Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

17 mars 2008. Quoi de neuf pour les Palois ?

lundi 3 mars 2008 par Rodolphe Meiller


L’impression qui me vient en premier à la lecture du programme de Martine Lignères-Cassou est l’expression de l’esprit traditionnel d’une certaine gauche, type « assistante sociale d’éducation », très pédagogue et rassurante par le discours, mais consciente - bien plus que ses détracteurs le disent - des réalités économiques et de la question de l’attractivité du territoire. Pourtant, elle positionne sa liste comme la « liste de rassemblement de la gauche ». La question se pose alors : quel est le risque de ne pas s’orienter, au fil du temps, et notamment du contexte politique national, vers une politique plus dogmatique et sectaire ? Devait-elle autant « politiser » sa campagne ? Et si je ne suis pas de gauche, vais-je être exclu de ses actions et vais-je devoir déménager ?

Mais attardons-nous sur la Lettre et non l’Esprit de la Lettre.

Ce qui est mis en avant : de Nouvelles Pratiques Municipales, l’habitat et la cohésion sociale, la promotion d’un état d’esprit basé sur des réflexions transversales, la solidarité, le développement du Corps et de l’Esprit. Au hasard, qui répondra aux questions suivantes ? Quel timing pour la mise en œuvre des Nouvelles Pratiques Municipales ? Pourquoi construire des logements sociaux alors que nous sommes déjà largement pourvus ? Ne faut-il pas, au contraire, retrouver une mixité sociale en incitant des « plus hauts revenus » à habiter Pau ? La création de la « Maison des Pyrénées » : un machin, fourre-tout pratique ? Ne suffit-il pas de faire travailler les services existants ensemble ? Pourquoi annoncer 100 places de crèches et pas 200 ou 300 ? Le CCAS pivot de sa politique sociale : son budget va-t-il doubler, tripler, décupler ? « Mens sana in corpore sano » : une bonne vieille recette héritée de ce que certains ont connu dans les banlieues parisiennes communistes de l’après guerre ?

Enfin, disposons-nous, en interne, des compétences et des ressources financières pour tout mettre en place, ou faudra-t-il embaucher à tour de bras ? Lorsque qu’Yves Urieta ironise sur l’absence de budget clair en face de ces propositions, n’a-t-il finalement pas si tort que cela ?

Et chez l’Homme de Bordères ?

Le sentiment général est évident : son programme est beaucoup moins verbeux, plus synthétique et lisible. Il commence par un dialogue. Pour un professeur qui a l’habitude de discourir, donc d’être seul face à un auditoire passif, c’est une surprise. Puis, un catalogue de 90 actions facilement « validables » au fil du temps. Sur la question des transports, de la mobilité et des déplacements urbains, « l’affaire tram‘ » a été maladroitement présentée. Finalement, on reparlera de ce projet ambitieux, puisque les palois seront consultés. En revanche, pourquoi la création d’un « échangeur Est » n’a pas été effective quand il était Président du Conseil Général ? Viennent ensuite nombre de sujets, avec certaines similitudes avec le programme de son adversaire socialiste : l’Agenda 21 pour l’environnement, la Vie au cœur de la Cité, le tissu associatif, l’éducation, l’emploi et l’économique, la question sensible du centre-ville. Mais la présentation est plus active, concise, claire, nette et précise, donnant de la force et du dynamisme à ces propositions. Ici, on se demandera si les ambitions culturelles et sportives de Pau doivent passer par la création (ou l’amélioration) de nouveaux bâtiments, le sempiternel "bâtiment à inaugurer" ? Là, sur le sport, la présence de l’ancien Président de la Section se fait sentir. Le professionnalisme favorisé ou moteur de la dynamique « amateur » ? On ne pourra le suivre qu’au fil du temps. Sur les Nouvelles Pratiques Municipales ou « la note » qui nous attend (absente dans le programme Keynésien de Martine), le choix des mots revêt son importance. Chez Bayrou, on parle « d’exemplarité » et « d’investissement ». Cela confère ainsi à ce programme une vision dans le temps.

Bref, que faut-il essayer de retenir ? Les analyses et les constats sont les mêmes. A ceux qui reprochent l’absence passée de Bayrou sur Pau, il répond par une maitrise des sujets. Il a refait son retard. Quant aux réponses apportées, elles sont toutes bien réfléchies. Et pas si éloignées. Forcément. Et tant mieux.

Quelle est la différence alors ? On peut doucement rêver à les voir bien travailler ensembles. Vers une fusion d’intérêt général au 2ième tour ? Cela aurait de la gueule... Non, il y a deux éléments à retenir. L’ordre et les moyens des actions à mener. Et une réalité criante : vous êtes face à un vrai duel de personnalités. Même si l’élection municipale se fait en faveur d’une liste, c’est bien la Tête qu’il faut choisir... Et elles sont bien différentes. Bon vote à tous !


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



Voter pour la Tête de Veau ???
6 mars 2008, par Autochtone palois  

Rodolphe, non, nous ne sommes pas en campagne électorale dans une banlieue parisienne des années 60, sous le règne du parti communiste ! Nous sommes ici en Béarn, où tout est en nuances, où le PC n’a jamais fait que de la figuration. L’esprit des Béarnais est habitué aux sous-entendus et je lis entre tes lignes trop de choses inadmissibles !

Tout cela pour conclure qu’il faut voter pour choisir une Tête. Une Tête de Veau, évidemment smiley ! Labarrère disait qu’il ne l’aimait pas cette Tête de Veau de Bayrou, à cause du persil qu’on met dans les oreilles. Une Tête parce qu’il ne faut pas parler des colistiers, par exemple de la N°2 de Bayrou, qui tiendra les manettes, parce que Lui sera ailleurs, appelé à d’autres destinées, ou des colistiers de Martine qui sont solides, capables de répondre aux questions, qui connaissent les dossiers. Avec Bayrou les colistiers écoutent le Chef parler. Oui, il parle bien.

Martine a droit à une série de questions insidieuses qui sous-entendent la plupart un point négatif. Exemple : "Pourquoi annoncer 100 places de crèches et pas 200 ou 300 ?" La question sous-entend qu’elle propose un chiffre en l’air. Alors que Bayrou lorsqu’il propose une salle de spectacle de 1200 places, et pas de 1500 ou 600 il a bien sûr profondément réfléchi à la question, Lui !

Désolé, mais je dois dire qu’ici encore le parti-pris d’Alternatives@Paloises pour Bayrou, s’il ne saute pas aux yeux au premier coup d’oeil, sent le persil dans les oreilles de la Tête de Veau.

  • > Voter pour la Tête de Veau ???
    6 mars 2008, par Max  
    Du parti pris dans les propos de Rodolphe, peut-être, mais vous n’êtes pas non plus sans l’être, reconnaissez-le. Et comme le plus important c’est d’avoir une opinion, cela m’est bien égal. Tout texte peut être de toute manière lu selon le sens que chacun veut lui donner. Prenez un même texte et confiez le à des comédiens différents. Vous n’entendrez pas la même chose. Les campagnes électorales ne sont finalement qu’une grande pièce (de spectacle à 600, 800 ou 1200 places ?) et vous semblez privilégier davantage le détail dans le décor plutôt que les sentiments qui auront jailli en vous à la fin dudit spectacle. C’est votre droit absolu, mais pour ma part je préfère l’approche de Rodolphe.

  • > Voter pour la Tête de Veau ???
    6 mars 2008, par pehache  

    Max, si je vous suis bien, chacun son parti-pris, Rodolphe le sien, Autochtone le sien, 1 partout la balle au centre.

    Trop facile...

    Rodolphe est chroniqueur d’A@P et écrit un éditorial qui est diffusé vers 3000 adresses emails via une newsletter. Autochtone n’est qu’un intervenant du forum parmi d’autres, et son intervention ne touchera au mieux que quelques dizaines de personnes.

    C’est le coup du paté d’alouette votre histoire, avec 50% d’alouette : une alouette, un cheval, une alouette, un cheval...

    Il serait peut-être temps de reconnaître que A@P a pris parti.

  • > Voter pour la Tête de Veau ???
    6 mars 2008, par Jean  

    5 minutes de spot pour Bayrou chez PPDA Mardi soir...

    Est-ce un traitement équitable de l’information ?

    Qu’il rame malgré ça est incompréhensible, ou plutôt si : plus on le voit à la Télé, plus il se virtualise et perd de la crédibilité en local.

  • > Voter pour la Tête de Veau ???
    7 mars 2008, par Florent  
    Cela a un avantage celui qu’aucun autre candidat ne pourra faire parler et connaitre Pau aussi bien que lui. C’est de la pub gratuite pour notre ville et à mon avis super important. Pour ainsi dire personne en France ne connait ou ne sait situer Pau. Mon travail m’amène à beaucoup voyager de par la France et je constate depuis six mois que mes interlocuteurs à présent savent situer Pau. C’est un plus pour notre ville, un plus dont nous ne pouvons pas nous passer.

  • > Voter pour la Tête de Veau ???
    7 mars 2008, par Jean P  

    Parceque vous croyez que Monsieur Dartignolles n’aura envi que de faire de la figuration ? C’est mal le connaitre !!

    Même Andre Labarrere refusait une telle alliance, et il savait pourquoi !!

    Ce qu’il se passe dans cette ville est grave ! Ce virage à gauche toute comme le préconise Madame Lignières Cassou ne nous apportera rien de bon.

    J’espère du fond du coeur que les électeurs Palois pèseront bien l’enjeu de cette election.

    Nous avons besoin d’aller de l’avant, c’est de notre avenir dont il s’agit et de celui de nos enfants.

    A ce titre je préfère faire confiance à Monsieur Bayrou.

  • > 17 mars 2008. Quoi de neuf pour les Palois ?
    5 mars 2008, par jeanbert  

    Moi, qui suis allé à 2 réunions de quartier, l’une avec MLC, l’autre avec FB, mon choix est fait.De sensibilité de gauche je ne me suis pas retrouvé dans cette gauche sectaire, sans éclat ni panache,où MLC a répondu à 2 questions puis est partie en laissant ses co-listiers répondre à sa place. Elle ne maîtrise manifestement pas les dossiers comme celui de l’éducation, du périscolaire et d’autres encore...ça la fout mal pour une adjointe au maire de PAU depuis tant de temps. Et puis que veut dire aujourd hui être de gauche quand on sait que la plupart des têtes de liste sont imposables sur les grandes fortunes ? Et MLC en fait partie... Alors smiley smiley j’avoue être très déçu et j’ai peur de retrouvé une ville coupée en deux -VENGEANCE OBLIGE" ce n’est pas ma vision du maire que je souhaite pour ma ville.

  • > 17 mars 2008. Quoi de neuf pour les Palois ?
    6 mars 2008, par Janus  
    Objectifs ?

    Jeanbert, je respecte votre point de vue . Je suis sûr que les colistiers de FB s’entraînent à gérer la ville en répondant aux questions des habitants de notre ville.

    Moi, je n’ai entendu que les belles paroles du président du MODEM à une réunion : ce devait être une exception.

  • > 17 mars 2008. Quoi de neuf pour les Palois ?
    6 mars 2008, par frederic  
    jean bert,, vous dites n’importe quoi ! j’ai assisté à une 15aine de réunion dse différents candidats. MLC et son équipe sortent du lot : ils connaissent tous les dossiers, on voit que c’est une équipe qui a bossé...et si MLC est partie plus tot c’est surement qu’elle y était obligée. cela confirme que c’est une équipe qui peut agir meme si la tete de liste n’est pas là...contrairementa ux autres candidats il n’y à qu’eux qui parlent et souvent pour faire du vent (ex : FB). soyez honnete jeanbert !

  • > 17 mars 2008. Quoi de neuf pour les Palois ?
    7 mars 2008, par Laurette  
    oui en effet le couple cassou lignieres paye l’IGF avec dees revenus de moitié que ceux de FB voilà la transparence, et alors être de gauche ne veut pas dire être SDF et sans revenus... je pense que vous êtes un petit peu malhonnête quand vous dites que Mme MLC ne connaît pas ses dossiers c’aest bien la seule des 3 qui les connaît et quand à ses colistiers oui en effet ils prennent la parole et ce n’est pas tous les soirs les mêmes, cela prouve un travail d’équipe et bien rôdée je vous sens fustré...........

  • > 17 mars 2008. Quoi de neuf pour les Palois ?
    7 mars 2008, par François  

    Frédéric, Laurette,

    notre Jeanbert est manifestement malhonnête. Sous couvert de "j’ai assisté aux réunions ... et j’ai un avis objectif à vous soumettre", on tape sur MLC sans raison et on glisse vers des terrains moins glorieux d’ISF et d’attaques personnelles.

    Vraiment Jeanbert, votre message démontre très vite d’où vous venez et vos méthodes ne font pas honneur à votre candidat !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Paroles, Paroles, Paroles...
    Conseillers Municipaux : A peine élu, déjà parti. Qu’en pensez-vous ?
    Pau : Un rendez-vous avec l’histoire
    La chance de Pau
    Une Truie qui doute*
    Une belle soirée électorale
    Frénésie printannière
    Dommage pour la Démocratie
    Malheur à celui par qui le scandale arrive*
    Bayrou/Poueyto ou Les Parents terribles
    Urieta/Gougy ou plus à plaindre qu’à blâmer !
    Une suite à la réflexion d’Élisabeth Poquet
    Un maire présent tout le temps ou pas ?



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises