pour de bon

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par J-P  

    Marc, Tu es partial au possible ! Tu prends un petit incident survenu lors d’essais à Douai pour un fait crucial. Il me semble plus significatif d’observer que Douai projette une seconde ligne de trambus avec 21 stations. Pour une ligne 3 fois moins importante, le coût serait de 40 millions d’euros. Si l’on prend une version plus sommaire (guidage à proximité des arrêts ou sur les tronçons cruciaux), il descendrait à 20 millions et les travaux seraient très réduits puisqu’il n’y aurait pas de rails. Sur une mandature, c’est supportable et une autre ligne pourrait être envisagée sur la mandature suivante. Ce sera aux palois d’en décider.

    Par ailleurs, peux-tu prévoir à 5 ans le coût de l’essence ? Et le coût des équipements informatiques pour cette technologie ? Ce dernier est en baisse sensible, à l’inverse de celui de l’essence.

    Sais-tu que dès septembre des voitures électriques d’une autonomie de 250km seront en vente par Bolloré-Pininfarina, le grand carrossier et designer ? A l’heure actuelle Peugeot en propose d’une autonomie de 60km.

    Il y a des besoins sociaux qu’il faut prendre en compte dès maintenant en tirant vers le haut l’ensemble des transports en commun. Dommage que tu les négliges !

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Marc  

    J-P,

    Tu es sur d’avoir les idées claires. En quoi le tramway à 100 ou 300 millions d’euros comme à Douai correspond au besoins sociaux ? 10 000 Euros par foyers fiscaux pour l’investissement. Et en plus il est dans le fossé. Enterrer des aimants pour guider le tranway. Les sols bougent, surtout ceux d’une rue. Le tranway sort alors de la route.

    On devient fou à Pau ou quoi ?

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par pehache  

    J-P, mais à quoi tournent-ils les trambus en question, si ce n’est au diesel ?

    Et réaliser une seule ligne de 6km sur une mandature ce n’est pas ça qui va transformer les transports à Pau ! C’est tout de suite 3 ou 4 grosses lignes qu’il faut réaliser. Et faire des transports efficaces est possible quel que soit le matériel utilisé : des simples bus en sites réservés et avec priorité aux carrefours le feraient très bien, et à coût bien moindre.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par luc  

    Marc, Tu n’as rien d’un "bayrouiste", tu n’es qu’un détracteur égaré.

    Moi, je ne suis pas des amis de Juppé. Mais il faut reconnaître que si les bordelais l’ont reconduit à la mairie, c’est parce qu’ils sont satisfaits de son tramway. A Pau, il faudra faire plus simple, plus économique. C’est maintenant possible et cela le sera encore plus demain. Mais si l’on préfère se tourner vers le passé et s’endormir plutôt que de prévoir le futur...

  • > Bayrou nous illuminera
    14 mars 2008, par Jean  

    "C’est un illuminé", peste Simone Veil, dont il a été le directeur de campagne. "Le personnage demeure incompréhensible si l’on ne tient pas compte de cette donnée essentielle : il est convaincu qu’il a été touché par le doigt de Dieu pour devenir président." Quiconque a arpenté avec François Bayrou le château de Chambord de François Ier, celui d’Henri IV à Pau, ou la cathédrale de Reims où étaient sacrés les rois de France ne peut totalement exclure cette hypothèse.

    "C’est vrai qu’il semble investi d’une mission divine, mais il en joue aussi beaucoup", corrige le ministre Xavier Darcos, qui a été son directeur de cabinet. "Son vrai objectif, c’est d’être candidat à vie, d’aller sur les plateaux de télévision lancer de grandes tirades en pointant le doigt au ciel."

    "Il rêve les choses plutôt que de les accomplir", confirme Michèle Alliot-Marie, sa voisine des Pyrénées-Atlantiques.

    François Bayrou confie se sentir prêt à cette nouvelle traversée du désert, "comme de Gaulle et Mitterrand" : "Je poursuivais un rêve en montrant l’horizon, et je disais à ceux qui me suivaient : ’C’est dur, mais derrière la montagne, il y a une plaine’. Mais j’en doutais moi-même. Maintenant j’ai la certitude que cette plaine existe."

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Jean  

    Pour remonter le moral des Bayrouistes :

    Sondage IFOP/Le Monde :

    MLC 41%

    FB 35%

    YU 24%

    Bonne journée.

    > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Une paloise basique .  
    Un peu de modestie SVP !

    Palois basique,

    Je suis aussi une " paloise basique " !

    Je n’ai pas saisi toutes les grandes interventions de votre député Bayrou pendant ses 3 mandats . Ne parlons de ses présences au Conseil Général !

    Comment pouvez-vous tenter de faire croire que la députée ne sera pas aussi efficace que votre Messie ?

    Je crois savoir que les chantiers de l’autoroute Langon Bordeaux , confiés à un " privé" sont sur le point de démarrer.

    Vous décribilisez votre candidat : dommage !

    Que fera de plus le(la) maire de Pau ?

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Palois en colère  

    Parlons en de Martine Lignières !

    Quand on la voit danser à la fin de ses meetings on se demande si elle a bien conscience des responsabilité qui incombent à un Maire. Il ne faut pas prendre cela avec légèreté.

    Je trouve même cela trés grave.

    Et puis, en terme d’ouverture d’esprit, ses discours sont bien représentatifs de ce qu’elle est, idem est : non constructifs. A part dénigrer ses adversaires on se demande ce qu’elle propose véritablement.

    Elle ne nous présente pas là le visage démocratique que l’on attend d’un Maire de Pau.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Jean  

    Et quand Labarrère dansait "New York, New York", cela vous scandalisait ?

    Urieta est très bon sur le fandango et Bayrou fait très bien la Bourrée !

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par pehache  

    Il est interdit de danser quand on est maire smiley ? Ou alors il faut se cacher pour le faire ?

    Tu ne confondrais pas maire avec moine, par hasard ?

    Il y a bien des pays où les politiques interdisent à leur peuple la danse et la musique, à part la musique religieuse. Mais je ne suis pas sûr que ce soient des références smiley smiley ...

    En fait vous lui reprochez tout et son contraire à MLC : quand elle ne sourit pas elle est austère et pas sympa, si elle danse elle est pas sérieuse... etc...

    Cela dit je ne suis pas danseur, et les ambiances de meetings politiques quels qu’ils soient m’ennuient plus qu’autre chose. En fait je crois qu’on peut dire d’une manière générale que les grands meetings politiques ne sont pas des choses bien sérieuses. Ce sont des grandes messes pour prêcher des fidèles et des convaincus.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Jean François de Choiseul Praslin  
    Et François Bayrou qui fait l’école du fan avec Jean Lassalle en fin de meeting au Hameau hier soir, il a conscience des responsabilités qui incombent à un maire ? Une vision bien manichéenne de la part d’un palois qui soutient un candidat qui justement rejette cette dichotomie.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Paloise en colère  
    Moi, je trouvais Martine sérieuse et attentive aux difficultés des autres. Mais depuis que je l’ai entendue déclarer sur Radio Classique qu’un trambus coûterait trop cher parce qu’il faut faire des quais pour que l’accès aux voitures du tram soit facilité, je suis déçue. J’ai tant de mal à monter dans les bus pour voir ma soeur à l’hopital que je voudrais qu’il y en ait des quais ! Et pas simplement 6 ou 7. Ce n’est pas cela qui coûte cher. Quant on voit l’argent dépensé pour faire des haricots pour les autos, des barrières dans tous les sens, des bordures de trottoirs polies sur tranches, je me demande si elle a trouvé que cela coûtait trop cher.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Citrus  

    le vote Urieta est un plébiscite à Lignière et un assassinat politique à l’égard de François Bayrou, assassinant commandité de haut, c’est flagrant. Si les Palois rentrent dans ce jeu, ils ne viendront pas se plaindre Des éléments PC, à la mairie, NON. Un bloc encarté NON, le pluralisme prôné par François Bayrou , repris à son compte par certain, est la seule chance pour la ville. Arrêtez de menacer les Palois d’un Maire absent. Et Delanoé ? et Aubry, que leurs administrés ré-élisent haut la main et en sont fiers ? N’ont -ils pas de visée nationale ??? Les Palois le paieront, cher.

     smiley

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Jean  

    C’est le baroud d’honneur des Bayrouistes ou le chant du cygne ?

    "Les chants les plus beaux sont les plus désespérés.."

    Bernard n’aurait-il pas fait le bon choix ?

    Il avait pourtant toute sa place sur la liste de Martine, comme il l’a un temps envisagé.

    On n’entendait pas parler à l’époque de péril socialo-communiste.

    Qu’il se rassure : les bonnes pratiques deviendront la régle et il pourra se faire entendre dans une vraie démocratie participative.

    Martine sera le Maire de tous les Palois, sans exclusive.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Martin, pauvre Martin, pauvre misère  

    "Martine sera le maire de tous les palois, sans exclusive" dites-vous, Jean.

    J’aimerais vous croire. Mais le cas d’Eric Schatz le montre, la porte de la mairie sera sûrement plus ouverte pour certains que pour d’autres si le PS-PC l’emporte (ce qui n’est pas encore dit).

    Quand, avec Martine, vous aurez payé votre impôt sur la fortune, Jean Cassou-Lignières, relisez "La ferme des animaux" (Animal farm) de George Orwell. On y voit qu’il y a des animaux qui se considèrent comme plus égaux que les autres...

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Jean  

    Pauvre Martin

    Préféez vous quelqu’un qui paie ses impôts ou quelqu’un qui y échappe par un artifice ?

    Ou est l’éthique ?

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Paloise hors du cercle des copains  

    Il est clair que l’effondrement d’Yves Uriéta dans les sondages ne rend pas crédible un vote pour sa liste. C’est donc à un duel que l’on assiste.

    D’un côté on trouve une liste de socialistes, communistes, verts et sympathisants typique des années 80. Elle a bien travaillé, et a des orientations politiques clairement affichées, mais sa composition sociologique ne reflète pas l’ensemble de la population (beaucoup de fonctionnaires et de retraités).

    De l’autre côté, on trouve une liste composée d’hommes et de femmes d’occupations et d’opinions variées, souvent issus de la société civile et sans attache politique, choisis en fonction de leur compétence et de leur engagement pour la vie associative.

    D’un côté comme de l’autre on déclare que l’on veut une mairie ouverte à tous. Au dela des programmes, voisins sur bien des plans, c’est la crédibilité de cette affirmation qui sera jugée.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par jack  
    la chance de Pau ?

    L’effondrement d’Yves Urieta dans les sondages : info ou intox ? A qui profite le crime, qui a commandé ce sondage, sur quel pourcentage de la population paloise a t il été fait ? Pour avoir un minimum de crédibilité il faut l’opérer sur 10.000 habitants, sur l’ensemble des quartiers et avec un questionnaire non directif. La liste des socialistes, verts et communistes typique des années 80, quelle dérision avec une tête de liste imposée à l’ISF, qui n’a eu de cesse depuis près d’un an et demi de quitter les séances du conseil municipal un quart d’heure après son arrivée, consultez donc les comptes-rendus de séances, ils sont disponibles sur le site de la Mairie. C’est faire injure aux élus et aux associatifs non encartés M LC, aux bénévoles de toute culture politique de voter contre eux pour s’opposer à un rival. Quant à l’autre candidat, quel projet défend il si ce n’est son projet personnel, les présidentielles de 2012, Pau n’est qu’un outil à ses ambitions personnelles. Pau a avant tout besoin d’un excellent gestionnaire, quelqu’un qui a fait ses preuves, quelqu’un qui a de l’ambition pour sa ville, Pau 2ème Capitale du Sud Ouest, autonome et ouverte sur l’Espagne et l’Axe Sud, en partenariat avec Bordeaux et non pas vassale . Pau est suffisamment riche d’hommes et femmes compétent(e)s pour se développer en sagesse et richesse partagées par tous, pour plus d’équité .

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par CV  

    "pau deuxième capitale du Sud-ouest"
     ??? smiley c’est faire injure à l’ensemble Bayonne-anglet-Biarritz.

    "autonome" "ouverte sur l’espagne"
     ???? tu parles : t’a jamais mis les pieds sur la Cote ?????

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par sophie  
    urieta toujours dans la course

    il est au contraire flagrant que le but est de dissuader les électeurs d’urieta, c’est même un peu trop flagrant, alors que les résultats du 1er tour ont bien démontré qu’urieta était présent, qu’il avait ses chances et les sondages avaient tort

    Les palois ne seraient pas assez intelligents pour faire leur choix eux-mêmes ? Ils n’ont pas besoin des sondages pour savoir pour qui voter.

    vous parlez des listes, vous dites que les programmes sont voisins, vous avez lus au moins ? Les programmes sont tous les 3 très différents : celui de MLC c’est la quotidienneté seulement, des mesurettes démagogiques comme par ex les bus gratuits, ce qui signifie 3 millions de coût à faire payer aux contribuables palois soit 6 % au moins d’augmentation des impôts ; Le programme de bayrou, c’est plus simple,il est entièrement creux, c’est le vide, et vu son manque de ligne politique, largement démontrée par ses alliances un coup à gauche, un coup à droite, et carrément la trahison de son candidat modem à billère, on a aucune idée de ce qu’il veut faire à pau. Le programme d’urieta est le seul qui allie la quotidienneté avec le développement de la ville notamment au niveau économique, et l’ambition avec des projets d’urbanisme qui vont transformer la ville, et tout ça est chiffré, donc réalisable.

    Votez urieta dimanche, c’est la seule alternative au sectarisme et à la démagogie de MLC, et à l’incompétence et à l’opportunisme de bayrou !

  • > La malchance de Pau
    14 mars 2008  
    Vous ne connaissez certainement pas Urieta, ou alors il vous a promis embauche,logement, goudronnage dans votre rue, local et subvention pour une association !Il ne fonctionne que donnant=donnant. Nous ne voulons pas continuer à avoir un maire menteur, qui ne travaille pas, qui se sert de la ville, pour ses déplacements, ses loisirs.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Didier  

    Ok, j’avoue j’ai déconné dimanche dernier, mea culpa. Dimanche je voterai Bayrou non pas par envie, mais surtout pour faire barrage à la gauche dure et au PCF. Uriéta est fini. Je n’ai pas envi par fierté de faire passer Lignières et Dartignolles pour six ans. Dimanche en résumé je me fais violence et je vote Bayrou.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par CHRIS  

    IL FAUT ASSUMER SES CONVICTIONS. C’EST TROP FACILE DE CHANGER DE CANDIDAT SOUS PRETEXTE QUE LES SONDAGES SONT DEFAVORABLES SURTOUT QUE L’ON CONNAIT LEURS LIMITES. G VOTE URIETA AU 1ER TOUR ET VOTERAI IDEM AU 2ND.

    AU PASSAGE SI LES COUISSES DE PAU ROULENT POUR URIETA, ON SAIT POUR QUI ROULE ALTERNATIVES...

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par jijji  

    On a eu le même cinéma sur les sondages au 1er tour. Uriéta devait être loin derrière et finalement on a vu le résultat, les 3 candidats sont dans un mouchoir de poche.

    Je ne me laisserai pas grossièrement manipuler et je voterai Uriéta au second tour

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Lucien  

    Tu as raison, jiji, Les sondages étaient complètement faux pour Urieta. Ils l’avaient mis à 21%. Et il eu 28%. Erreur d’un tiers.

    Urieta peut battre Martine et Bayrou cela va se jouer dans un mouchoir de poche, aux alentours de 33%.

    C’est de l’intox ces sondages. Votons Urieta.

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Urietiste  

    Lucien,

    Ok, votons urieta, c’est le seul qui a une expérience de Maire. La vrai folie serait de votre Bayrou. D’après tout ce qu’on entend, c’est qu’un causeur !

    MLC je sais pas, mais il faut voter Urieta. Les sondages, ils se trompent tout le temps.

    Vive Urieta

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008  
    comme quoi la plus honnête c’est MMLC elle n’a aucun journal qui roule pour elle, elle fait son chemin son programme politique c’est bien de cela qu’il s’agit.. nous devons voter pour un programme.... arrêtez de parler ainsi des communistes les chars ne sont pas aux portes de la Place Royale, mais à partir de dimanche prochain vous aurez mlc ET L’EQUIPE 3cap et coeur"

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par CV  

    SI LES COUISSES DE PAU ROULENT POUR URIETA, ON SAIT POUR QUI ROULE ALTERNATIVES...

    Une alternative aux Couisses ne donnera pas forcément des mots laids smiley

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par LG  
    Appel à voter FB !

    Didier ,

    Quel cinéma !

    Soyez honnête : appelez tous les acteurs d’AP à voter Bayrou , tout simplement .

    Votre tirade sur les horribles Palois de gauche ( 33 % ) ne marche pas : ils ont lu le projet Cap et Coeur .

  • > La chance de Pau
    14 mars 2008, par Mathieu  

    Didier, Les Palois de gauche n’ont rien d’horrible. Mais ils votent pour une idéologie, une conception des rapports humains en camps retranchés.

    Avant Henri IV, ils s’entretuaient. Et si nous prenions conscience que nous sommes au 21 eme siècle, dans un monde difficile dans lequel il vaudrait mieux se parler et essayer de se comprendre ? Et faire tout pour sa ville !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Paroles, Paroles, Paroles...
    Conseillers Municipaux : A peine élu, déjà parti. Qu’en pensez-vous ?
    Pau : Un rendez-vous avec l’histoire
    Une Truie qui doute*
    Une belle soirée électorale
    17 mars 2008. Quoi de neuf pour les Palois ?
    Frénésie printannière
    Dommage pour la Démocratie
    Malheur à celui par qui le scandale arrive*
    Bayrou/Poueyto ou Les Parents terribles
    Urieta/Gougy ou plus à plaindre qu’à blâmer !
    Une suite à la réflexion d’Élisabeth Poquet
    Un maire présent tout le temps ou pas ?



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises